Bandeau Présidentielle Régions

Réalité augmentée : Wosomtech aide les automobilistes... et bientôt les architectes

 |   |  910  mots
(Crédits : DR)
La startup parisienne vient de déménager son siège à la Plaine Images de Tourcoing. Elle a conçu pour Toyota France une notice automobile virtuelle accessible sur smartphone. Elle prépare une plateforme de réalité mixte, à la fois augmentée et virtuelle, avec des applications accessibles en ligne pour les besoins des architectes, des aménageurs, des cuisinistes, du retail et pourquoi pas des concepteurs de jeux vidéos.

Wosomtech est la centième entreprise qui s'implante à la Plaine Images de Tourcoing. Créée à Paris en septembre 2015 par Loïc Beauvillain et Agnès Latreille de Lavarde après leur départ de la startup Levels3D de Troyes, elle vient d'y déménager son siège et ses équipes de R et D.

« Nous disposons à Tourcoing d'un écosystème sur la 3D temps réel qui nous aide dans le développement de notre plateforme Easy Build de réalité mixte, à la fois augmentée et virtuelle. Cette plateforme est destinée à proposer des applications en ligne qui permettront d'aménager un environnement avec toute sorte d'objets virtuels. Elle sortira bientôt en beta test », explique Loïc Beauvillain.

Scanner la pièce en la filmant et y mettre des objets virtuels

Les dimensions de l'environnement sont scannées à l'aide d'une tablette équipée de capteurs de détection de mouvement et d'affichage 3D comme celle du Project Tango de Google. Il suffit ensuite de récupérer les modélisations 3D accessibles sur la plateforme pour les voir apparaître sur sa tablette, son téléphone ou via un casque de réalité augmentée. L'utilisateur change les décors et les meubles de la pièce comme bon lui semble. Il peut également récupérer des plans en 2D.

Le manuel d'utilisateur de la RAV4 et de la Verso en réalité augmentée

En attendant la commercialisation d'Easy Build, Wosomtech s'appuie sur son agence Creative Space Lab pour répondre à des besoins spécifiques sous forme de prestations de services. Basée à Paris, cette agence digitale a conçu pour Toyota France un manuel interactif pour automobiliste accessible sur Smartphones et tablettes. Le T.I.G. (Toyota Interactive Guide) fournit des explications sur les fonctionnalités du tableau de bord à l'aide de la réalité mixte et d'un tutoriel interactif. L'utilisateur filme son tableau de bord. Il lui suffit ensuite de cliquer sur les icônes qui apparaissent sur son écran à l'endroit des boutons et des voyants filmés pour avoir des explications sur leur fonction à l'aide de textes ou de vidéos. Ce guide s'utilise aussi bien dans la voiture que chez soi assis sur son canapé. Disponible pour le RAV4 et le RAV4 Hybride version 2016 ainsi que pour le Verso Version 2016, le T.I.G. pourrait bientôt l'être pour d'autres modèles.

Creativ Space Lab travaille également pour Leroy Merlin. Ensemble, ils conçoivent une table interactive sur laquelle on visualise en 3D l'aménagement d'une salle de bain en déplaçant tout simplement des blocs à la main.

Wosomtech vit pour l'instant des travaux réalisés par son agence digitale et tisse par la même occasion des contacts fructueux pour l'avenir. En attendant une prochaine levée de fonds de plusieurs millions d'euros destinée à accélérer le lancement de la plateforme en France et à l'international.

Bientôt une levée de fonds de plusieurs millions d'euros

Avant Wosomtech, Loïc Beauvillain avait créé Levels3D avec Yannick Folliard. C'est au sein de cette startup basée à Troyes qu'il avait tissé ses premiers liens avec Toyota France. Mais faire de la prestation n'était pas dans la stratégie des actionnaires financeurs de cette société née en septembre 2012. Ceux-ci tenaient à se concentrer sur l'édition d'un logiciel de scan 3D temps réel, baptisé MyCaptR. Une application qui permet de scanner à l'aide d'une tablette numérique une pièce d'habitation pour y placer des objets en 3D et obtenir des maquettes 3D ainsi que des plans 2D métrés. Loïc Beauvillain et Agnès Latreille de Lavarde, également associée de Levels3D, ne partageaient pas cette vision. Ils ont quitté l'entreprise pour créer leur propre affaire.

Il n'en reste pas moins que la solution de Wosomtech est très proche de celle développée par Levels3D même si cette dernière ne vise que le marché du BTP.

Wosomtech

D'autres projets concurrents dans la course

Mais comme tient à le préciser Loïc Beauvillain, les algorithmes d'Easy Build sont différents de ceux de Levels3D.

« Nous avons écrit nos propres algorithmes en nous greffant sur des technologies ouvertes. Nous faisons appel à un spécialiste d'analyse d'images et de robotique qui travaille dans une « Hacker Farm » à Tokyo et qui s'est associé à notre entreprise. Nous comptons ouvrir avec lui une filiale au Japon. Nous sommes également en lien avec plusieurs laboratoires spécialisés du monde entier. Nous voulons faire partie des leaders de la réalité mixte qui combine le virtuel avec le monde réel. Il nous faut aller vite. Nous ne sommes pas les seuls dans la course ».

Car en plus de celui de Levels3D, il y a plusieurs autres projets qui se développent actuellement dans le monde, en particulier aux États-Unis. D'après Loïc Beauvillain, seul Wosomtech proposerait une solution trois en un avec une plateforme d'agrégation de données clients, un scan d'environnement intégrant la réalité augmentée sans avoir besoin de marqueur et une extraction de maquettes 3D et de plans métrés en 2D. Le tout en mode Saas via le Cloud. De toute façon le champ d'application de la réalité augmentée et virtuelle est tellement vaste qu'il y aura sans doute de la place pour un grand nombre d'acteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/07/2016 à 11:14 :
Il est utile de rappeler afin de compléter cet article que le concept de manuel a été créé par Harvest Productions dont Creative Space Lab n'est que l'un des fournisseurs et prestataire à qui nous avons confié une partie du développement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :