Pesticides : l'impératif économique plus fort que la santé publique ?

 |   |  164  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l'impératif économique plus fort que la santé publique pour les pesticides ?

Les États membres de l'Union européenne doivent voter le 23 octobre la réautorisation - ou non - du glyphosate pour les dix prochaines années en Europe. Classé « cancérogène probable » par l'Organisation mondiale de la Santé, cet herbicide est présent dans le RoundUp, commercialisé par la multinationale américaine Monsanto dans le monde entier. Des documents internes à l'entreprise ont également fait surface et révélé un lien entre le produit et l'apparition de cancer. En avril dernier, la compagnie spécialisée dans les biotechnologies agricoles a été accusée de crimes contre l'humanité et d'écocide, à cause notamment du glyphosate. Pourquoi alors, est-ce si difficile de l'interdire ? Les lobbies sont-ils plus forts que les risques sanitaires ?

Un débat avec l'agricultrice et présidente de l'association "Clé de Sol" Sarah Singla, la journaliste et réalisatrice du documentaire " Le Roundup face à ses juges", Marie-Monique Robin, et le chercheur et spécialiste des politiques agricoles et alimentaires, Pierre-Marie Aubert.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2017 à 19:10 :
Quand on voit le nombre de milliardaires que l'agro-industrie engraisse on comprend pourquoi ils sont intouchables et on voit également qui nous dirige réellement.

Oui cette agro-industrie marquera peut-être directement la fin de l'humanité c'est un fait mais amis journalistes regarde tout ce qu'elle nous met sous le nez et donc à quelle sauce on se fait manger svp, merci.

Je crois que tout est clair et net là...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :