Silver économie : les startups lilloises veulent exploiter le filon

 |   |  746  mots
L'application Silvercloud proposée par Inovelan facilite la communication entre les acteurs impliqués dans l'accompagnement des personnes à domicile.
L'application Silvercloud proposée par Inovelan facilite la communication entre les acteurs impliqués dans l'accompagnement des personnes à domicile. (Crédits : G.H.)
Les lauréats d'un appel à projets régional offrent tous des solutions qui aident à maintenir les personnes âgées à leur domicile et à éviter les hospitalisations en vue de réduire les dépenses liées à la dépendance. De quoi profiter des opportunités de croissance qu'offre la Silver Economie.

La population ne cesse de vieillir en France. En 2015, les plus de 60 ans représentaient déjà un quart de ses habitants. En 2060, selon l'Insee, ils seront 23,6 millions sur une population de 74 millions de personnes, soit près d'un tiers. Et 12 millions d'entre eux auront plus de 75 ans. Ce vieillissement démographique entraîne une demande croissante de produits et de services liés à la santé, à l'autonomie et au maintien au domicile des personnes dépendantes. La Silver Economie, cette économie "grise" au service des anciens, offre de belles opportunités de croissance pour notre pays. Pas question de les laisser passer.

Pour stimuler l'innovation et l'essor de startups dans ce domaine, des appels à projets ont été initiés aux quatre coins de la France. En région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, celui lancé par l'agence de développement Eurasanté vise bien-sûr à stimuler l'écosystème des startups numériques mais pas seulement. Les soignants, les aidants et les personnes âgées doivent y trouver leur compte. Aussi sont-elles partie prenante dans le choix et l'orientation des projets retenus.

En recherche d'un modèle économique

« Nous voulions également impliquer dans cet appel à projet un acteur financier concerné par la prise en charge des soins apportés aux personnes âgées. L'idée a séduit M Comme Mutuelle », commente Etienne Vervaecke, directeur général d'Eurasanté.

Avoir un tel partenaire aide à s'attacher aux solutions capables de réduire les dépenses liées à la dépendance. Car comme le souligne Jérôme Rehlinger, directeur général de cette assurance santé, le modèle économique permettant de financer la dépendance des personnes âgées n'a pas encore été trouvé.

« Mais il y a déjà des pistes à exploiter comme d'éviter les retours à l'hôpital suite à des oublis de prises de médicaments par exemple. Ceci arrive souvent avec les diabétiques qui ne poursuivent pas leur traitement à leur domicile après une hospitalisation. D'où l'intérêt d'avoir des solutions qui aident à maintenir chez elles et en bonne santé les personnes âgées. »

M Comme Mutuelle était sollicité en direct par des créateurs d'entreprise en recherche d'accompagnement. Mais faute de bien connaître le monde des startups, elle ne donnait pas suite. Avec l'aide d'Eurasanté, elle va savoir comment intervenir auprès des jeunes entreprises. Et pourquoi pas jouer le rôle d'accélérateur en étant prescripteur, acheteur ou distributeur de leurs solutions.

     | Lire Silver économie : un truc de baby boomers ?

Traducteur automatique et canne intelligente

Lauréat dans la catégorie « Renforcer l'utilisabilité numérique », la startup Ergonotics a crée un outil qui traduit en langage intelligible des documents difficiles à comprendre. Son service « C'est à dire » utilise une technologie d'intelligence artificielle pour décrypter les courriers médicaux, juridiques ou administratifs, n'en retenir que les messages essentiels et les retransmettre en quelques lignes écrites en langage courant.

« Nous disposons d'un premier démonstrateur que nous allons faire évoluer. Nous voudrions que ce service soit mis gratuitement à la disposition des utilisateurs finaux par l'intermédiaire de ceux qui génèrent les documents administrateurs. Pourquoi pas les mutuelles. Cela leur permettrait de désengorger leur support téléphonique », explique François Ligier, dirigeant d'Ergonotics.

La canne connectée Compagnon 2.0 a, elle, été primée dans la catégorie « Evaluation de la situation de la personne âgée ». Conçue par RD2 Innovate, elle intègre un système de géolocalisation associé à une communication 3G et un dispositif d'appel d'urgence qui s'active en cas de chute, de malaise ou autres incidents. Contrairement aux solutions actuelles comme les bracelets ou les colliers GPS, ce système d'alerte s'intègre à un objet communément utilisé par les personnes à mobilité réduite.

Troisième lauréat, enfin, l'application Silvercloud proposée par Inovelan, qui facilite la communication entre les acteurs impliqués dans l'accompagnement des personnes à domicile. Retenue dans la catégorie « Coordination de l'accompagnement et des soins », elle met à leur disposition une plateforme d'échange disponible sur ordinateur et bientôt sur smartphone et tablette. Médecins, pharmaciens, infirmières, intervenants à domicile, proches et professionnels sociaux y ont tous accès.

Ces trois lauréats se partagent une enveloppe de 200.000 euros, sous forme de subventions et d'avance remboursable par BPI France, pour industrialiser leurs solutions. De quoi être prêts pour la convention d'affaires dédiée à l'innovation dans le secteur de la Silver Economie que compte organiser Eurasanté le 2 et 3 février 2017 à Lille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2016 à 10:06 :
L'espérance de vie pour un homme est de 78 ans alors que son espérance de vie en bonne santé n'est que de 63 ans : 15 à vivre en état de dépendance. Aucune startup n'a proposé un bouton OFF (facultatif) pour s'éviter cette souffrance inutile ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :