La social-démocratie, c'est fini ?

 |   |  123  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la social-démocratie, c'est fini ?

Le Parti socialiste en France, le Labour Party en Grande-Bretagne ou encore le SPD en Allemagne sont confrontés à une crise européenne de la social-démocratie et à la montée des populismes en Europe.

En France, rarement la gauche n'est apparue aussi divisée. À huit mois de l'élection présidentielle, chaque candidat joue désormais sa propre carte. François Hollande reçoit aujourd'hui, les dirigeants sociaux-démocrates européens qui souhaitent faire bloc contre les extrêmes et proposer une politique économique européenne. Pourquoi la social-démocratie est-elle en crise dans toute l'Europe ?

Pour en débattre, Clémentine Autain, membre d'Ensemble ! (FDG), Marc Lazar, historien et directeur du Centre d'histoire de Sciences Po, Robin Rivaton, économiste et essayiste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2016 à 15:35 :
le scrutin presidentiel de 2012
devrais etre annule pour tromperie
mensonge et escroquerie
n'est il pas presente comme socialiste
et toute les décisions prise sont de droite
sans oublier la promesses de referendum oublier
la non utilisation du 49.3 . passer a la trappe
et que dire des loi du travail imposer par bruxelles et la finance
et que dire de la democratie baffoue et le placement de tout ses copins
plus proche de la dictature que d'une democratie
sans oublir les scrutins nationaux ignore
comment avoir du respect pour un personnage qui se moque des citoyens
tout les jours
ok j'ai porte un bulletin a son non en 2012
mais jamais plus un socialiste je voterais
a écrit le 01/09/2016 à 9:19 :
La sociale démocratie ?

Hollande vient de faire passer une Loi initiant la destruction du code du travail venant en plus d'un référendum non respecté par les parlementaires français, il est de droite, Macron et Valls tiennent régulièrement des propos de droite alors peut-être que pour vous cela fait partie de la sociale démocratie, pourquoi pas mais de grâce arrêtez d'assimiler des comportements de droite avec une idéologie de gauche, merci.

Il y a un électorat de gauche puissant mais qui s'abstient régulièrement parce que les élections nous proposent des partis à tendances de droite, ce n'est donc pas les électeurs de gauche qui manquent mais ce sont les partis de gauche, le front de gauche ayant pris la place du PS d'il y a trente ans.

Réveillez vous et arrêtez de raconter n'importe quoi, le journalisme est la profession la plus détestée après celle de politicien, le fait que vous amalgamiez tout, que vous vous écoutiez parler avant tout, n'y est certainement pas pour rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :