Comment l'art peut favoriser l'esprit d'entreprise

 |   |  578  mots
(Crédits : DR)
Comment développer une pensée critique, sortir des sentiers battus? La création artistique, accessible à tout futur manager, peut y contribuer Sylvain Bureau, Directeur scientifique de la Chaire Entrepreneuriat de l'ESCP Europe

Pas une journée sans un événement, un article de presse sur les entrepreneurs qui changent le monde. Mais changer le monde ne se fait pas seulement en codant dans un garage. Les entrepreneurs qui ont vraiment transformé le monde ont toujours perturbé les status quos. Steve Jobs, Peter Thiel ou encore Mark Zuckerberg ont tous développé des pratiques subversives qui ont généré, au moins au début, des réactions très hostiles des systèmes en place. Comment enseigner cette pratique subversive dans les programmes de formation en entrepreneuriat ?

Repenser les paradigmes établis

La réponse à la question est critique car le besoin de repenser les paradigmes établis et de développer des innovations de rupture représentent un enjeu majeur pour les entrepreneurs mais aussi pour les grands groupes confrontés à des transformations sociales et techniques importantes. Alors comment faire ? Quand on est professeur dans une institution largement établie (dans mon cas, l'ESCP Europe, la plus ancienne école de commerce du monde), il apparaît vite impossible de le faire par un cours magistral et des études de cas.

Construire une pensée critique via l'art

Nous avons donc proposé Improbable : un programme qui consiste à construire une pensée critique en créant une œuvre d'art. Aucune expertise artistique particulière n'est requise. Des ateliers, conçus avec l'artiste Pierre Tectin, permettent d'apprendre d'univers aussi variés que ceux de la peinture, la sculpture, le cinéma ou encore la poésie. Les participants travaillent en équipe de 3 à 5 personnes dans la rue, les musées, un atelier de création, loin des salles de cours. Au soir du troisième jour, les œuvres sont présentées lors d'un vernissage ouvert au public.

Sortir de sa zone de confort

Les intérêts de la démarche sont multiples. En premier lieu, l'art est une fin en soi : c'est une expérience qui fait grandir en tant qu'humain et citoyen. Deuxièmement, l'usage de l'art dans une école de commerce perturbe les rôles, le temps, les espaces et fait ainsi sortir les gens de leur zone de confort pour penser et agir différemment. Il devient possible de proposer des contenus et des projets subversifs. Et puis Improbable permet d'apprendre une méthode de travail pour entreprendre : on apprend à créer dans un univers incertain avec peu de ressources, à transformer une vague idée en proposition puissante et incarnée dans une matérialité ou encore à présenter son travail à une audience critique. Cette méthode Improbable se révèle performante car les œuvres sont souvent de grande qualité tandis qu'elles sont produites par des « non- artistes » en quelques heures.

De nouvelles applications

Ce programme, présenté dans des conférences internationales (Boston, Montréal, Copenhague, Rome, Rabat, Hanoi...), connait de nouvelles applications grâce aux soutiens de la Chaire Entrepreneuriat EY-BNP Paribas ainsi que d'Umalis Lab. Ce programme a ainsi été proposé, non plus seulement auprès d'étudiants à Paris et Madrid mais aussi à plus de 100 cadres dirigeants de la Sacem lors d'une formation continue sur l'innovation et le leadership. Nous avons aussi offert le dispositif à des femmes victimes de violence (en partenariat avec l'association Led By Her). Grâce à Improbable, ces femmes, issues d'horizons sociaux très variés, ont proposé des œuvres fortes et porteuses de sens. Elles ont créé pour résister et questionner notre monde. Elles ont créé pour avancer, pour changer notre monde ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2015 à 14:24 :
La moindre des choses lorsque vous copier coller intégralement un article serait de renvoyer un lien web vers la source. Merci de le faire. http://www.escpeurope.eu/fr/faculte-recherche/knowledge/entrepreneurship-and-innovation/entrepreneur-the-art-of-subversion/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :