La Tribune

Sigfox, le spécialiste toulousain de l'internet des objets, déploie son réseau en France avec TDF

Ludovic Le Moan, PDG de Sigfox © Rémi Benoit
Ludovic Le Moan, PDG de Sigfox © Rémi Benoit
Sophie Arutunian, à Toulouse, Objectif News  |   -  411  mots
L'entreprise de Ludovic Le Moan, premier opérateur de réseau cellulaire entièrement dédié aux communications machine to machine et à l'internet des objets, a annoncé mardi 14 mai la signature d'un contrat avec TDF (télédiffusion de France). La start-up toulousaine poursuit son ascension au niveau national et s'apprête à lever 100 M€. Le portrait de l'ambitieux Ludovic Le Moan est à lire ici : Sigfox : patron mégalo ou visionnaire ?

 Ludovic Le Moan peut être satisfait, son plan se déroule sans accroc : son entreprise Sigfox (45 salariés), spécialiste de l'internet des objets, franchit une nouvelle étape grâce à l'accord national signé avec TDF sur le déploiement, l'hébergement et la maintenance d'une partie de son réseau métropolitain français. Aujourd'hui, le réseau relie des dizaines de milliers d'objets, en France et dans quelques grandes villes internationales, à l'internet et aux systèmes d'information de ses clients. La signature avec TDF témoigne de l'extension rapide de la couverture du réseau Sigfox, et de l'ambition de son patron.

S'étendre sur toute la France

Le nombre et la diversité des points hauts TDF contribueront à permettre à Sigfox d'offrir à ses clients un service pérenne et fiable sur l'ensemble du territoire. En effet, la totalité des infrastructures de TDF sont conçues pour accueillir des équipements télécoms et audiovisuels. L'objectif est de maximiser la couverture radio de Sigfox sur chaque point haut, afin de limiter fortement l'empreinte du réseau, tant au niveau économique qu'écologique. Pour Ludovic Le Moan, président directeur général de Sigfox, "notre réseau cellulaire dédié aux communications à bas débit se prépare désormais à accueillir des milliards d'objets. Cette nouvelle dimension donnée par l'infrastructure de TDF, associée à la technologie de rupture de Sigfox, sonne l'entrée dans l'ère de l'internet des objets." Le ton est donné! "En nous accordant sa confiance, Sigfox anticipe un avenir peuplé d'objets communicants qui transformeront nos usages et faciliteront nos vies", confirme Christine Landrevot, directeur de la division Télécoms et services de TDF.

Et pour bien comprendre l'activité de Sigfox, l'entreprise précise : "Sigfox apporte à l'internet des objets ce qu'Apple a apporté aux applications mobiles : la facilité de créer et de connecter des objets à Internet pour Sigfox et la création d'applications mobiles et leurs diffusions pour Apple.? D'une autre façon, Sigfox est aux réseaux de communication sans fil ce que Twitter est aux communications sur le web, la possibilité de communiquer l'essentiel à moindre coût."

Levée de fonds

L'actualité de Sigfox, c'est aussi une levée de fonds de 100 M? en 2013, "dans une démarche mondiale", selon Ludovic Le Moan. Des fonds chinois et américains sont déjà intéressés, mais l'entrepreneur souhaite que la société reste française (regardez l'interview de Ludovic Le Moan sur objectifnews.tv).

 

Réagir