La Tribune

Avec la 208 PSA Mulhouse voit la vie en rose

Jean Mouro. Directeur du site PSA de Mulhouse
Jean Mouro. Directeur du site PSA de Mulhouse
Propos recueillis par Olivier Mirguet, correspondant à Strasbourg  |   -  836  mots
En lançant à Mulhouse la production de la Peugeot 208, le premier employeur privé d'Alsace se verrait bien renouer avec le succès industriel et commercial de la « grande époque » des berlines compactes comme la 205. L'alliance avec BMW, celle avec GM laissent entrevoir de nouveaux développements, et Jean Mouro estime même que son site est compétitif par rapport à celui de Trnava en Slovaquie, malgré des coûts horaires qui varient du simple au triple.

La Peugeot 208 sera fabriquée en ligne à Mulhouse à partir du 6 juin. Quel est l'enjeu de ce lancement ?

Depuis l'arrêt de la production de la 308, le 2 avril, nous ne produisons plus que trois silhouettes : la Peugeot 206 + et les Citroën C4 et DS4. Pour le lancement industriel de la 208, les délais se sont considérablement raccourcis. Le produit est déjà lancé industriellement à Poissy et à Trnava, en Slovaquie, et commercialisé depuis le 29 mars. Ici, les premiers exemplaires de pré-série ont été assemblés en avril. Les véhicules mulhousiens seront commercialisés en novembre. La montée en cadence s'effectue donc en huit mois, contre un an précédemment, au moment du lancement de la C4. C'est bénéfique pour la rentabilité de nos programmes, mais cela nécessite une forte anticipation.

Quels seront les rythmes de production ?

Nous fabriquons 1150 voitures par jour, nous pouvons monter jusqu'à 1850. La 208 sera produite à 300 exemplaires par jour en fin d'année. Autant que l'actuelle 206+, que nous arrêterons. En août, nous fabriquerons aussi les premiers exemplaires d'A 94, un nouveau modèle dont la silhouette volumique sera basée sur la même plate-forme que la 208. Le lancement commercial d'A 94 n'est pas encore calé. Ce sera entre avril et juin 2013. Nous serons prêts à monter si nécessaire à 1500 véhicules par jour, à un horizon de trois mois. Mais je serai prudent. Il est trop tôt pour se prononcer sur le succès commercial de la 208. Les pays dans lesquels la part du segment B est importante, dont l'Italie et l'Espagne, connaissent d'importantes difficultés économiques.

Quel sera l'impact sur l'emploi local ?

PSA Mulhouse est le premier employeur privé d'Alsace avec 8400 collaborateurs. L'usine fait vivre 1000 intérimaires. Les contrats de sous-traitance représentent 500 personnes sur le site. Les deux nouveaux modèles pourraient mobiliser une nouvelle équipe de 600 salariés en 2013.

Mulhouse était traditionnellement spécialisé dans la fabrication de petites voitures, comme la 205. Le site produit aujourd'hui une majorité de modèles dans le segment supérieur. Avec la 208 est ce un retour aux sources ?

 

En 2013, nous produirons quatre silhouettes dont la plus ancienne, la Citroën C4, aura à peine plus de deux ans. La ligne sur laquelle sont conçues les C4 et DS4 tourne au maximum de son potentiel, en trois équipes. Elle produit 856 véhicules par jour, dont à peu près un quart de DS4. Dans la gamme Peugeot, la saga des 2-0 fait partie des gênes de ce site. On a sorti 2,2 millions de 205 entre 1982 et 1992. On a aussi fait 1,7 million de 206 berline, auxquels s'ajoutent 500 000 exemplaires de la 206 coupé-cabriolet, entre 2000 et 2008. Les salariés sont très attachés à cette partie de l'histoire. Mais le site a développé d'autres particularités. Nous sommes les seuls dans le groupe, en Europe, à démontrer un savoir-faire dans l'assemblage de véhicules du segment B et dans le segment supérieur. Cette particularité va se confirmer.

Quels ont été les investissements, à Mulhouse, pour la 208 ?

150 000 heures de formation seront dispensées sur le site cette année. Elles représentent 3,9 % de la masse salariale. Implanter une nouvelle base véhicule, c'est un gros changement dans notre process de ferrage, de soudure et d'encollage, dans un planning de 4 mois ! Pour les lancements de 208 et A 94, développées sur la même base, nous aurons investi plus de 100 millions d'euros, avec 500 robots spécifiques. Quand vous rapprochez cette somme des 110 millions d'euros investis ici entre 2009 et 2011, pour le lancements de C4 et DS4, on voit à quel point le groupe PSA investit dans ses moyens capacitaires en France.

Comment envisagez-vous l'avenir du site à moyen terme, dans le cadre de l'alliance sur les voitures électriques avec BMW, et surtout dans le contexte du rapprochement entre PSA et General Motors ?

Mulhouse fabrique déjà, en exclusivité, les trains arrière des 3008 et 508 hybrides diesel. Ce savoir-faire dans les composants hybrides mécaniques a compté dans la décision de BMW et PSA, qui prévoit de nous attribuer des fabrications pour sa co-entreprise BPCE (BMW Peugeot Citroën Electrification) créée en 2011. La position géographique du site mulhousien, bien placé entre BMW en Allemagne et nos usines en France, en Europe centrale et en Espagne, a été un atout. A l'occasion du lancement de la C4 et de la DS4, nous avons pu libérer un bâtiment de 55 000 mètres carrés. Cette disponibilité immédiate a compté dans la décision d'implantation des deux groupes. L'alliance avec GM, annoncée fin février, est motivante d'un point de vue managérial. Elle pourra donner lieu à quatre véhicules développés en commun. Le segment B, c'est notre spécialité. Où seront-ils produits ? Notre compétitivité est remise en cause de manière permanente, et nous sommes bien placés. Les coûts horaires de production de l'usine slovaque de Trnava, qui produit déjà la 208, sont légèrement supérieurs à 10 euros. Ici, nous sommes à 30 euros. Mais nous sommes compétitifs.

Réagir

Commentaires

jean2"  a écrit le 30/12/2012 à 13:31 :

la vie en rose pour combien de temps ???
***********************************************

Peugeot 208---Mulhouse  a écrit le 30/07/2012 à 16:16 :

excellent pour le site de Mulhouse,mais en retard par rapport a Poissy dont la production est disponible dans toutes les concessions en Ile-de-France depuis un moment !

eex  a écrit le 17/06/2012 à 15:18 :

peut etre ilya d'embauche en 2012

lyon69  a écrit le 12/05/2012 à 16:15 :

j'espère qu'ils vont sortir la 208 cc !!!