La Tribune

La PME toulousaine Sigfox lève dix millions d'euros

photo : Rémi Benoit
photo : Rémi Benoit
Sophie Arutunian. Correspondante à Toulouse. Objectif News  |   -  485  mots
Sigfox, la PME de Ludovic Le Moan spécialisée dans l'internet des objets, a fait entrer l'américain Intel Capital (structure internationale d'investissement d'Intel) dans son capital, à hauteur de 10 millions d'euros. Objectif : étendre son réseau à l'Europe.

Quand on demande à Ludovic Le Moan à quoi vont servir ses 10 millions d'euros tout juste acquis, il répond, en plaisantant, que c'est pour partir en vacances. Mais des vacances, ce PDG de 48 ans n'est pas près d'en prendre puisqu'il se lance dans une opération de croissance et d'internationalisation de son entreprise basée à Labège : Sigfox.

En effet, le premier opérateur de réseau cellulaire entièrement dédié aux communications « machine to machine » et à l'internet des objets, a annoncé hier la finalisation de son opération d'augmentation de capital. D'un montant de 10 M?, cette seconde levée de fonds a été menée par Intel Capital, fonds d'investissement du leader des processeurs du même nom. Intel rejoint donc les investisseurs existants, Elaia Partners, Partech Ventures International et iXO Private Equity.

Internationalisation et avance technologique

« La première levée de fond de 2 M? avait permis de faire monter en puissance notre technologie. Ces 10 M? permettront d'étendre notre réseau en Europe », répond plus sérieusement Ludovic Le Moan. Pour ce patron ambitieux, la conquête de l'Asie et de l'Amérique est envisagée d'ici 2 ans avec, pour y arriver, une probable troisième levée de fonds.

L'autre objectif capital pour Sigfox est de maintenir son avance technologique. « Nous n'avons aucun concurrent, nous avons 18 mois d'avance sur tout le monde, il faut garder cet avantage », assure Ludovic Le Moan. Pour y parvenir, l'entreprise renforce sa R&D qui compte une vingtaine de personnes et a déjà déposé 25 brevets. Par ailleurs, « une vingtaine de postes sont ouverts, du commercial à la R&D », précise le PDG.

Chiffre d'affaires exponentiel

Sigfox a déjà dépassé son CA prévisionnel de 2012 établit à 2M?. « Nous fixons toujours un CA de 40 M? pour 2014 », affirme Ludovic Le Moan qui se refuse à donner les noms des entreprises qui utilisent sa technologie. « Elles officialiseront elles-mêmes d'ici peu de temps. Ce sont des grosses entreprises dans les secteurs des transports et de l'énergie notamment », concède-t-il.

Pour rappel, Sigfox est le premier et unique opérateur de réseau cellulaire entièrement dédié à la communication bas débit pour l'objet connecté. Concrètement, il s'agit de connecter le compteur d'eau ou d'électricité directement à EDF ou Véolia, pour transmettre les données. « On peut envisager que votre pot de fleur vous informe quand la plante a besoin d'être arrosée, ou que votre machine à laver contacte directement le fabriquant pour une réparation, avec la pièce à changer adéquate », imagine le PDG de Sigfox. « Aujourd'hui plus de 150 milliards d'objets ont besoin d'être connectés à travers le monde, des véhicules aux capteurs médicaux en passant par les centrales d'alarmes ou encore les capteurs urbains et ruraux », estime Ludovic Le Moan.

Retrouvez toute l'actualité de la région Midi-Pyrénéees avec Objectif News

 

Réagir