La Tribune

Mapei va ouvrir une troisième usine à Lyon

Le site de Mapei à Saint-Alban (31) / DR
Le site de Mapei à Saint-Alban (31) / DR
Wilfried Pinson, pour Objectif News  |   -  401  mots
Le groupe Mapei, qui fête ses 75 ans et dont le siège français est situé à Saint-Alban (31), est spécialisée dans les produits chimiques pour le bâtiment, notamment les colles pour le carrelage, les adjuvants... Son usine de Haute-Garonne arrivant à saturation, le groupe a choisi d'en ouvrir une autre à Lyon.

Le groupe Mapei fête ses 75 ans. Né en 1937 en Italie, Mapei s'est spécialisé dans le domaine des produits chimiques pour l'industrie du bâtiment. Présente dans 28 pays, Mapei a son siège français à Saint-Alban. L'entreprise produit des colles pour la pose de carrelage, de parquet, des adjuvants pour le béton... soit environ 100 000 tonnes de poudres chaque année qui sortent de cette usine. La même quantité est produite par l'autre site de Mapei situé à Montgru-Saint-Hilaire en Picardie.

Depuis plus de six ans l'entreprise connaît un taux de croissance supérieur à 10 %. En 2011, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 93 millions d'euros bruts. Face à ce développement, Mapei va ouvrir une usine à Lyon cet été. « Nos deux usines sont à saturation. L'usine de Lyon pourra produire 150 000 tonnes de poudres pour les colles », précise Mario Pallme, directeur général de Mapei France.

Le choix de Lyon repose sur sa proximité avec des fournisseurs de matières premières. « Pour être proche d'eux, nous sommes déjà en Midi-Pyrénées et dans le Nord-Est, souligne le directeur général, il faut couvrir le territoire français d'un point de vue logistique car le transport est une part importante de nos coûts. » Le site devrait employer une quarantaine de salariés.

Élargir la gamme de produits face à la crise

Mapei travaille avec les plus importants groupes de distribution pour le bâtiment. Son produit le plus vendu sur le site de Saint-Alban est la colle pour le carrelage. La baisse des commandes dans les travaux publics ou des chantiers dans le bâtiment ne fait pas craindre un ralentissement à Mario Pallme. « On essaie toujours de palier aux difficultés du marché en élargissant notre gamme de produits », rétorque le directeur général.

Pour contrer une éventuelle baisse du marché, Mapei se lance dans une nouvelle gamme, celle des sols industriels. « Un segment de marché non négligeable », commente le directeur général. Une dizaine de nouveaux produits vont être mis sur le marché, notamment à principes écologiques qui permettent aux constructeurs d'obtenir des certifications. Pour 2012, Mario Pallme prévoit également de renforcer ses parts de marché notamment pour les sols souples, les parquets et les adjuvants. Mais le groupe ne souhaite pas communiquer sur son chiffre d'affaires prévisionnel.


Retrouvez toute l'actualité de la région Midi-Pyrénées avec
Objectif News

Réagir