La France a encore et toujours les meilleurs tarifs télécom en Europe

 |   |  1234  mots
(Crédits : DR)
Pour la plupart des offres, seul le Royaume Uni talonne la France, l'Allemagne est beaucoup plus chère. par Charles Cuvelliez, membre du Collège de l'IBPT (régulateur belge des télécommunications)

L'IBPT, l'équivalent de l'ARCEP en Belgique, a publié, le 18 décembre, son étude annuelle de comparaison des prix entre les 6 pays d'Europe, France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Royaume Uni et Pays-Bas. Elle confirme à nouveau la chance qu'a la France sur ses tarifs de télécommunications. Elle truste les premières places partout sauf pour les offres mobiles prépayées. 692 plans tarifaires ont été analysés.
Pour la téléphonie, ce sont des profils d'utilisation type qui ont été repris, certes ceux d'un Belge mais il n'empêche, si la France est de loin la moins chère même pour un Belge, un autre profil ne devrait pas changer ce classement flatteur.

Car la France est nettement moins cher pour le dual-play, le triple-play, l'internet mobile en « stand alone » et sur le mobile avec abonnement. Seul le Royaume Uni tient la comparaison en la talonnant tandis que l'Allemagne est souvent trop chère. Pour les offres internet ou les packs, ce sont des profils techniques (vitesse de téléchargement) qui sont repris devant la difficulté d'établir des usage type. La durée du contrat a une influence sur le prix moyen : avec 6 mois de durée maximum de contrat, imposé par la loi, la Belgique le paie sans doute avec un prix moyen plus élevé.

L'étude admet aussi la difficulté croissante de ce type d'étude comparative, à l'international de surcroit : il est difficile de prendre en compte les aspects qualitatifs si variés selon les pays (accès aux hotspots et Wi-Fi, utilisation gratuite de services de musique en ligne, regarder la télévision sur plusieurs appareils, etc.) ne sont pas pris en compte. Comment les quantifier en effet ? De même, ce ne sont que des offres SIM only qui sont considérées. Il a fallu prendre un mois de référence : août 2015.

Mobile avec abonnement

Des 6 pays comparés, la France est au top des prix les plus bas pour le mobile avec abonnement. Celui qui a besoin de son mobile pour simplement appeler ou être appelé (jusqu'à 120 minutes d'appel par mois/100 SMS) ne déboursera que 5 EUR/mois en France contre le double pour le pays qui la suit dans le comparatif : la Grande Bretagne. Ce n'est qu'à partir de 200 MB de données par mois que la France rejoint et dépasse légèrement la Grande Bretagne. Entre 1 GB et 2 GB de données par mois, France et Grande-Bretagne jouent à cache-cache dans le classement. Par contre, il ne fait pas bon téléphoner en Allemagne qui est toujours top 1.

Mobile prépayé

Pour le prépayé mobile, le classement s'inverse : c'est la France qui est, à une exception près, systématiquement n°1 du classement. Au lieu de moins de 5 EUR/mois, pour 50 minutes d'appel et 100 SMS, on arrive en prépayé à 18.40 EUR ! Si on veut utiliser de manière intensive les données mobiles en France, mieux vaut vite migrer vers une formule à abonnement : à 1GB de données par mois, il vous en coutera 33.16 EUR sinon.

Téléphonie fixe

Ne prendre qu' un service de téléphonie fixe n'est pas à conseiller : quel que soit votre profil de consommation, de 25 appels par mois (réparti entre fixes et mobiles) à 120 appels par mois, en heure pleine comme en heures creuses, le prix moyen en France évolue entre 23. 48 EUR /mois et 40 EUR/mois. Plus étonnant est que les 6 pays comparés, pour chaque profil, évoluent tous dans la même fourchette de prix, preuve de la désuétude de cette formule en comparaison des packs. L'étude note que la France est en recul sur la téléphonie fixe par rapport à l'année passée.

Internet Mobile

Autre catégorie qui prend de l'ampleur avec la multiplication des tablettes que les constructeurs poussent vers un usage universel et nomade : les offres d'internet mobile « stand alone »; là encore, il est bon d'être en France puisque entre 2GB et 5 GB, il ne vous en coûtera que 10.10 EUR/mois, le moins cher des 6 pays. En Allemagne, on arrive au double : 21.49 EUR ! Pour des volumes très élevés, entre 5 GB et 10 GB, la France monte d'une place : c'est le Luxembourg qui est le moins cher: 14.15 EUR/mois contre 19.76 EUR/mois pour la France. Ceci dit, tous les pays ont vu leurs prix pour l'internet « stand alone » diminuer très fortement par rapport à l'an passé. L'étude évoque une corrélation possible entre le prix moyen pour Internet mobile « stand alone » et la disponibilité de hotspot wifi sur lesquels les tablettes peuvent se connecter. Il y a alors moins de pression concurrentielle dans ce cas. Il se peut aussi, dit l'IBPT, que la différence de prix se joue aussi au type de réseau disponible : 4G ou 3G.

Les offres groupées : internet et téléphonie fixe

Avec les offres groupées, la France ne déroge toujours pas à sa position favorable: un client qui prendra Internet (un débit de 30 à 100 Mbits/s) et la téléphonie fixe ne paiera en moyenne que 34.15 EUR/mois en France contre 52.86 EUR/mois au Luxembourg avec un détour de 43.20 EUR en Allemagne. Si on utilise vraiment son téléphone fixe pour appeler, on paiera en moyenne en France 2 EUR de plus pour 70 appels par mois, répartis entre heures pleines et creuses, vers mobiles ou vers fixes.

Les offres groupées : internet et téléphonie fixe et TV

Le gros morceau, le triple-play , qui inclut la TV, est divisé dans l'étude en 2 catégories, selon le débit: soit compris entre 30 et 100 Mbits/s soit supérieur à 100 Mbits/s. La France est toujours la moins chère : 35.27 EUR/mois si on ne téléphone pas du tout et à peine 1.57 EUR/mois avec 70 appels. Les Luxembourgeois paieront le plus avec 50 EUR/mois et même au-délà de 81 EUR si on se met en tête de vouloir téléphoner à hauteur des 70 appels par mois.

Passer à plus de 100 Mbits/s ne coûtera pas beaucoup plus cher en France : le prix moyen reste légèrement en-dessous de 40 EUR/mois. L'étude mentionne toutefois la disponibilité limitée de ce tarif (et du service correspondant). Il est étonnant de voir comment certains pays n'impactent que de manière minimale l'utilisation effective de la téléphonie fixe tandis que d'autres la facturent plein pot. Dans le cas du triple-play, l'Allemagne n'est plus le pays le plus cher mais se situe au milieu du classement. Le prix à payer là-bas flirte tout de même avec les 55-60 EUR/mois, bien plus chers qu'en France.

Quant au quadruple-play, qui voit la téléphonie mobile s'ajouter, le graal de tout opérateur de tout avoir, sur les offres supérieures à 100 Mbps/s la France se positionne comme le pays le moins cher entre 53 et 56 EUR/mois pour peu qu'on fasse 100 minutes d'appels et 500 MB de donnes par mois sur son mobile.
La France confirme une nouvelle fois sa place à part dans les tarifs de télécommunications. Il semblerait que seule une réduction d'opérateurs si elle s'accompagne d'un resserrement des offres puisse faire remonter les prix. On comprend totu à coup mieux les discussions entre Orange et Bouygues

Voir l'étude complète ici : www.ibpt.be/public/files/fr/21592/2015-12-14_Etude-compararive-aout-2015.pdf

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2016 à 8:35 :
Des sommes astronomiques ont pourtant été balancées dans l'espace pour faire
de l'outil communication une réalité pour tous ! et à quoi assiste t'on ? à des
basses spéculations boursières, à du chantage, à l'exploitation farfelue de la
pensée ! Communique t-on vraiment ? avec tous ces gadgets à la mode...qui
ne font que consolider un individualisme déjà bien installé..qui dicte nos
choix dans ce commerce lucratif ?...où se trouve l'esprit d'ouverture vers
un lien qui devrait unir les consciences au lieu de les diviser ? Désolée d'être
un point d'interrogation dans le devenir de cette "CHOSE" mais la tradition
m'oblige à y réfléchir . Hors, il est lassant de lire des articles comptables sur
ce sujet même si l'on sait qui tire les cordons de la bourse.
Heureusement que je n'utilise pas que des chiffres pour m'exprimer ! Je
m'ennuierai à mourir. D'ailleurs, je baîlle déjà devant L'hydre du tout
commercial ! m'inclinant devant une triste réalité qui dépasse la fiction,
indigestion subite......et mal de tête. Décidément nous avons à
faire à de tristes sires !!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 05/01/2016 à 23:20 :
Tous est plus cher en France, si on gagne quelques dizaines d'euros par an sur la facture télécom , laissez nous au moins ça!
a écrit le 05/01/2016 à 19:12 :
Je suis toujours surpris des comparatifs européens dans lesquels on ne prend que quelques pays et pas toujours les mêmes. Une vrai honnêteté intellectuelle devrait prendre tout les pays (au minimum ceux qui ont l'euro). Cela n'est certainement pas compatible avec l'état d'esprit de nos "élites".
a écrit le 05/01/2016 à 17:25 :
Venez donc voir en Finlande !
a écrit le 05/01/2016 à 14:51 :
Xavier Niel est décidément un bienfaiteur de notre pouvoir d'achat. Bien plus efficace que tout un tas de dispositifs étatiques coûteux.
a écrit le 05/01/2016 à 13:25 :
"comprend totu à coup mieux" tout

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :