"Plan emploi" de Hollande : manipulation statistique ou vrai remède ?

 |   |  129  mots
(Crédits : Reuters)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, le plan anti-chômage de Hollande est-il une manipulation statistique ou un vrai remède ?

En fin de matinée, le président François Hollande a annoncé les dernières mesures de son plan d'urgence pour l'emploi. Afin d'inverser enfin la courbe du chômage, il a fixé une aide d'embauche immédiate pour les TPE et PME ainsi que la création de 500.000 formations supplémentaires pour les chômeurs. Ce plan suscite déjà des critiques notamment à droite. Que peut-on réellement en attendre ?



Pour en débattre, nous recevons ce soir l'économiste à l'université d'Harvard Alexandra Roulet, l'économiste et chercheur au centre d'économie de la Sorbonne Christophe Ramaux et le président de CroissancePlus et cofondateur de Devoteam Stanislas de Bentzmann.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2016 à 9:36 :
...EXCELLENTE QUESTION...MERCI DE L'AVOIR POSEE ...
( phrase classique , je le sais ; mais ...tellement d'actualité ...).
a écrit le 19/01/2016 à 13:51 :
Du baratin pour 2017
a écrit le 19/01/2016 à 12:08 :
LE REVENUE MINIMUN VAS DEVENIR LA ROUE DE SECOUR REELLEMENT EFICASSE POURLA PAIX SOCIAL EN FRANCE ET EN EUROPE? POUR ACONPAGNIER LA NOUVELLE REVOLUTION INDUSTRIELLE? ILS EST TEMPT QUE NOS HOMMES POLITIQUE S OCCUPENT DE CE PROBLEME CAR APRES 3 GOUVERNEMENTS DE SUITE LE CHOMAGE CONTINUE A AUGMENTER? DANS UN PAYS COMME LA FRANCE QUI A DES MACHINS ET ORDINATEURS PERFORMENT ONT PEUT CALCULEZ SI C EST POSSIBLE OU PAS? MAIS POUR CELA IL FAUT UNE VOLONTE POLITIQUE ANBITIEUSE ET COURAGEUSE???
Réponse de le 19/01/2016 à 17:11 :
La VERITE n'est pas dans le respect de l'orthographe! Ça au moins vous l'avez compris
a écrit le 19/01/2016 à 9:21 :
TPE, défaillances d’entreprises 2015, Altares.
« L'année 2015 a vu les PME de plus de 50 salariés emboîter le pas de la baisse derrière les grands groupes et les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Le nombre de leurs défaillances a enfin retrouvé son rythme d'avant-crise (408 sur l'année, soit le total le plus bas depuis 2008). »
« La diminution de la taille des entreprises touchées fait que le nombre d'emplois menacés a baissé. »
« A la lumière des évolutions des dernières années, avec des taux de liquidations judiciaires directes qui sont supérieurs à 68% chez les TPE, Altares constate que la culture de la prévention des difficultés reste peu présente sur ce segment. »
« "Plus de 43.000 entreprises ont été immédiatement liquidées en 2015, suggérant qu’elles se sont présentées devant le tribunal tardivement et dans une situation financière obérée", souligne la société.
Et les trois quarts, près de 33.000, avaient moins de trois salariés, une catégorie d'entreprises pour laquelle la procédure de sauvegarde est dix fois moins utilisée que par les sociétés de plus de 50 salariés. »
« Thierry Millon, directeur des études d'Altares, insiste également sur les difficultés pour les TPE à gérer leurs besoins de fonds de roulement dans un environnement économique plus favorable, où les carnets de commandes se regarnissent. »
« "93% des défaillances concernent des TPE dont nombre d’entre elles ont fait défaut faute d’avoir correctement géré leur BFR", dit-il. »
« Pour Thierry Millon, "l’objectif des 60.000 défaillances à fin 2016 est atteignable, mais il faudra attendre encore avant d’effacer plus de sept années de crise et revenir aux 55.000 défaillances de 2008". »
a écrit le 19/01/2016 à 9:07 :
Enfumage présidentiel pour tenter de se faire réélire, ou tentative de sauver ce qui peut l'être encore, après trois ans et demi d'errements économiques et de non réformes, l'avenir le dira, mais force est de reconnaitre que les apparence sont contre ce plan faiblard, et son auteur, tant ce dernier a joué, et joue encore, avec les mots pour faire croire qu'il agit. Trop peu, trop tard, et tant pis.
a écrit le 19/01/2016 à 9:05 :
outre le fait qu'aucun decret ne sera publie a temps, dans un an c'est la presidentielle.... personne ne prendra de decision majeure, surtout vu ce que ca a donne la derniere fois!!!!!!!!
il est urgent d'attendre!
a écrit le 19/01/2016 à 7:51 :
Notre Président. Il pense à quoi lorsqu'il se rase! On se le demande!
a écrit le 18/01/2016 à 23:10 :
Alors, à 18 mois des présidentielles, avec une moyenne de 12 mois pour que les décrets d'applications soient effectifs, le principe d'Occam me laisse penser que c'est, encore, (à la manière de Sarkozy) du pur bullshit.
Réponse de le 20/01/2016 à 8:15 :
Notre président rève tout éveillé

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :