Corée du Nord-Etats-Unis : une guerre est-elle possible ?

 |   |  150  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, une guerre est-elle possible entre la Corée du Nord et les Etats-Unis ?

Le vice-président américain s'est rendu hier sur la zone démilitarisée à la frontière des deux Corée, à l'occasion de son premier voyage politique en Asie. Cette visite hautement symbolique fut l'occasion pour Mike Pence de rappeler la détermination des États-Unis de traiter le « problème nord-coréen », après que Pyongyang s'est dite prête samedi « à répondre à une guerre totale par une guerre totale ». Alors que la position de la Chine reste floue sur la situation et que le Japon se prépare à envoyer des soldats en Corée du Sud pour protéger ses ressortissants en cas de fortes tensions, faut-il craindre un affrontement ?

Pour en parler, le géopolitologue et directeur de l'IRIS Pascal Boniface, le journaliste, chef du service Asie au quotidien La Croix, Dorian Malovic et Anne Kraatz, historienne et spécialiste des affaires étrangères américaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2017 à 8:57 :
La corée du nord va arrêter de braquer des banques et du coup les américains ne les attaqueront pas.

J'ai arrêté de regarder cette émission qui dérive vers les thématiques classiques liées à la peur, sachant qu'il y a un bon niveau de programmation sur arte ce serait bien que les débats soient du même niveau et que ce ne soient pas les mêmes thèmes imposés sur les autres chaines que l'on se coltine.

Vu son financement ce serait bien notamment des débats et des états des lieux concernant l'UE, concernant le sujet qui fâche, au lieu d'essayer de nous faire peur pour que nous oublions détester cette europe s'attaquer au problème et donc se remettre en question relèverait d'un véritable courage.

Parce que tout ces thèmes spectaculaires qui n'ont pas d'autres but que de nous faire encore plus peur avant les élections c'est épuisant et ça ne nous fait pas avancer, au contraire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :