La Tribune

La SSII Akio muscle sa recherche et développement

Patrick Giudicelli, fondateur et président d'Akio / © DR.
Patrick Giudicelli, fondateur et président d'Akio / © DR.
P.H, pour Méridien MAG  |   -  432  mots
L'éditeur de solutions de gestion unifiée des interactions clients, présent à Sophia Antipolis depuis le rachat d'App-line fin 2010, clôture un tour de table de 2 M€ auprès de Sigma Conseil et Oséo.

Pour soutenir sa croissance (+ 50% en 2011, 6 M? de CA) et accroître son avantage concurrentiel, Akio, leader de la gestion globale de l'expérience client, vient de procéder à la plus importante augmentation de capital de son histoire."Nous avions obtenu 600 K? d'Oséo à la création de l'entreprise en 1999, rappelle Gwénola Rodier, responsable marketing et communication de la PME de 50 salariés, dont une quinzaine à Sophia Antipolis. Cette fois, 2 M? ont été levés". La société de capital-risque Sigma Gestion s'est engagée à hauteur de 1 M?, contre une participation de 10%. L'autre million d'euros a été collecté auprès d'Oséo, dans le cadre du Contrat de Développement Participatif.

Des modules Fracebook ont été ajoutés

"Cet apport financier va nous permettre de renforcer nos investissements en R&D (ndlr, 20% du C.A à l'heure actuelle et 35% des effectifs) pour terminer au plus vite les développements engagés, précise Gwénola Rodia. Historiquement spécialisée dans la gestion de mails entrants, Akio a suivi l'évolution des technologies de communication, étoffant son offre au gré de ses innovations. L'an dernier, des modules Facebook ont par exemple été ajoutés. "Concrètement, un formulaire de contact personnalisé, accessible depuis la fan page, permet d'entrer en relation directe avec un conseiller par chat, téléphone (call back) ou vidéoconférence". Un assistant virtuel, capable de reconnaître plusieurs formulations d'une même question ou d'éviter les fautes d'orthographe, peut par ailleurs être inséré dans le parcours client.

7,5 millions d'euros de chiffre d'affaires visés cette année


"Nous nous adressons plutôt aux grands comptes, prévient la responsable marketing et communication. Les PME n'ont pas forcément besoin de s'équiper de tels outils". Parmi les 200 clients de l'éditeur : GDF-Suez, BNP Paribas, l'URSSAF, Orange, Pôle Emploi, la Française des Jeux ou encore France Télévisions. Seul acteur du marché à proposer une suite logicielle multicanal intégrée, Akio envisage "à moyen terme" de déployer sa distribution indirecte et de proposer, via ses partenaires Orange Business Services et SFR Business Team, une solution de cloud computing.
Les 2 M? levés devraient également lui permettre de poursuivre ses acquisitions de technologies et de compétences et de "recruter une quinzaine de personnes". Outre son site de Sophia Antipolis dédié au service clients et aux tests qualité, la PME dispose d'un centre de R&D à Montpellier et d'un siège à Paris. Elle vise un chiffre d'affaires de 7,5 M? en 2012.

Retrouvez toute l'actualité de la région PACA avec Méridien MAG

Réagir