Paris n'aura finalement pas sa rue Steve Jobs

 |   |  278  mots
Les produits Apple ont très probablement révolutionné le monde technologique, mais l'idée d'une rue portant le nom de l'Américain a été refusée.
Les produits Apple ont très probablement révolutionné le monde technologique, mais l'idée d'une rue portant le nom de l'Américain a été refusée. (Crédits : REUTERS/Robert Galbraith.)
Le Conseil de Paris s'est finalement opposé à la proposition d'une rue "Steve Jobs", nom pourtant proposé et voté par le 13e arrondissement de la capitale.

Paris boude Steve Jobs. Le Conseil de Paris s'est opposé à une rue portant le nom de l'entrepreneur américain et cofondateur d'Apple. Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, a précisé à l'AFP que le nom de l'ancien patron de la marque à la pomme n'avait pas été re-proposé car il "ne fait pas l'unanimité" et "au nom d'une tradition de compromis"  dans la dénomination des voies parisiennes.

Début décembre, le maire socialiste du 13e arrondissement, Jérôme Coumet, avait fait voter la proposition d'attribution du nom de Steve Jobs à une des voies entourant la Halle Freyssinet. Cette proposition avait fait réagir les élus communistes et écologistes qui s'étaient opposés à ce vote, préconisant Ada Lovelace, pionnière de l'informatique. Le maire du quartier populaire du sud-est de la capitale avait par la suite confirmé sur Twitter que le nom de la Britannique avait également été retenu.

Un nom à caractère polémique

L'exécutif socialiste n'a pas souhaité faire passer cette décision locale au vote lors du Conseil de Paris étant donné la réputation et l'image que reflète la multinationale. Les scandales d'optimisation fiscale et la question des conditions de travail dans les usines sous-traitantes ont été les arguments mis en avant par les communistes et écologistes.

Le Conseil a préféré Alan Turing, Ada Lovelace, Grace Murray Hopper, Betty Holberton et Karen Sparck Jones pour dénommer les rues qui vont entourer la Station F, le futur incubateur de startups de Xaviel Niel.

>> Lire aussi Comment Xavier Niel est devenu le « parrain » français... du numérique

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2017 à 9:01 :
Steve Jobs a en effet révolutionné le monde technologique mais Apple a aussi révolutionné l'optimisation fiscale en Europe donc impossible de baptiser une rue française du nom de son fondateur .Par contre pourquoi pas une rue au nom de Xavier Niel qui a crée une fondation et une école d'informatique chez nous ? On devrait en effet davantage honorer nos entrepreneurs en France qui créent des perspectives ,de la croissance et de l'emploi .
a écrit le 14/12/2016 à 22:25 :
Sans doute n'existe-t-il pas de Français suffisamment méritant pour qu'on baptise des rues au nom de gens qui ont rendu des services à d'autres pays !
a écrit le 14/12/2016 à 18:10 :
Si on commence à baptiser les rues de noms de vendeurs de machines à laver... ( quoique ceux là rendent un service supérieur aux machines de ce cher steve)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :