Un marché de l'or déboussolé

 |   |  777  mots
Face à de telles forces contraires sur un marché comme celui de l'or, suivre ses fondamentaux s'avère souvent trompeur.
Face à de telles forces contraires sur un marché comme celui de l'or, suivre ses fondamentaux s'avère souvent trompeur. (Crédits : Capture d'écran)
Le marché mondial de l'or est instrumentalisé par deux blocs rivaux, l'occident et les BRICS. Alors que les fondamentaux y sont malmenés, l'analyse comportementale peut-elle aider à le comprendre? Par François Assémat, directeur du MSc Marchés Financiers, groupe INSEEC, @SentinAM

Des puissances aux intérêts divergents s'affrontent sans merci sur le marché mondial de l'or. Il en résulte que celui-ci est probablement le plus « administré », voire instrumentalisé, s'écartant toujours plus de ses fondamentaux. Un terrain d'essai idéal pour la finance comportementale.

L'envolée de l'or, une menace suprême pour les pays occidentaux

Comprenons les enjeux: d'un côté les pays occidentaux, fortement endettés, entraînés dans une fuite en avant qui consiste à imprimer toujours plus de monnaie, mais dont la valeur se déprécie de jour en jour, provoquant une défiance de la population qui se réfugie vers les actifs tangibles.
Pour les banques centrales de ces pays, l'or est la menace suprême: l'envolée du métal, qui est aussi potentiellement un moyen de paiement et donc une devise, discréditerait définitivement dans l'opinion du public leurs systèmes monétaires fiduciaires fondés sur la confiance et... rien d'autre.

Le but de ces pays est la disparition pure et simple de l'or: à défaut de pouvoir l'enfouir à nouveau, ils cherchent à le discréditer et à pousser son cours le plus bas possible. Pour ce faire, les armes sont à la hauteur des enjeux: de la confiscation pure et simple (États-Unis de Roosevelt), à la collusion (London Gold Pool, 1961-67), en passant par la fermeture autoritaire du marché (1968), les campagnes de dénigrement (Citibank compare l'or au Bitcoin...) ou la manipulation - fortement suspectée - des cours sur le Comex.

Le Comex! Il s'agit par excellence d'un marché de l'or-papier: un marché à terme de l'or sur lequel la livraison physique... n'est pas encouragée! De grandes banques américaines, bras armé de la Réserve Fédérale américaine, y font la pluie et le beau temps, - surtout la pluie -, cherchant toutes les occasions pour pousser les cours à la baisse en profitant de volumes créés artificiellement par un marché intangible. Pour l'économiste Peter Warburton, les marchés à terme de l'or ne sont pas manipulés, « ils sont la manipulation ».

 Trois Brics veulent la montée des prix

Face aux occidentaux, trois «Brics »: l'Inde, premier marché de l'or pour la bijouterie, la Chine, premier producteur mondial, et la Russie, qui rêve d'une grandeur retrouvée.
Si ces trois pays ont chacun leur intérêt, ils ont une cause commune: accumuler le plus d'or possible en raflant la production mondiale sur le marché physique, ce qui produit une pression à la hausse des cours. La Chine aimerait « dé-dollariser » le monde et créer un nouveau système monétaire dans lequel le yuan serait arrimé à l'or. Pour cela, elle a créé l'un des plus importants marchés de l'or à Shanghai, marché sur lequel la livraison physique est... monnaie courante.

La Russie, échaudée par la crise du Rouble, une « punition» occidentale pour son action en Ukraine, semble se préparer à un long bras de fer avec l'ouest, accumulant aussi de grandes quantités d'or.

L'inquiétude européenne

Entre ces deux blocs qui s'entrechoquent, les Européens tentent de rapatrier leur or souvent entreposé aux États-Unis depuis la Guerre froide. En France, dont la banque centrale possède les quatrièmes réserves mondiales, Marine Le Pen demande un audit sur ces stocks. Pour quel enjeu? L'Allemagne et les Pays-Bas peinent à exiger la restitution de leur or entreposé outre-Atlantique. Pour sa part, la Suisse vient d'échouer à lancer une initiative nationale sur la reconstitution jugée stratégique de ses stocks.

Pourquoi une telle inquiétude en Europe?

Un nouveau Gold Standard inévitable à moyen terme

Il s'agit sans doute d'une prise de conscience: conséquence d'un laxisme monétaire mondial, un nouveau "Gold Standard" est inévitable à moyen terme, et la Chine s'y prépare à marche forcée. Un échec des Occidentaux à endiguer le cours de l'or provoquerait une envolée phénoménale des cours et cela d'autant plus que l'or physiquement livrable ne représente qu'une part infime de l'or-papier imprimé à profusion.

Face à de telles forces contraires sur un marché comme celui de l'or, suivre ses fondamentaux s'avère souvent trompeur et les analystes adoptent de plus en plus les techniques comportementales de panel pour saisir le sentiment des opérateurs: interroger chaque jour un panel d'experts sur leurs anticipations permet de s'affranchir de modèles mathématiques jugés trop éloignés de la réalité, tout en captant toute la versatilité et la finesse intuitive de l'humain.
Sur un terrain où les émotions dominent la rationalité, la science comportementale a un avantage: elle n'est pas dogmatique et se démarque des modèles fondamentaux malmenés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2014 à 9:26 :
sur la production de 83 tonne d'or ces derniers mois 53 tones ont ete achetes par le russie et 17 par la chine et l'inde de plus si la russie et la chine demandent de plus en plus a etre payes de preference en or pour leurs exportations c'est qu'il y a une raison car la chine devenant de plus en plus puissante sa monaie le devient aussi et s'ils veulent reindexer l'or sur leur equivalant papier cela se fera fatalement et alors adieu dollar euros ect... c'est d'ailleusr ce que ces pays(brics) cherchent a faire.. il ne faut pas oublierque la fed afragilise le dollar en inondant les marches du fameux billet vert ;c'est la sa grande faiblesse!
Réponse de le 23/01/2016 à 17:34 :
Alors ou se fier Si quelqu'un a une idée ?
a écrit le 09/12/2014 à 9:00 :
L'Or a perdu plus de 60 % de sa valeur en 3 ans. Il n'y a plus que les grands naïfs pour croire que c'est une valeur refuge.
Réponse de le 09/12/2014 à 11:17 :
Il faudrait que vous puissiez enlever vos oeillères pour pouvoir observer la production physique mondiale... et pas seulement l'or papier vendu par les banques dont la taille des coffres se réduit jour après jour.
Réponse de le 10/12/2014 à 3:15 :
Bien sur… L'or aurait atteint les 3000$ il y a 3 ans…
Franchement, si c'est pour raconter de telles âneries et dénigrer les gens, vous feriez bien de vous taire.
Réponse de le 10/12/2014 à 5:18 :
On voit que vous êtes mal renseigné -- l'or est passé de 1900$ à 1150$, soit une baisse de 40%. Et ce, après que son prix ait été multiplié par 5 depuis l'an 2000. Dans les années 70, les cours se sont repliés de 50%, avant de grimper de 500%.
a écrit le 09/12/2014 à 8:36 :
sur la production de 83 tonne d'or ces derniers mois 53 tones ont ete achetes par le russie et 17 par la chine et l'inde de plus si la russie et la chine demandent de plus en plus a etre payes de preference en or pour leurs exportations c'est qu'il y a une raison car la chine devenant de plus en plus puissante sa monaie le devient aussi et s'ils veulent reindexer l'or sur leur equivalant papier cela se fera fatalement et alors adieu dollar euros ect... c'est d'ailleusr ce que ces pays(brics) cherchent a faire.. il ne faut pas oublierque la fed afragilise le dollar en inondant les marches du fameux billet vert ;c'est la sa grande faiblesse!
a écrit le 08/12/2014 à 17:02 :
L'or n'est plus monétaire et ne le redeviendra surement jamais en raison de ces échecs retentissants car les vraies matières premières indispensables (alimentaires, métaux de bases, énergie...)sont elles nécessaires a l'économie réelle et méritent une juste valeur, donc plus logique pour indexer les cours monétaire. Ceux qui veulent faire croire le contraire me semble un peu limites.
Réponse de le 09/12/2014 à 11:12 :
C'est quoi un métal de "base"? Un métal abondant sur la planète? Je ne crois pas qu'indexer une monnaie sur la tonne de rouille (oxyde de fer III) soit très pertinent pour garantir sa valeur. Cette idée ne peut être soutenue que par de mauvais gestionnaires qui rêverait de payer leurs factures avec de vieux clous oxydés...
Réponse de le 09/12/2014 à 20:01 :
C'est justement parce que l'or n'a aucune utilité industrielle (ou presque) qu'il a toujours été le référent monétaire le plus évident et logique.
Imagine-t-on le scandale si une banque centrale se mettait à thésauriser des biens alimentaires dans un but monétaire ?
D'autre part, l'or est non périssable, son inflation (production annuelle) physiquement limitée, ses stocks recyclables à l'infini... Quelle autre "matière première" présenterait autant de qualités d'étalon monétaire (ou composant stabilisateur d'un futur étalon) ?
Certainement pas des métaux de base ou pire des combustibles énergétiques dont les stocks mondiaux diminuent année après année (=déflation structurelle).
a écrit le 08/12/2014 à 13:24 :
Cher Lecteur,

Je m'appelle Simone Wapler. chronique Agora sur le web

Depuis que j'ai alerté sur la faillite de la France, en 2011 (dans les faits sinon sur le papier)... que j'ai attiré l'attention des épargnants sur les dangers liés à la dette des Etats -- qu'il s'agisse de la Zone euro ou des Etats-Unis... que je plaide la cause de l'or comme seule et unique réserve de valeur stable, tangible et "non-manipulable"...

... J'attire toutes sortes de théories du complot et d'individus aux idées étranges.
a écrit le 08/12/2014 à 11:27 :
Que l’on ne parle plus des banques, mais de leur conseil d’administration.
Que l’on de parle plus de leur conseil d’administration, mais de ceux qui les gouvernent.
Que l’on donne régulièrement les noms de ces gens la, pour que chacun les connaisse.
Car nul ne peut ignorer le nom du mal qui le ronge.
a écrit le 08/12/2014 à 10:31 :
l' or n' est pas plus manipulé qu' autre chose, tout est manipulé, téléguidé. Les banques us ne produisent pas plus de put que sur d' autre matières première ou stock, elles font le marché. Quand viendra l' heure de la hausse, elles distriburont gentiment.. que la confiance dans le papier monnaie s' évapore et que cela profite à l' or on verra, mais du papier ils nous en feront bouffer jusqu' à plus soif comme il est rappeler et ceci même de manière parfaitement et démocratiquement autoritaire.
a écrit le 08/12/2014 à 9:24 :
ce genre d'article simple et facile à comprendre est exactement ce que le lecteur recherche....évidement, il irritera bien des personnes car il dit des vérités que nos banquiers centraux et politiciens tentent de cacher, mais n'est ce pas le rôle de ceux qui se snomment journalistes d'alerter l'opinion?

encore bravo

continuez.
a écrit le 08/12/2014 à 9:21 :
Tien au fait, où est passé l'or des Ukrainiens après Maidan....pourquoi a t'il été transféré aux US?
a écrit le 08/12/2014 à 9:20 :
enfin une analyse pertinente et argumentée sur le sujet....

on en redemande.
a écrit le 07/12/2014 à 22:36 :
L'or n'est pas une monnaie mais une matière première. Sauf que l'or est peu consommée comparativement aux matières premieres minérales ou alimentaires. Finalement l'or a peu baisser par rapport aux autres et surtout par rapport a sa réelle utilité dans la consommation élémentaire. Son statut monétaire ne reviendra sans doute jamais.
Réponse de le 08/12/2014 à 12:24 :
Vous venez de nous ressortir tout le baratin habituel. Pour une fois qu'il y a un article non manipulé sur l'or et qui dit toutes les vérités et les raisons sur les manipulation de son cour !
"L'or n'est pas une monnaie" c'est totalement faux c'est la monnaie de référence (et la seule vraie monnaie avec l'argent) cela est le cas depuis des millénaires. On vous le fait croire depuis 1971 lorsque les USA ne respectent plus leurs engagements des accords de Bretton Woods : soit la monnaie de référence est le dollar adossé sur l'or. Pour pouvoir faire tourner leur planche à billets, ils ont déconnecté le dollar de l'or : donc le dollar n'est plus une monnaie de référence !!!! Les USA (et leur toutous européens) font tout pour que les gens ne se rende pas compte de a supercherie (en trafiquant les cours) Sauf que la Chine est en train d'acheter des tonnes d'or et les occidentaux se rendent bien compte que le piège Chinois va bientôt se refermer : en basant le yuan sur l'or et les monnaies occidentales ne vaudrons plus que ce qu'elles valent , c'est à dire le prix du papier, c'est à dire rien !
Réponse de le 08/12/2014 à 15:09 :
Si vous êtes marié vous devez savoir que l'or est une monnaie. Dans le cas contraire, vous devez probablement fréquenter des femmes de peu de valeur. :-D
Réponse de le 09/12/2014 à 20:36 :
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Le dollar ne vaut pas que le prix du papier. Il vaut aussi le prix de la première puisance militaire mondiale et la première économie pétrolière. C'est beaucoup. Et que rapportera le yuan aux investisseurs étrangers une fois adossé à l'or ?
a écrit le 07/12/2014 à 17:43 :
L'or j'adore et donc...j'achète ! A ce prix là c'est à peine plus que le prix de revient.
Réponse de le 07/12/2014 à 21:46 :
Moi de même, d'ailleurs j'ai tant d'or à la maison que je ne sais plus quoi en faire….toutes les pièces sont occupées, il y a des lingots partout, on marche sur des monnaies, des plateaux en or…. c'est l'horreur !
a écrit le 07/12/2014 à 17:24 :
Un sujet peu présent dans les boites à images ...et pour cause le dollar est menacé à très court terme...
a écrit le 07/12/2014 à 17:01 :
Les USA ont confisqué l'or des européens en réalité.
c'était la condition du plan Marshal et la cause directe de l'expansion US partout dans le monde "libre".
Les USA ne rétabliront une équilibre à ce sujet que contraints forçés!!
Réponse de le 07/12/2014 à 17:39 :
Effectivement cependant on ne voit pas bien comment les européens pourraient réclamer leur or sans disposer d'une véritable armée et de la maîtrise de la technologie des drones (sans mouchard).
a écrit le 07/12/2014 à 14:41 :
Il n'y a qu'une troisième guerre mondiale qui permettra de réaliser l'inventaire des stocks physiques internationaux d'or. En attendant qu'elle montre le bout de son nez, continuons de se bercer d'illusions imprimées par les banques centrales...
Réponse de le 07/12/2014 à 15:06 :
Tout à fait, une 3ème guerre que sera en toute évidence remporté par la Russie et par la Chine ! après avoir vitrifié nos villes et capitales, ils auront alors tout l'or qu'ils désiront, voilà ! :-)
a écrit le 07/12/2014 à 13:47 :
Bravo pour cet article réaliste.
Ce qui est assez rare qu'en on parle des relations entre les états et les banques.
Réponse de le 07/12/2014 à 13:57 :
Oui une vison autre que le baratin de l'analyse technique qui n'est que de la voyance
a écrit le 07/12/2014 à 13:41 :
Je vais faire simple en fin de compte, ça m'évitera de me faire couper par le site : quand un spécialiste du trading de marché nous explique que la solution est de retourner à la conception de la monnaie du 19 ème siècle alors même que lui et ses semblables ont seuls profiter de la création monétaire débridée actuelle ( et sûrement pas le peuple, tout n'a largement pas été tenté contrairement à ce que nos comptables de l'ENA et autres "experts" nous racontent à longueur de propagande), alors on peut soit rire soit l'envoyer dans sa chambre avec un bon coup de pied au c.
a écrit le 07/12/2014 à 13:06 :
Oui très bon article. Un peu plus d'article construit comme celui là dans la tribune serait mirux que certains articles qui ne sont que des pubs cachées
Réponse de le 07/12/2014 à 22:50 :
Bonsoir , absolument de votre avis.
a écrit le 07/12/2014 à 13:04 :
Il est évident qu'il faut changer le système de vassalisation aux US, mais il existe aussi (comme le précise l'article) beaucoup d'or virtuel (papier). Je ne suis donc pas certain qu'un retour à l'avant Nixon Round est la solution. Lesa BRICS veueltn une autre monnaie de référence, mais laquelle ? Doit-on maintenant se vassaliser aux Chinois ? La gageure de l'Europe est de créer un bloc capable de parler d'égal à égal avec les autres grandes puissances :-)
a écrit le 07/12/2014 à 13:01 :
Roosevelt n'avait pas fait QUE ça pour sauver son pays. Mais il "vaut mieux" oublier, n'est-ce pas..??
Réponse de le 07/12/2014 à 13:31 :
@Yvan: faudrait peut-être arrêter de comparer Vercingétorix à Angela Merkel, non :-)
Réponse de le 08/12/2014 à 11:31 :
Il vaut mieux en effet oublier un trop bon exemple. Ca dérangerait de trop gros intérêts.
a écrit le 07/12/2014 à 12:14 :
Très bon article, ça fait plaisir de lire du réalisme dans l'économie .
Réponse de le 10/12/2014 à 11:28 :
Un article qui donne à voir le réel, merci !
Réponse de le 19/12/2014 à 11:05 :
excellent resumé du marche de l'or, il est le canarie dans la mine comme disait alan Greenspan qui a dit recemment que l'or est une monnaie, pour un ancien dirigeant de la fed c'est une bombe, espérons un depôt de bilan de la fed..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :