La Tribune

C'est la lutte fi...scale !!!

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction  |   -  1066  mots

L'exil fiscal a commencé, et comme souvent, les artistes, comme les sportifs, sont en quelque sorte le baromètre avancé de la limite de pression du « patriotisme fiscal ». Obélix (Gérard Depardieu) s'installe à Néchin, à... 1 km de la frontière française, dans une maison dont les photos publiées ne donne pas vraiment envie d'y faire du tourisme, même fiscal ! Astérix (Christian Clavier) a lui déjà traversé la Manche et s'est installé au pays de Sa Gracieuse Majesté... « Minable », tranche Jean-Marc Ayrault, au lendemain de l'annonce d'un plan de lutte contre la pauvreté qui va coûter 2,5 milliards d'euros sur cinq ans, dont l'Etat n'a pas le moindre sou. Les riches sont déjà passés à la caisse...

Le problème, c'est qu'il y a l'impôt à 75%, plus la CSG, plus l'ISF, plus l'imposition des plus-values au barème de l'impôt sur le revenu, plus l'impôt sur les successions... L'overdose menace et la riposte s'organise. La Fondapol (Fondation pour l'innovation politique) vient de publier une note de l'ancien patron d'Andersen, Aldo Cardoso, pour dénoncer le caractère confiscatoire et « probablement inconstitutionnel » du nouvel ISF qui, associé à l'alignement de la taxation du capital sur le barème de l'impôt sur le revenu, exige d'obtenir un rendement de 9% sur son épargne. Autant dire un niveau qui n'existe pas ou plus dans le monde actuel... La très influente association française des entreprises privées (Afep) travaille de son côté sur une comparaison internationale de la taxation des hauts revenus qui vise à démontrer que l'exception fiscale française menace l'économie d'embolie.

Le problème, c'est que l'actualité ne plaide pas en faveur des plus riches. Comme un pied de nez à la gauche, les patrons du CAC 40 ont vu leur rémunération moyenne progresser encore de 10% en 2011, malgré des performances de leurs entreprises en baisse. Cela fait tâche dans la période actuelle, où la cohésion sociale nécessite un peu plus de sobriété. « On a bien fait d'augmenter la fiscalité sur les très hauts revenus », a réagi du tac au tac le Premier ministre. Pendant ce temps là, l'indice CAC 40 caracole à son plus haut de l'année et le Trésor s'endette à des taux négatifs à un an et à moins de 2% à dix ans... Pourquoi s'inquiéter, doit se dire François Hollande dans son Palais de l'Elysée ? Les marchés sont avec nous, continuons... 

Pourtant, l'Insee nous apprend que la France a détruit 41700 emplois marchands au troisième trimestre et on s'oriente vers une croissance négative sur les trois derniers mois de l'année. Après avoir échoué à nationaliser Florange, Arnaud Montebourg s'intéresse désormais à l'ancien site Péchiney de Rio Tinto en Haute-Savoie. Pendant ce temps là, PSA rajoute 1500 postes à son plan de suppression de 8000 emplois. C'est le tonneau des Danaïdes.

Extension du domaine de la lutte fiscale

La France de cette fin 2012 ressemble à un mauvais roman de Houellebecq, celui où quelques très riches surnagent dans un océan de pauvreté. Les tendances sont inquiétantes. A la différence de l'Allemagne, la France n'a toujours pas retrouvé son niveau de PIB d'avant la crise de 2007. Le problème, c'est que tandis que la population allemande stagne, celle de la France s'accroît. Il faut donc bien partager en un plus grand nombre de gens un gâteau de plus en plus petit. Certains espéraient, avec l'élection de François Hollande, un pays moins divisé. Mais l'aggravation de la crise économique et sociale a terni l'espoir du 6 mai. La crise de leadership à l'UMP ridiculise la droite, mais celle-ci remporte quand même les élections partielles à Béziers et dans les Hauts-de-Seine. Et la popularité de l'exécutif s'effondre inexorablement. François Hollande ne rassemble plus que 35% de satisfaits six mois après son arrivée au pouvoir.

D'un côté, il faut tenir sur une ligne de crête étroite, baisser les déficits, soutenir la compétitivité des entreprises, renoncer à la tentation de nationaliser les entreprises en difficulté, pour rassurer les investisseurs. De l'autre, il faut donner des gages à gauche, adresser des signaux de solidarité. On promet donc d'augmenter le RSA de 10% sur cinq ans et de le porter à la moitié du Smic en dix ans. La droite crie à l'assistanat, mais la gauche trouve que c'est insuffisant.

La crise a changé la donne. Il y avait 8,6 millions de personnes qui vivaient en 2010 sous le seuil de pauvreté (964 euros par mois, soit 60% du revenu median), dont la moitié avec moins de 781 euros. Il y a tout lieu de penser que la situation ne s'est pas améliorée en cette fin 2012, malgré les nombreux filets de protection de notre modèle social. La crise du logement social en est le symptôme le plus criant.

Et si on prenait le problème à l'envers ?

Pour lutter efficacement contre la pauvreté, il faut bien sûr faire preuve de solidarité. Mais il faut plus sûrement lutter pour créer des emplois et augmenter le potentiel de création de richesse de l'économie. Pour avoir moins de pauvres, il faut aussi avoir plus de riches, en France, pas en Belgique ou en Suisse. Certes, un effort d'harmonisation fiscale en Europe est nécessaire pour lutter contre les comportements d'évasion. Mais nul ne peut imaginer que cette harmonisation se fasse sur la base de la fiscalité française. Qui dit harmonisation dit à terme alignement sur la moyenne fiscale européenne, dont la France s'est beaucoup éloignée.

Un grand banquier résume très bien l'impasse de la politique actuelle par la parabole de la tondeuse. Si on règle la lame trop bas, on finit pas ne plus couper l'herbe, mais par gratter la terre et à force de passer et de repasser, la pelouse ne repousse plus. C'est bien le danger qui menace la France en 2013. A trop faire reposer le désendettement sur l'impôt, au lieu de la dépense, la gauche risque de tarir la source de revenus de la Nation et du coup, de ne pas atteindre ses objectifs de recettes fiscales et donc de baisse des déficits. Les marchés financiers, qui nous font tellement crédit aujourd'hui, pourraient bien finir par s'en rendre compte.

Editorial paru dans La Tribune hebdo du vendredi 14 décembre 2012.

Réagir

Commentaires

Darmont  a écrit le 21/12/2012 à 6:40 :

Nos chers politiciens ont pourtant trouvé la bonne solution pour eux-mêmes : des indemnités non-imposables ! Quattendent-ils pour appliquer cette bonne solution à l'ensemble des citoyens ? Avez-vous déjà vu un seul bénéficiaire d'indemnités non imposables quitter la France ? C'est pourtant là notre belle devise liberté, égalité, fraternité, française. Nos élus excellent dans ce domaine. Ils nous l'ont souvent fait savoir.

MARRE  a écrit le 20/12/2012 à 16:28 :

Bel éditorial tout est dit. On oublie juste le discours de la méthode, marre qu'on nous bassine avec des cours de morale à tout les étages pour nous expliquer ce qu'il faut penser sur tous les sujets possibles et imaginables, marre également qu'on invoque le patriotisme 8 fois par jour pour justifier l'impot, la taxe. Tout autant que les réformes dispendieuses et à courte vue qui sont menées le discours est nuisible, nuisible à l'envie d'entreprendre, de prendre des risques, de gagner de l'argent, économiquement parlant et à plus long terme socialement parlant ce discours est nuisible à l'espoir tout court.
J'AI DONC ENVIE DE ME BARRER NON PAS POUR PAYER MOINS d'IMPOTS, VU CE QUE JE GAGNE CA RESTE SUPPORTABLE BIEN QUE CONTESTABLE (droit à rien mais juste à payer des taxes) MAIS PAS MOTIVE POUR RESTER DANS UN PAYS SANS PROJET SANS AVENIR ECONOMIQUE QUI VA DANS LE MUR EN CHANTANT L'INTERNATIONALE. Et je suis loin d'être le seul.

jefferso  a écrit le 18/12/2012 à 9:45 :

Oui , plutôt d'accord avec l'auteur Mais que faire d'utile , même si une partie des électeurs regrette son vote ,au vu des premiers résultats ? Comme beaucoup des élites de la nation ,( ou prétendues telles ,) FH est peut être intelligent ( il sort de "grandes Ecoles" !), mais trop pusillanime et hésitant , une caractéristique de la plupart de ces gens là Les "ors" de la République et les avantages financiers lui ont sans doute aussi "monté à la tête !

bob44  a écrit le 17/12/2012 à 17:12 :

Arrêtez de crier au déclin ou à l'exode, des exilés fiscaux il y en a tjrs eu ils ne progressent pas plus (ou alors donnez moi des chiffres), la proportion reste la même d'année en année (on est tjr au 3 em rang mondiale en millionnaire !). Jugez plutôt : l'évasion fiscale est évaluée à 50 milliards d'euros par an en France, 120 milliards d'euros en Italie, et 240 milliards en Allemagne. Il y a donc trop d'impôts en Allemagne et en Italie aussi ?
Ces cas médiatiques ne sont révélateurs de rien ils servent juste à faire du blabla sur une réalité facilement combattable : on fait comme aux USA et on fait payer la différence et le problème est réglé. POINT BARRE

Double niais  a répondu le 17/12/2012 à 18:35:

C'est une évidence que l'impôt est trop élevé en Allemagne et en Italie, comme en France, même si c'est moins grave. Faire comme les USA ? Avec quelle armée ? Pas de chance, les gauchistes n'aiment pas l'armée et les militaires. C'est pourtant bien pratique pour lever l'impôt.

bob44  a répondu le 17/12/2012 à 18:57:

@double niais "même si c'est moins grave" comment expliquer qu'il y a bcp plus d'évasion fiscale chez eux dans ce cas ? Peut être qu'elle n'a tout simplement pas de lien direct !
"Faire comme les USA ? Avec quelle armée ?" c'est pas l'armée qui fait payer leur contribuable c'est leur fisc, vous êtes hors sujet !

Well  a répondu le 18/12/2012 à 8:43:

Il risque d'y avoir beaucoup de monde qui rendent leur passeport comme Gérard et ils auront bien raison. Est-ce normal que certains bénéficient d'indemnités non-imposables et d'autres pas ? Il y en a qui sont beaucoup plus égaux que d'autres.

Al'ex  a écrit le 17/12/2012 à 10:09 :

Il est temps d'arreter les frais, le modele actuel ne marche pas: qd on est de droite on protege les riches, si on est de gauche, on protege... euh... a part ses propres avantages, je vois plus! Et le temps passe, alors on passe de gauche a droite puis de droite a gauche en ce disant que ca ira mieux.
C'est qd mm dingue que des gens qui travaillent durs, ne font que survivre, ceux qui innovent ou creent des emplois sont surtaxes, nos politiciens sont gaves avec nos impots.
C'est trop facile de se pointer 5 ans, de faire son show avec l'argent des autres et ensuite de se la couler douce jusqu'a fin de ses jours pendant que ceux qui paient les consequences de 5 ans de conneries galerent.
On devrait indexer les salaires et les retraites de nos ministres/senateurs/deputes sur leurs resultats: t'as bien reflechit avec d'ajouter une taxe, tu mesures bien les consequences ? sinon moins de retraite... On aura peut-etre plus de candidat du tout.
Nous devrions tous refuser de payer nos impots avant de savoir exactement ce qu'on en fait avec, chaque euro preleve devrait etre tracable et on devrait pouvoir demander une justification de chaque investissement ou salaire verse avec cet argent.

Cirao  a répondu le 18/12/2012 à 1:00:

Al'ex Président !

AAA  a écrit le 16/12/2012 à 23:08 :

Personnellement, dès que j'en aurai l'occasion je partirai aussi.
Aujourd'hui je paie des impôts pour un système social dont je ne profite pas et qui n'est pas à la hauteur de ce que je paie. J'ai pas du tout envie de bouffer des génériques et de me prendre je ne sais quelle maladie à l'hôpital parce qu'ils ne sont pas bien formés ou mal sélectionnés.
C'est sûr qu'il y a des pauvres mais il y a surtout aucune possibilité de s'en sortir dans ce pays. On est condamné à être plus pauvre que nos parents, à payer plus qu'eux, et à travailler plus.
Pour Depardieu, c'est particuliers car c'est quand même grâce aux subventions qu'il gagne de l'argent. Pour avoir payé 145 millions d'euros toute sa vie j'aimerais savoir combien il gagne par an en moyenne.
Dans tous les cas, il est certains qu'aujourd'hui il y a un problème avec l'impôt et le système social français. D'autant que le gouvernement et l'Etat en général ne fait aucun effort pour faire des économies... (les 30% de salaire en moins pour justifier un , on sait que ca a été déclaré inconstitutionnel mais que le personnel en plus est restés et ça faut bien le payer..) Ce qui me déprime un peu aujourdh'ui c'est que gauche comme droit ils sont vraiment nuls et n'ont aucune vision à long terme de la France de demain, ces valeurs, son idéal social, économique ... quel dommage!

bob44  a répondu le 17/12/2012 à 17:05:

@AAA "Aujourd'hui je paie des impôts pour un système social dont je ne profite pas " oui mais peut être que demain (je ne vous le souhaite pas) vous serez au chomage où vos proches et là effectivement il ne vous semblera pas à la hauteur et vos impôts c'est pas que du social, c'est des routes, des policiers, des profs, des hôpitaux, des écoles, des crèches...

Jacques  a écrit le 16/12/2012 à 16:42 :

Bonne idée, je signe quand vous voulez.?pourquoi pas aussi une grande manif des opprimés fiscaux puisqu'il est interdit de faire la grève de l'impôt ou d'appeler à ne pas payer ? Opprimés fiscaux de tous bords. Mobilisez-vous !

MD  a répondu le 17/12/2012 à 9:46:

Si vous lancer, je suis!
Mais ,nous ne ouvons pas être que 2.
Il faut l'organiser

L'appel de NECHIN  a écrit le 16/12/2012 à 16:10 :

Il peut désormais lancer non pas de Londres mais de Nechin un appel à la résistance contre le matraquage fiscal de la classe moyenne...

hectopascal  a écrit le 16/12/2012 à 15:21 :

145 millions d'impots en 45 ans et avoir cotise pour la securite sociale sans en avoir profite cela s'ignifie beaucoup d'argent pour l'etat francais..... Respect..Maintenant nos dirigants veulent lui assener le coup de grace en modifiant la fiscalite et sabrer les gens qui reussissent et rapportent a la France .En rendant son passeport Gerard Depardieu a fait le bon geste qui s'impose ...Tout un symbole.

Gargamelle  a écrit le 16/12/2012 à 15:11 :

En France on exporte les riches et on importe les pauvres. Ne serait il pas mieux de faire le contraire ??

cacahuète  a répondu le 16/12/2012 à 15:42:

faut donner des idées ou leçons aux hommes politiques, et dire qu'ils ont fait "les grandes écoles" ! déplorable !

Normal1er l'incompétent  a répondu le 16/12/2012 à 15:46:

Non Môssieur car je n'aimes pas les riches donc j'aime les pauvres et bientôt il n'y aura plus que çà

Souvenirs  a écrit le 16/12/2012 à 14:51 :

Les socialistes vont-ils retirer à Depardieu sa Légion D'Honneur qui lui avait été décernée par Mitterrand lui-même ?

dentier et cataracte  a écrit le 16/12/2012 à 13:12 :

je souhaite que Mpokora,Maurane et Barbelivien aillent se défiscaliser en Belgique,ils me cassent les oreilles,c'est tout ce qu'il me reste

fanfaron  a répondu le 16/12/2012 à 15:03:

je vous plains !

voltR  a écrit le 16/12/2012 à 12:54 :

Ce que nous démontre Gérard Depardieu, c'est qu'en France la matière première la plus importante, n'est certes pas le pétrole, mais la connerie! c'est pour cà que les zombies ont un solide fond de commerce et ne se privent pas de l'exploiter à droite comme à gauche !

Stop  a écrit le 16/12/2012 à 12:36 :

Gérard Depardieu, Aznavour, Johnny Hallyday et j'en passe. ILS ONT EU RAISON DE PARTIR et j'espère que tous les riches feront de même.

Amnésie  a écrit le 16/12/2012 à 12:10 :

Que dit Marie-George Buffet, est elle amnésique?

coco  a répondu le 16/12/2012 à 13:03:

non ,elle est déja en belgique,les ventes de muguet ont bien marché l'an dernier,plus possible de payer des impots en france

rikki  a écrit le 16/12/2012 à 11:07 :

Comme on dit les riches partent, les impots restent.. ! Bravo la démagogie de Mr Hollande..
Des mesures minables, donnent un résultat minable.
Moi je préfère que les riches accourrent le pays , Hollande lui préfere voir les investissement et les riches aller ailleurs.

Pacaty  a écrit le 16/12/2012 à 10:59 :

Vous avez tout à fait raison. Bien dit.

vase communiquant  a écrit le 16/12/2012 à 10:54 :

Les riches s'en vont, les pauvres arrivent .

popol  a répondu le 16/12/2012 à 15:05:

"on" les fait rentrer à tour de bras ! !

capitaine  a écrit le 16/12/2012 à 10:15 :

La France ressemble de plus en plus au Titanic?mais l'iceberg se rapproche !

La France c'est foutu  a écrit le 16/12/2012 à 10:06 :

Les socialistes étaient sectaires et intolérants. Ils basculent dans le nationalisme puant et la dictature fiscale et demain la dictature tout court. C'est un suicide démocratique d'avoir donné tous les pouvoirs à ces gens-là. Merci à Depardieu d'accélérer l'effondrement du système.

capitaine  a répondu le 16/12/2012 à 10:16:

+ 1

Realiste  a écrit le 16/12/2012 à 10:06 :

Je dois reconnaitre que je ne peux pas critiquer Depardieu ...A sa place je ferais pareil . Moi je reste car je ne suis pas assez riche pour partir mais trop riche pour profiter du systeme français . bref on me tond comme un mouton et je la Ferme ...car minoritaire dans ce pays d'assistés .

Rosa  a répondu le 16/12/2012 à 19:28:

Et nous serons de plus en plus tondus au vue de l'immigration galopante crée par les socialistes.

delam2011  a répondu le 19/12/2012 à 9:14:

En effet, maintenant qu'il n'y a plus les colonies, on ne peut même plus se payer une bonne guerre !!! même le Néocolonialisme à la Française doit désormais disparaître (au profit de la Chine). d'ou une envolée des prix des matières premières et la fin même de l'idée Française.
Il n'y a plus qu'à faire disparaître la France dans une Europe Nourricière si on veut éviter la clochardisation des Français !

beauchar  a écrit le 16/12/2012 à 9:36 :

Je n'ai rien lu sur le sujet mais je suppose que le forfait fiscal avantageux des élus locaux est maintenu, ce qui leur permet d'échapper à la progressivité de l'impôt sur le revenu (cf la feuille d'impôt de F.Hollande). Il serait bien de la rappeler.
Il serait bien aussi que J.M.Heyrault publie sa feuille d'impôt.

impôts  a répondu le 16/12/2012 à 10:13:

M.Chevènement serait locataire de 2 logements HLM, est-ce républicain ou solidaire?

@impots  a répondu le 16/12/2012 à 13:05:

ben il doit peut etre loger ses enfants,dans ce cas deux hlm c'est compréhensible,tant qu'il peut les assumer

nero 51  a écrit le 16/12/2012 à 9:32 :

ce qui est minable ,c'est que les gouvernements de droite ou de gauche font fuir de plus en plus, de riches contribuables français,quand en meme temps,ils regularisent encore autant d'etrangers, la plupart pauvres,alors meme que la france n'a pas assez de travail,de logements ,etc...pour ces citoyens.a bas l'isf et ce n'est certainement pas cette pauvre politique qui enrichira les jaloux et les incultes.en tout cas,bravo à Monsieur depardieu qui a le courage de rendre bientot son passeport et sa carte vitale,ce qui lui evitera encore bien des critiques inutile.

Ninja  a répondu le 16/12/2012 à 9:42:

+ un

commentaire  a répondu le 16/12/2012 à 10:15:

+ deux

toutafait  a répondu le 16/12/2012 à 14:12:

+ trois

razzia  a répondu le 16/12/2012 à 15:06:

et 4 !!

Patrickb  a écrit le 16/12/2012 à 8:55 :

Si tous les rentiers partent en Belgique, les prix de l'immobilier vont sacrément baisser (je le rappelle à mes amis rentiers : si vous partez, il faut tout vendre, sinon vous ou vos héritiers paieront quand même des impôts au fisc français)
Dépêchez-vous : le prix des baraques style coron est en train de s'envoler à Néchin !

jeanpeuplus  a écrit le 16/12/2012 à 8:18 :

Je ne suis pas un admirateur de G.Depardieu mais je lui dis "bravo" !
Ce gouvernement va tuer notre pays. Je suis d'ailleurs prêt à quitter la France pour les mêmes raisons. Apprenez Airault qu'il a toujours fallu des patrons pour faire vivre le peuple et que votre place n'est pas au gouvernement !!!!!!!!

retenez  a répondu le 16/12/2012 à 9:10:

moi ou je fais un malheur. rassure toi quand tu seras parti, un autre viendra.

@retenez  a répondu le 16/12/2012 à 13:34:

Oui, un autre viendra, mais ce sera un crève-la-faim qui viendra profiter du système et non un contribuable ! Jusqu'à ce que le système s'effondre faute de financeurs

gg  a répondu le 16/12/2012 à 16:02:

@ jeanpeuplus,
Partez donc, c est la meilleurs des choses qui puissent vous arriver !
Perso, je suis parti il y a 18 mois maintenant, et je re decouvre edith piaf ! Non rien de rien......

parachute  a écrit le 16/12/2012 à 8:09 :

quand on connait le train de vie de la république et de ceux qui en profitent tous les jours dans des palais dorés on a un énorme culot de s'attaquer à ceux qui paient leurs impôts . Depardieu a parfaitement raison de ne pas se laisser faire et SON CHOIX de vie n'est pas discutable. non seulement il n'est pas minable mais il est Normal: il se défend. Ses décisions personnelles sont justifiées. S'attaquer aux personnes individuellement est bien petit, rien d'autre que de l'émotionnel. Un pays ne peut pas être dirigé dans l'émotionnel. Faire fuir les riches parce qu'on ne les aime pas , ça donne ça.Hollande et Ayrault récoltent ce qu'ils ont semé. On est arrivé à la situation hyper absurde où l'on donne la nationalité française à ceux qui arrivent mais qui ne paient pas d'impôts et on imaginerait vouloir la retirer à ceux qui sont là depuis des lustres et qui paient leurs impôts. Nous sommes dans l'absurde.La nationalité est une affaire personnelle. d'ailleurs la France s'en moque car elle accepte la double voire la triple nationalité. Il est donc inutile de faire un pataquès avec cette nationalité.Le problème , ce n'est pas Depardieu, le problème , c'est la matraquage fiscal et rien d'autre.

Marre  a répondu le 16/12/2012 à 9:08:

des fonctionnaires à la depardieu qui vivent largement graces aux avances de l'etat. Si les francais ne payaient pas pour maintenir un cinéma francais, Dépardiou n'existerait pas.

éee  a répondu le 16/12/2012 à 11:01:

il n'a pas tourné qu'en france et à largement réinvesti les 30 % qu'il lui restait de ses cachets dans diverses entreprises en france. Documentez vous sur le sujet avant...

cosette  a répondu le 16/12/2012 à 15:17:

il n'a pas tourné qu'en France...? " ou, donc est il aussi très apprécié svp ?

Jacques  a répondu le 18/12/2012 à 8:50:

@cosette. En Russie Depardieu est très apprécié. Je puis vous le dire. J'y vis. Ailleurs je ne sais pas mais je pense qu'il est mondialement connu. C'est un monument du cinéma ou bien ?

jean paul  a écrit le 16/12/2012 à 7:21 :

Personnage qui reflète le but de la politique menée depuis très longtemps : la croissance !! regardez le le coeur risque de lâcher tellement la croissance s'incarne dans son corps et puis avec le régime alimentaire que lui promet son exil sa croissance va continuer ... Pas assez d'une banque pour garder tout ce gras

voltR  a répondu le 16/12/2012 à 12:51:

à jean paul : toi, tu pues !

gegeclermont  a écrit le 16/12/2012 à 0:46 :

Bravo, M. Depardieu. Si les retraités qui vont être laminés par les incompétents qui nous gouvernent pouvaient faire comme vous, ils ne se gêneraient pas. C'est plus difficile de faire des réformes de l'état de des déficits publiques. On préfère taxer et pénaliser retraités , salariés, entreprises,...... et ne pas faire les économies par des réformes courageuses. Mais ils paieront très cher leur incompétence par les urnes dans les prochaines élections (2014,2015). On va les sanctionner.

Que je sache  a répondu le 16/12/2012 à 10:03:

les retraités vivent dans un systeme de répartion ou les actifs payent pour leurs ainés. La Sécu aussi est un régime collectif où contrairement aux assurances privés, on ne pait pas en fonction de son état de santé. Moi je suis content de vivre dans ce pays, meme si, en bon francais, je suis contre tout et qu'il a beaucoup à faire pour rénover.

romane48000  a répondu le 16/12/2012 à 11:19:

tout le monde se plaint ...nous ne sommes pas si mal en France....depardieu s en va et alors la terre continuera de tourner.....pour moi il n est pas un bon exemple.....conduite en état d ivresse...injures...pisser dans un avion et j en passe...si c était un pauvre jeune qui fait cela...cela serait un drame...lui on en rigole..alors qu il parte et que plus personne n aille voir ses films ...car c est souvent les gens qui ont peu d argent qui vont voir ses films...et donc qui l ont enrichi...ces gens la.. me sortent par les yeux...

@romane 48000  a répondu le 16/12/2012 à 13:09:

".car c est souvent les gens qui ont peu d argent qui vont voir ses films...et donc qui l ont enrichi...ces gens la.. me sortent par les yeux"Scandaleux de toujours taper sur les pauvres!Ayez un peu de respect pour les pauvres ,ils font eux aussi partie de la société!

@gegeclermont  a répondu le 16/12/2012 à 13:38:

"ils paieront très cher leur incompétence par les urnes" : hououou, je crois qu'ils en tremblent d'avance ! Franchement, croyez-vous que ça leur fasse quelque chose ? Il suffit d'attendre 5 ans et ils retrouveront leur place, de toute façon, ce sont toujours les mêmes têtes qu'on voit, pas possible de voter pour autre chose... Regardez cette année : on avait le choix entre la peste et le choléra, croyez-vous que ce soit un vrai choix ?

ratatouille  a répondu le 16/12/2012 à 15:13:

+ 1 au pire maux, on "pense" prendre le moindre, car pour ce qui est du choix, c'est autre que difficile! quedalle! rien d'interessant, d'innovant, de prévoyant, de juste ! on se bute toujours aux memes c..neries! et ce ...depuis....ouf !

Gérard D.  a écrit le 15/12/2012 à 23:15 :

On me traite de "minable " ou de "nul" pour avoir osé m'installer en belgique, et qu'ainsi je ne voudrais plus participer à la "solidarité" française . Savez- vous pourtant que sur ma seule résidence parisienne , je dois payer près de 900000€ d' ISF ! Peut- être reviendrais- je quand cet impôt dissuasif et contre-productif sera aboli. Mais , en attendant , je vais apporter ma contribution à un pays sympathique qui ne spolie pas les créateurs de richesse.

titin  a répondu le 16/12/2012 à 9:34:

il paye surement beaucoup d'impots , mais sa fortune est colossale....ça serait bien dfe payer autant d'impots que Depardieu, s'il rentrait AUTANT d'argent !! est il sur la paille", le "pôvre" Monsieur ? ! beaucoup aimeraient vivre sur une "telle paille" !! faut pas pousser, tout de même, faut réfléchir avant de causer ! rien pour vous Gérard D

romane48000  a répondu le 16/12/2012 à 11:22:

quant on paye autant d impôt c est que l on gagne beaucoup d argent...et grâce a qui...sans les français vous ne seriez rien...

Titiparisien  a répondu le 16/12/2012 à 15:24:

Très amusant ! Franchement il a bien fait de partir. Je me mets à sa place, qui d'entre nous accepterait de se faire insulter par le Premier ministre et trainer dans la boue ? Personne. Les socialistes sont mauvais perdants, c'est tout. Ils ne peuvent justifier leur incurie, et donc, la seule solution pour eux est de taper fort sur Depardieu afin de reporter leur propre faute sur lui-même. Je plains Gérard Depardieu qui doit quitter son pays, et en même temps je trouve sa décision très courageuse. Honte sur nous qui avons voté pour ces socialistes qui veulent détruire la France !

gavroche  a répondu le 16/12/2012 à 15:46:

....et le partie adverse, il était mieux? franchement, ni l'un ni l'autre, tous des polichinelles, malheureusement on a peu de choix ...

LesPigeons  a écrit le 15/12/2012 à 23:02 :

Notre modèle d'état, depuis très longtemps, est celui d'un état hyper présent qui décide de tout et se mêle de tout avec une flopée de gens payés à ne rien faire. Maintenant, les caisses sont vides, et comme on embauche encore à tout va pour avoir encore plus de voix, il faut bien trouver des pigeons à plumer ! Pour le Français moyen, pas de soucis car il ne partira pas à l'étranger. On s'insurge donc de ceux qui partent en criant au scandale. Mais au fait, et la caisse caché des députés, et les avantages des fonctionnaires par rapport au privé (calcul de la retraite ...), et les avantages du personnel de l'EDF qui ne paye que 10% de son électricité, et les avantages des journalistes au moment de la déclaration des impôts, et les avantages .... STOP. Si on ne veut pas opposer une catégorie à une autre, alors on fait du vrai social (pas du socialisme à la ...) et on fait une politique égalitaire. Le premier qui fait ça, je vote pour lui.

patakess  a répondu le 16/12/2012 à 14:43:

@ les pigeons + 1000 ! et la liste n'est sûrement pas exhaustive !

Oups  a écrit le 15/12/2012 à 22:52 :

Au fait, ce n'est pas un certain F.Hollande qui avait dit, en son temps, qu'au dessus de 4.000 Euros par mois on était riche ? Dans ce cas, lui aussi devrait plus participer à l'effort de la nation.

Sans illusion  a écrit le 15/12/2012 à 22:36 :

Excellent, tout est dit dans le dernier chapitre.

Question  a écrit le 15/12/2012 à 22:26 :

Et Y.Noah, le copain de FH, il est revenu en France ?

Pensée du jour  a écrit le 15/12/2012 à 22:24 :

Quand il s'agit d'un artiste de droite, on en fait tout une histoire. Quand il s'agit d'un artiste de gauche, il s'agit d'optimisation fiscale et c'est "normal" (comme notre président !) et on a même le droit de chanter à Paris le soir de la victoire !!!! Le problème n'est pas là et l'article le dit bien. Pour créer de l'emploi, il faut des entreprises donc des gens qui investissent ! On est juste en train de dire à la terre entière que la France devient un pays où ceux qui ont de l'argent et/ou veulent en gagner doivent payer pour les autres càd les fonctionnaires, nos hommes politiques avec tous leurs avantages, la gabegie de l'état ... Malheureusement, les gens confondent socialisme avec social et égalité et là où le PS est passé, l'espoir a trépassé ...

Yves  a écrit le 15/12/2012 à 22:16 :

Bientôt, il ne restera plus que la classe moyenne pour supporter le choc fiscal...

rb  a écrit le 15/12/2012 à 21:29 :

Les exiles fiscaux sont des personnes qui ne pensent qu'a l'argent.Car meme avec une taxation plus "lourde",ils s"enrichissent".Ces gens la ne veulent rien payer,et envoyer leurs momes dans les meilleurs ecoles publiques finance par les pauvres moutons que nous sommes,et dont nos enfants ne verront jamais ces ecoles,pas a cause du niveau mais on ne melange "aristicratie" et "gueux",ils veulent le statut d'intermittents du spectacle,ce que depardieu a profite un max,la secu mais ne rien payer....

Reagan a bien essaye de vandre aux usa,sa theorie du ruisselement,tres faible taxation des hauts revenus en se disant que ca aller beneficier a tous,resultat c l'un le pays industriel le plus inegalitaire au monde et en plus avec une dette abyssale.
Tout ceci n'est qu'une mascarade pour faire croire au plus grand nombre que ces ecarts de richesse de plus en plus grnad serait justifie.

Miloo  a répondu le 15/12/2012 à 22:08:

"Les exiles fiscaux sont des personnes qui ne pensent qu'a l'argent". Et si on vous taxait à 60, voire 75% histoire de rigoler? Quelque chose me dit que vous seriez un peu énervé...

cjesus  a répondu le 15/12/2012 à 22:11:

C'est leur argent et font donc ce qu'ils en veulent et sont libre de partir... Non? Sinon, êtes-vous jaloux de n'être aussi riche qu'eux?

marquis de sade  a répondu le 16/12/2012 à 14:48:

à miloo ça fait surement râler, mais meme avec tout ce qu'il donne , reste t-il sans rien?il est extra " riche, 5 commerces, vignobles , en France, à l'étranger, et j'en passe ! ça n'a rien à voir avec l'ouvrier imposé, qui lui ressent s^rement beaucoup plus sa participation, non ? !faut RELATIVISER, un peu tout de même !

demo  a écrit le 15/12/2012 à 19:52 :

Trop de fiscalité tarie la source des revenus de l'imposition et fait regresser l'emploi par un manque de disponibilté pour acheter, la creation d'emploi et l'innovation peut seule etre a l'origine d'une relance economique, cette relance doit etre accompagnée de reforme structuelle au niveau de l'etat gabegie, Hollande est un personnage indecis et d'une nullité effarante confronté aux partenaires europeens

on peut aussi dire que  a répondu le 16/12/2012 à 9:30:

les pays qui ont une croissance qui explosent font du protectionnisme à tout va et vivent dans une economie plus ou moins dirigée (Comme la France des trentes glorieuses...). C'est aussi vrai. Donc , Question: Où est la réalité? Pas dans les discours dogmatiques qui ne font que reprendre les antiennes néo liberales.

samarinda  a écrit le 15/12/2012 à 19:34 :

Ce type d'exil est salutaire car peut-être un jour nos élus inutiles mais grassement payés par l'argent du contribubale, dont les riches, seront remerciés de leur incompétence. Plus de français riches quitteront ce beau pays mais noir politiquement plus la main mise de cette caste de nantis, sans valeur, sera remise en cause. Il ne faut pas tirer sur les exilés fiscaux mais sur le politique qui font fait le déclin de ce Pays depuis 40 ans. Faire le contraire est très porteur pour les politiques qui ne veulent pas remettre en cause leur prévilèges qui sur le fond sont plus importants que ceux des riches et de pire en pire ils se transmettent ces deniers publics de père en fils ou de mère en fille etc etc. L'affaire de l'Epad arrêtée grâce à une mobilisation des Citoyens sur la toile et les médias a fait reculer l'ultra puissance politique, nous avons des exempes aussi à gauche qui a ses casseroles et que dire de mettre à la tête d'un parti en l'occurence le PS, un homme qui a été condamané pour abus de biens socaiux élection à la soviet et cette mascarade à l'UMP, qui fait rire le monde entier. Alors tirer sur M. Depardieu oui mais après les politiques qui eux sont le symbole de l'évasion des deniers publics dans un système sans fond. Il est dommage que la minorité des élus qui vivent pour défendre la France et ses Citoyens, tous du plus pauvre au plus riche, sont toujours derrière car ils se font bouffer par ceux qui se gavent du système. Il faut de plus en plus de Depardieu pour que le système du gavage de la classe politique cesse.

DD  a répondu le 16/12/2012 à 7:57:

Excellent, vous avez raison Il faut s attaquer a la cause et non pas aux effets de la cause
Votons differement, on a plus grand chose a perdre sinon de remettre de l ordre en commencant par le haut.....

casseroles  a répondu le 16/12/2012 à 15:33:

à DD tout à fait, nous n'avons plus grand chose à perdre, là ou nous en sommes réduits !

Réalisme  a écrit le 15/12/2012 à 18:32 :

La lâcheté des critiques anti-système n'a pas droit de séjour dans une discussion ou l'on tente tant bien que mal de trouver des solutions à des problèmes complexes au demeurant.
La radicalité n'a jamais remis en état de marche une machine rouillée et aux nombreuses pièces manquante. Tout juste se contente-t-elle de la détruire.
Pour ce qui est de l'UMPS, qui n'est que le produit de la paresse intellectuelle d'individus au pâle courage face à la contradiction, elle est une notion tout à fait ridicule.
Enfin, l'abandon du drapeau français relève d'une mythologie qui vient au soutien d'une chimérique identité nationale réduite à des paramètres strictement historiques, parfois culturels.
Bref, messieurs les nationalistes, vous êtes profondément ennuyeux...

C'est pas si simple  a répondu le 16/12/2012 à 9:56:

Ton attitude laisse transparaitre une certaine condescence intellectuelle envers les "nationalistes" ( a moins que je me trompe). Le Nationalisme est peut etre ennuyeux mais il represente plus 20% du corps électoral et il ne faut pas oublier que nos dirigeants se sont assis sur les resultats d'un référendum quand les francais ne répondaient pas dans le sens de leur vision politique. Donc, le nationalisme est peut etre ennuyeux mais c'est une réalité (qui évolue comme la société et n'est pas figé dans le passé) qu'il ne faut pas nier à moins de vouloir réduire l'arene politique à un débat tous pourris/FN. Et ça, je ne pense que c'est ce que tu veux.

mortadelle  a répondu le 16/12/2012 à 15:35:

à c'est pas si simple + 100 !

DROLE DE PAYS  a écrit le 15/12/2012 à 18:32 :

que la France , elle exporte ses riches et importe des pauvres !

et oui  a répondu le 16/12/2012 à 9:32:

il faut bien que le BTP vive.

Poussin  a répondu le 16/12/2012 à 9:35:

+ 10000000

lapinrama  a écrit le 15/12/2012 à 18:16 :

Arrêtez de vous plaindre , et de faire des analyses de débutant. Il faut tout simplement lister tous les politiques qui se goinfrent et faire comme en 1789 activer les justiciers républicains raccourcisseurs. Mais cette fois ci ce e sont pas les riches qu'il faut poursuivre mais les politiques de tous bords. Si ça continue on aura "AUBE DOREE Grec ", mais à la française et les pires seront ceux qui comme en1939 vont retourner leur veste. Alors vous pouvez censurer , le probleme c'est que ça va arriver...

Effectivement  a répondu le 16/12/2012 à 13:40:

C'est la seule solution pour moraliser la vie politique : couper la mauvaise herbe.

Bastien  a écrit le 15/12/2012 à 17:53 :

C'est marrant que l'UMPS qui a fait preuve de forfaiture vis-à-vis du peuple français en bafouant son vote et a soumis de fait la France aux règles européennes, dont la libre circulation des personnes et des biens, se réclame maintenant d'un patriotisme quelconque, elle qui a vomit sur le drapeau depuis 40 ans.

legal  a écrit le 15/12/2012 à 17:50 :

Le thermomètre sera l'année prochaine les dépôts de bilans et les licenciement qui vont de pair. Pas besoin d'être grand clerc pour avancer le résultat global. La fiscalité délirante paiera.

vercaud  a écrit le 15/12/2012 à 17:45 :

Si certains s'arrogent le droit de déterminer un niveau de salaire maximum, pourquoi nier aux autres le droit de déterminer un niveau d'impôts maximum ?
Ce rejet du "minable", la mise au pilori du mauvais citoyen par nos hommes politiques, c'est tellement plus facile que de reconnaître qu'on en est arrive là par l'amateurisme de nos professionnels de la politique révélé par la crise. C'est tellement facile quand il s'agit de l'argent des autres et, dans le cas précis gagné par son travail et sa réussite.
Ceux qui partent ont souvent une vision bien plus pragmatique et réaliste de ce qui se prépare en France que ceux qui croient encore au père Noël, et attendent protection de cet état providence qui redistribue au prix fort ce qu'il pique aux gens ou emprunte à tort et à travers en laissant l'addition aux autres !

AGainparis  a écrit le 15/12/2012 à 17:36 :

Exact!!!
Mais dans les pires cauchemars suis encore loin du drame!

AGainParis  a écrit le 15/12/2012 à 17:35 :

Parceque tu as cru que cela durerait 2 ans???
Comme quand ils ont jure, crache que les péages dureraient que 20 ans....
Hahahaha on est mort!

regret  a écrit le 15/12/2012 à 16:44 :

je regrette que l'on ne parle que de depardieu quand bien d'autres n'ont pas attendu pour faire de meme parmi acteurs et sportifs. Au moins lui n'a pas trop caché sa motivation principale à la différence d'autres qui prennent tous les pretextes(j'ai de la famille, je prend du recul,......). Apres enfin un article qui s'attarde sur le vrai probleme: la france ne sait qu'augmenter les prélevements et ne s'attaque pas assez à son cout de fonctionnement.

jefédublé  a répondu le 16/12/2012 à 15:37:

Bien dit

EIFFEL  a écrit le 15/12/2012 à 16:12 :

Je pense que la France est saturée par une population trop npmbreuse qui met trop de jeunes sur le marché du travail. De plus, il arrive de nombreux migrants chaque jour ce qui fait que le chômage va s'envoler dans les prochains mois.

LR92  a répondu le 16/12/2012 à 9:19:

Oula, un meeting du FN!!!

Affreujojo  a répondu le 16/12/2012 à 9:39:

....et pourquoi pas? 20%de votants, non?

Réalisme  a écrit le 15/12/2012 à 16:04 :

L'intérêt de cet article c'est de ne pas se contenter d'aborder la question fiscale sous le seul plan des pourcentages...
Les riches s'en vont, non pas parce qu'il ne veulent pas payer plus d'impôts, mais parce qu'ils ont ce sentiment que leur ponction est parfaitement inutile, très mal repart, irrationnel et improductif.
Bref, nos hommes politiques ne parviennent pas à créer un engouement réel autour d'un projet qui a d'autres objectifs que de distribuer de l'argent et des emplois publics...

Ruine  a écrit le 15/12/2012 à 15:43 :

Et si, tout simplement l'obelix était au bord de la ruine est n'avait pas d'autre choix que de vendre sa résidence principale à Paris au plus mauvais monment? Rendons l'obelix à l'Egypte où il a sa place précisément sur le site archéologique du temple de Karnak.

AVEUX  a écrit le 15/12/2012 à 14:52 :

du président sur ses vraies intentions; il veut renégocier avec la belgique et la suisse nos conventions fiscales, alors même qu il dit que l effort ne sera que de deux ans !! Je vous fiche mon billet , que sous une forme ou une autre ces hausses massives d impots sur les riches dureront au moins autant que le règne de hollande.

Il n'est pas idiot  a répondu le 16/12/2012 à 10:11:

Quand il aura renogocié avec tous les pays limitrophes, ils iront où nos exilés fiscaux ?. S'ils avaient voulu vraimênt s'exiler, ils seraient allés beaucoup plus loin...

Corso  a écrit le 15/12/2012 à 14:49 :

La question vraie n'est pas aux tribulations de tel artiste mais au fondements de sa fortune. Est-il normal qu'un film soit basé sur le salaire totalitaire d'un acteur alors que les autres comédiens sont sous-payés voire travaillent gratuitement ? Plus l'on expose une personne, plus elle est connue, plus elle gagne car plus "on l'aime" : c'est le constat. le moyen d'exposition financé en grande partie par l'état doit-il être alors la propriété d'un petit club d'artistes ? Sans redistribution vers d'autres formes de spectacles ? C'est la question aussi du football, des animateurs... bref, de la démocratie, vous savez, cette expression par le peuple, celle de tout un chacun.

frederic plomb  a écrit le 15/12/2012 à 14:46 :

Je paris que les sommes perdues ne représentent pas tant que cela... Seulement l?état tel un maquereau n'aime pas voir ses putes aller travailler ailleurs !
L'ETAT se trou noir qui engloutira tout................

Obélix chez les belges  a écrit le 15/12/2012 à 14:37 :

Compte-tenu du titre aguicheur et de la photo qui l?accompagne, on aurait pu s'attendre à une analyse un peu plus fine des motivations de M. Depardieu, et notamment quelques informations sur son parcours professionnel qui lui permet aujourd'hui (entre autres) de se séparer d'un hôtel particulier évalué à près de 50 millions d'euros.
M. Depardieu est un grand acteur mais il faut bien reconnaître que s'il a pu exercer son métier c'est en grande partie grâce aux subventions apportées massivement au cinéma français (CNC, chaînes de télévision publiques, etc.).
M. Obélix devrait avoir l'humilité de ne pas mordre aujourd'hui la main qui l'a copieusement nourrie pendant des années.Manifestement sa voracité n'a plus de limites.

Effondrement  a écrit le 15/12/2012 à 13:51 :

"Les marchés financiers, qui nous font tellement crédit aujourd'hui, pourraient bien finir par s'en rendre compte." Oui, plus on attend, plus l'effondrement sera violent, en quelques semaines.

xavier-marc  a écrit le 15/12/2012 à 13:50 :

Je ne vois pas ce que viennent faire, entre autres, dans un article sur la pression fiscale, les problèmes de l'UMP et le rsa qui va monter de 10 euros par an.
Obélix respecte la loi, il ne devrait donc pas y avoir de polémiques ou alors il faut changer la loi et taxer aux frontières l'argent qui sort du pays.
J'ai vu suffisamment de rapports économiques ou fiscaux partisans pour ne plus y prêter attention, on leur fait dire ce que l'on veut. Le problème structurel et conflictuel que bien des gens font semblant de ne pas voir est qu'en france on lisse les revenus et les dépenses dans le temps, alors oui certains gagnent moins qu'en france qu'à l'étranger mais sur le long terme cela se neutralise voir devient positif si on reste en france.
Cumulez par exemple le coût santé plus éducation aux états-unis face à l'équivalent en France, on gagne plus là bas mais on dépense plus aussi, et à la fin il reste plus à la fin de mois pour un français que pour un américain.
Alors si on est libéral on est donc pour l'équilibre des pouvoirs, la base du libéralisme( cela n'a rien à voir avec la privatisation ou des impôts légers) , donc si on part de france on doit perdre donc tous les avantages comme le soin et l'éducation qui ne doivent concerner que des locaux, et on multipliera par 10 ou 20 le prix de la santé pour ceux qui viennent de l'étranger.

Bastien  a répondu le 15/12/2012 à 18:08:

Non puisque les immigrés clandestins sont soignés gratuitement en France, le seul pays du monde suffisamment stupide pour faire payer ses enfants et donner gratuitement aux illégaux étrangers. Quant à l'exemple, vous auriez pu citer la Suisse où il revient bien moins cher de se soigner et où l'on est très bien remboursé ou encore le Danemark ou l'Australie... Bref, que des pays qui ne sont pas dans l'U.E....

DD  a répondu le 16/12/2012 à 8:02:

@bastien Bravo bien dit, ca fait du bien de lire du politiquement incorrect!

Top Article  a écrit le 15/12/2012 à 13:47 :

Très bon article. Le dernier paragraphe est un must réality

Monde réel  a écrit le 15/12/2012 à 13:47 :

"la situation ne s'est pas améliorée en cette fin 2012, malgré les nombreux filets de protection de notre modèle social". La phrase exacte est de dire "la situation s'est encore aggravée en cette fin 2012, à cause des filets de protection de notre modèle social de plus en plus lourd à supporter".

leducmichael  a écrit le 15/12/2012 à 13:27 :

N'oubliez pas que l'on est toujours le "riche" de quelqu'un!
C'est toujours supprimer le dernier wagon du convoi : objectif tous pauvre!
Sauve qui peut !
Gégé tu nous montres la voie!

Moi  a écrit le 15/12/2012 à 13:00 :

Article très réaliste

AGainParis  a écrit le 15/12/2012 à 12:54 :

On va droit dans le mur!
Il faut passer sous la tutelle de l'Europe peut être?
Nos politiciens de tous bords ne font que du clientélisme.
Ils ne sont intéressé que par des postes régaliens.
Pour mémoire nous avons 6 000 élus de la république. On ne peut même plus compter le nombre de millefeuille et à l'éducation personne ne connaît leffectif en nombre!

locke  a répondu le 15/12/2012 à 19:13:

faux,c est encore pire
36 500 communes
600 000 élus!

nanard  a répondu le 16/12/2012 à 15:39:

+ 1...pour le "pseudo" fleuri !