La Tribune

Tribunes

Robin Rivaton, lui aussi, souligne la nécessité de réformes, mais pour lui, la différence est qu'aujourd'hui nombre de Français y sont prêts, la crise ayant fait son douloureux travail de désillusion sur la situation réelle de « l'exception française ». Chronique des livres et des idées 

Prochainement, le retour de la France

Robert Jules 23

Dans « La France est prête » (éd. Les Belles Lettres) , Robin Rivaton, un jeune économiste, montre combien les Français...

Michel Santi Opinions 

Une Allemagne angoissée

Michel Santi* 51

L'histoire explique largement l'attitude bornée des allemands à l'égard de l'austérité et de la monnaie. Par Michel Santi,...

La Banque mondiale a signifié mi-septembre que l'impact économique d'Ebola pourrait être «catastrophique» dans les pays foyers de l'épidémie (...) Les dégâts économiques pourraient s'élever à 32,6 milliards de dollars d'ici la fin de l'année 2015 si l'épidémie devait s'étendre aux pays voisins, notamment les plus grandes économies de la région. Opinions 

Ebola, un virus pour l'économie ?

John Plassard 1

Quel peut être l'impact d'Ebola sur les pays concernés, et au delà, sur certains secteurs vitaux de l'économie mondiale,...