Lille lance sa plateforme EnjoyMEL pour dynamiser tourisme et commerce

 |   |  708  mots
« A notre connaissance, la MEL est la seule métropole en France à offrir un service numérique dédié au commerce de proximité et au patrimoine, avance François Cornette, directeur délégué à la direction Nord Est de Sopra Steria, la SSII qui a réalisé la plateforme. (Photo : La Piscine, à Roubaix, un des plus beaux musées de France)
« A notre connaissance, la MEL est la seule métropole en France à offrir un service numérique dédié au commerce de proximité et au patrimoine", avance François Cornette, directeur délégué à la direction Nord Est de Sopra Steria, la SSII qui a réalisé la plateforme. (Photo : "La Piscine", à Roubaix, un des plus beaux musées de France) (Crédits : Bettine/CC/Wikipedia)
Expérimentée à Roubaix, dans le quartier de Wazemmes à Lille et sur le territoire des Weppes, la plateforme "Enjoy-MEL" (MEL pour Métropole européenne de Lille) guide les habitants et les touristes vers les commerces et les sites qui répondent à leurs attentes. Dans un an, 85 communes devraient profiter gratuitement de cet outil financé dans le cadre du programme d'investissements d'avenir.

A Roubaix, "La Piscine" - l'un des plus beaux musées de France - attire chaque année plus de 200.000 visiteurs. Mais peu d'entre eux restent ensuite à proximité pour y faire des achats et visiter d'autres sites d'intérêt culturel tels que le "laboratoire créatif" de La Condition Publique (spectaculaire réhabilitation d'une friche industrielle de 10.000 m2) ou la villa Cavroix, véritable manifeste architectural de Robert Mallet-Stevens. Comment faire pour qu'une ville et ses commerçants puissent mieux tirer parti du succès d'un musée ? Guillaume Delbar, le maire de Roubaix et vice-président de la Métropole européenne de Lille (MEL) en charge de l'innovation, la recherche, l'enseignement supérieur, la veille économique internationale et les objets connectés, a son idée sur la question :

« Susciter l'intérêt des visiteurs en leur donnant accès à un outil numérique facile d'accès qui leur présente les bons plans commerciaux et les points d'intérêts de la ville, le tout en donnant des informations pratiques sur les évènements alentours et les déplacements."

Une plateforme numérique financée grâce au PIA

Cet outil existe. Il s'appelle "Enjoy-MEL" et vient d'être lancé en expérimentation sur une année à Roubaix, à Lille dans le quartier de Wazemmes - connu pour accueillir un des plus grands marchés de France -, et sur le territoire rural des Weppes. Il a été financé dans le cadre de l'appel à projets du programme d'investissements d'avenir (PIA) "Ville numérique-Système de transport intelligent-Déploiement de services mobiles sans contact NFC". Ce projet bénéficie également d'un soutien au titre du Feder (Fonds européen de développement économique et régional).

Akim Oural, conseiller de la MEL à l'économie numérique, adjoint à la mairie de Lille et membre du Conseil National du Numérique, explique l'objectif poursuivi :

"La MEL veut être une plateforme d'innovations. Elle veut faire en sorte que le numérique soit un levier de développement économique et sociale profitable à tous. Enjoy-MEL apporte une solution aux commerçants pour fidéliser leurs clients et en attirer de nouveaux. Avec cet outil, on voit que le e-commerce sert aussi aux commerces de proximité."

Un service gratuit pour les commerçants et les usagers

Cet outil offre l'avantage d'être gratuit pour les commerçants et pour les utilisateurs. Disponible sur ordinateur, tablette et TV connectée, il se présentera sous la forme d'une application mobile sur smartphone dans un second temps. On y trouve des bons plans, des offres croisées entre commerçants et restaurateurs, des descriptifs de promenades et des informations sur les modes de déplacement. D'autres fonctionnalités devraient plus tard venir s'y greffer, par exemple sur la disponibilité des parkings ou l'accès aux vélos en libre service.

Aux commerçants de s'emparer de cet outil. Ils sont déjà une soixantaine à Roubaix et autant à Wazemmes à s'y être inscrits. D'après Hakim Agouni, président de l'Union commerciale Wazemmes, moins de la moitié des commerces implantés dans ce quartier sont présents sur le Web :

"Beaucoup se méfient des offres du secteur privé. Que l'application Enjoy-MEL leur soit proposé par un acteur institutionnel les rassure", indique-t-il.

Un accompagnement est proposé à ceux qui n'arriveraient pas à créer tout seul leur "fiche" descriptive. Hakim Agouni est confiant.

« Les commerçants actifs sur cette plateforme devraient voir leur chiffre d'affaires croître d'au moins 5% », avance-t-il.

Si l'on ne bâtit pas un réseau d'intérêts, ce sera une coquille vide

Enjoy-MEL a été développé par les équipes de l'entreprise de service informatique Sopra Steria, sélectionnée il y a un an dans le cadre d'un marché public. « A notre connaissance, la MEL est la seule métropole en France à offrir un service numérique dédié au commerce de proximité et au patrimoine", avance François Cornette, directeur délégué à la direction Nord Est de Sopra Steria.

A terme, Enjoy-MEL doit devenir un réseau social créateur de liens, mais il faut d'abord construire un réseau d'intérêts, générer l'envie d'utiliser cette plateforme au risque sinon qu'elle ne s'apparente à une coquille vide.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :