Pass Flash TPE Bretagne  : un prêt pour les micro-entreprises qui investissent

 |   |  653  mots
Le président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, et Nicolas Dufourcq, directeur général de la BPI avant la signature de l'accord.
Le président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, et Nicolas Dufourcq, directeur général de la BPI avant la signature de l'accord. (Crédits : DR)
Un an après le lancement du Prêt Croissance TPE, la Région Bretagne et Bpifrance étendent leurs dispositifs financiers aux entreprises de 1 à 9 salariés qui investissent. Le Pass Flash TPE leur permettra de bénéficier d'un prêt de 10 000 € remboursable sur 4 ans. Inauguré en Bretagne, ce prêt a vocation à être déployé dans d'autres régions.

Rouage essentiel du  développement  économique et de l'aménagement du territoire, les TPE et micro-entreprises qui investissent forment un tissu que la Région Bretagne veut accompagner via des financements adaptés.

En partenariat avec Bpifrance, le Conseil régional élargit donc sa palette d'outils financiers avec l'instauration d'un Pass Flash TPE Bretagne, annoncé vendredi après-midi à Plérin près de Saint-Brieuc.

Dans la foulée du lancement l'an passé du Prêt Croissance TPE (10 à 50 000 €), qui accompagne déjà 112 entreprises bretonnes de 3 à 50 salariés sur 550 au niveau national, ce dispositif dédié aux micro-entreprises dès un salarié dégage une dotation de 500 000 €.

« Le Pass Flash TPE est un prêt qui permet d'apporter une réponse spécifique aux besoins d'investissement des entreprises individuelles et des TPE en développement de 1 à 9 salariés » fait valoir la Région. Qualifié de « rapide et facile d'accès », ce nouvel outil accorde aux entreprises désireuses de se développer  un montant forfaitaire fixe de 10 000 € remboursable sur 4 ans. Le Pass Flash TPE Bretagne pourra être demandé en ligne sur le même portail internet que celui du Pass Croissance TPE.

150 projets par an, 1,5 M€ de prêts

« La Bretagne est la première région à lancer le Pass Flash TPE, que Bpifrance a vocation à déployer au niveau national. Au travers de ce nouvel outil qui générera par effet de levier 1,5 M€ de prêts Flash TPE, nous prévoyons d'accompagner 150 projets par an anticipe Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, qui rappelle qu'immédiatement après la loi NOTRe, la Bretagne « a engagé l'adaptation de ses outils d'intervention pour qu'ils correspondent au mieux aux attentes des commerçants et artisans. »

Aux côtés de Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, le successeur de Jean-Yves Le Drian a officialisé le lancement du Pass Flash TPE dans les locaux de la société briochine Probat. Dirigée par Valérie Gilette, ancienne cadre commerciale dans l'industrie pharmaceutique, cette société d'isolation, de menuiserie et de rénovation fondée en 2013 est en croissance et continue de se développer et d'embaucher.  Après l'obtention d'un Prêt Croissance TPE en 2017, elle fait aussi partie des premiers  bénéficiaires du nouveau dispositif. L'entreprise, qui sera à terme transmise au fils de Valérie Gilette,  est représentative « du tissu économique breton » assure Bpifrance. Sur les 172 000 établissements du secteur marchand que compte le territoire, 90 % emploient moins de 10 salariés.

Rôle des banques

« Nous savons à quel point ces entreprises sont majeures pour l'emploi, l'économie régionale. Bien souvent, elle font partie de la vie quotidienne » rappelle Loïg Chesnais-Girard. A la Région, Martin Meyrier, vice-président à l'économie, l'innovation, aux artisans, commerçants et TPE travaille en parallèle au développement d'un outil propre aux commerçants de proximité et aux artisans en partenariat avec les intercommunalités.

Alors que le Prêt Croissance TPE, lancé en Bretagne comme en Ile-de-France en septembre 2016 s'est déployé ensuite dans les Hauts-de-France, le Centre Val de Loire, la Normandie ou encore la Nouvelle Aquitaine, la région Bretagne et Bpifrance espèrent faire connaître rapidement le Pass Flash TPE. Pour le déployer sur le territoire, et demain au-delà, les deux partenaires comptent « sur le rôle prescripteur des banques ». Le dispositif a d'ailleurs été présenté à la Fédération bancaire de Bretagne.  « Aux côtés de nos partenaires bancaires, ces prêts innovants, digitaux, simples nous permettront de soutenir les TPE créatrices de valeur et d'emploi sur l'ensemble du territoire régional » ajoute pour sa part Nicolas Dufourcq.

Le partenariat régionalisé avec Bpifrance permet à la Région Bretagne de choisir ses priorités d'intervention : elle a ainsi accompagné plus de 2 200 projets à hauteur de 210 M€, ce qui représente pour les entreprises la mobilisation de près de 600 M€ de financements.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2017 à 14:29 :
Encore une fois l'État doit pallier à la mauvaise volonté des banquiers et au final c'est l'argent du contribuable qui doit financer l'économie réelle qui alimente les paradis fiscaux des actionnaires milliardaires.

C'est très bien hein, une excellente initiative répondant à des besoins réels, on est d'accord mais quand même qu’avons nous fait pour laisser la situation dégénérer à un tel point...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :