Geoffroy Martin, PDG d’Art.com Inc : «Le marché français est le plus représentatif sur l’Europe»

 |   |  1084  mots
Geoffroy Martin, PDG d'Art.com Inc - DR
Geoffroy Martin, PDG d'Art.com Inc - DR (Crédits : DR)
A la tête de l'un des plus gros sites d’e-commerce américain, l’entreprise de reproduction d’art mural Art.com Inc, Geoffroy Martin revient sur une succes stories façon French Touch.

Il fait partie de ces Frenchies qui réussissent à l'étranger. Et pour cause ! Lorsque Geoffroy Martin entre en 2004 chez Allposters.com en Californie, pour développer les opérations internationales, l'entreprise réalise 40 millions de dollars de chiffre d'affaires. 10 ans plus tard, elle en réalise plus de 200 millions. Les chiffres parlent d'eux même et confirment le talent de ce jeune quadra, qui parti pour 16 mois aux USA y vit depuis 18 ans.

Diplômé de l'Ecole Centrale Paris et de l'Ecole Polytechnique de Turin, Geoffroy Martin est très vite devenu le maillon fort de start-up désireuses de se développer. D'abord avec la société française Genesys, aujourd'hui un des leaders internationaux de la téléconférence, puis pour une jeune pousse de la Silicon Valley dont il accélère la croissance. Et il a beau s'évader pendant deux ans avec sa femme et ses deux jeunes enfants pour profiter de la vie et de sa famille, ses années sabbatiques sont vite rattrapées par l'appel du fondateur de Allposters.com, impatient d'accroitre les activités de son entreprise. Appel que d'aucun percevrons comme un signe puisqu'il arrive au moment même où Geoffroy Martin se découvre une passion pour l'art. Pas une marotte, non ! Une vraie rencontre qui fait de lui un collectionneur d'art contemporain. Une aubaine quand on est appelé à développer l'une des premières structures de e-commerce spécialisée dans l'affiche et la gravure encadrées.

Leader mondial de la reproduction d'art

Depuis, l'entreprise a connu une belle ascension. D'abord par l'acquisition de son nom de domaine à l'étranger (France, Allemagne, Angleterre, Italie, Espagne entre autres) puis par l'acquisition en 2005 de son concurrent direct Art.com, et enfin la fusion des sites un an plus tard pour ne former qu'une seule entité Art.com Inc. Et la croissance ne s'est pas arrêtée là. Fort de son expertise en reproduction d'œuvres d'art, Art.com Inc compte aujourd'hui 25 noms de domaines sur les cinq continents, avec une base de 2 millions d'images. Les plus grands musées ne s'y sont pas trompés en devenant partenaires comme le British Museum à Londres ou le Moma à New York. Devenu leader mondial sur le marché de la reproduction d'art mural, Art.com Inc est l'un des 100 premiers sites de e-commerce aux USA. Pas étonnant que, lorsqu'il en devient Président Directeur Général en 2010, Geoffroy Martin ait envie de pérenniser le site art.com en Europe et tout particulièrement en France, pour des raisons affectives bien sûr, mais pas seulement. «Le marché français est l'un des plus représentatifs sur l'Europe ; explique-t-il, nous avions remarqué que les clients français étaient de vrais amateurs de fine art et que conséquemment leur panier moyen était plus élevé. Par ailleurs, le développement en France a été facilité par l'achat du nom art.fr. Nous avons donc décidé de faire de la France un marché test et de capitaliser sur la différence qualitative. De la même façon, un certain nombre de nos partenaires, comme la Collection Keith Haring ou la Fondation Jean-Michel Basquiat préfèrent collaborer avec une entreprise qui s'appelle art.fr plutôt que allposters.fr.». La différence entre allposters.fr et art.fr ? La qualité de reproduction des œuvres sur un choix de papier beaucoup plus sélectif, la possibilité de créer des milliards de combinaisons différentes entre les images sélectionnées, le support papier, la taille d'impression et l'encadrement.

200 000 visiteurs uniques en 7 mois

Depuis son lancement en octobre 2013, art.fr s'attache à se développer avec une vraie spécificité française. Un certain nombre d'images ne sont disponibles que sur le site français ; des partenariats se sont mis en place avec des musées comme le Musée en Herbe ou la Réunion des Musées Nationaux qui met à disposition près de 500 000 images. Pourrait-on imaginer dans ce cas qu'art.fr ait l'exclusivité des reproductions ? «Ce qui est certain c'est que la RMN imprime beaucoup d'images qui parfois demeurent invendues. En nous confiant une partie de leurs images, le stock est virtuel et imprimé à la demande. Il n'y a donc pas de pertes. Avec le British Museum nous gérons tout à la fois le marketing, le site internet, l'impression, la logistique et avons même un kiosque au sein du musée, le British Museum by art.com. Aujourd'hui, notre expertise et notre qualité sont reconnues par tous les musées du monde. Sept mois après notre lancement en France, nous sommes en avance sur nos prévisions avec 200 000 visiteurs uniques. Cette année, art.fr va constituer un peu plus de 10% de notre chiffre d'affaires français et je pense qu'on est déjà deuxième sur le marché après allposters.fr».

L'art aux yeux de tous

Belle perspective à la French Touch donc, qui à l'instar de son homologue américain a lancé l'opération l'Art à l'école avec une seconde session à l'automne 2014. «Il ne faut pas oublier qu'au delà de l'aspect marchand, le but premier d'Art.com Inc est d'amener l'art à tous et de faciliter le choix du client qui se trouve parfois démuni devant une œuvre d'art, précise Geoffroy Martin. Nos reproductions participent à la transmission des savoirs en matière d'art. Et aujourd'hui encore, beaucoup de personnes, sous prétexte qu'elles n'ont pas reçu la culture adéquate, n'osent pas acheter de l'art par elle même. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous mettons des conseillers à disposition et avons créé l'Art à l'Ecole qui permet aux écoles participantes et sélectionnées de gagner des reproductions d'œuvres d'art et 1000 euros en fournitures artistiques. Notre volonté étant d'exposer le plus tôt possible les enfants à l'art ». Car s'investir dans l'art et la création fait aussi partie de l'ADN d'Art.com Inc, pleinement inspiré par Geoffroy Martin qui ne se lasse pas de trouver de nouveaux artistes à éditer. «Cet automne, nous lançons la version française de zenfolio.com, un service software, d'impression et de ventes pour photographes professionnels et amateurs. Un service clé en main bien sûr mais aussi une façon pour nous de découvrir de nouveaux talents pour art.fr». Une combinaison gagnante en somme.

...............................................................................................................................

Repères

Art.com Inc : + de 17 000 000 clients dans le monde // 11 400 000 visiteurs uniques par mois // 1 500 000 images d'art en vente // 200 000 colis livrés en France par an // 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :