Airbus/Boeing : trois jeunes Français créent un siège d'avion révolutionnaire

 |   |  576  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Créée en 2011, Expliseat, une start-up française a conçu un siège de classe économique pour les avions court et moyen-courriers 50% plus légers que les sièges actuels. De quoi générer des économies de carburant allant de 3 à 5% pour les compagnies aériennes. Christian Streiff, l'ancien PDG d'Airbus et de PSA, est actionnaire.

C'est peut être une formidable aventure industrielle qui est en train de voir le jour. Expliseat, une jeune start-up française créée en mars 2011 par trois jeunes de moins de 30 ans, lance le Titanium seat, un siège d'avions qui doit faire économiser des dizaines de millions de dollars aux compagnies aériennes. Présenté comme « révolutionnaire », ce siège pour les familles d'avions moyen-courrier A320 d'Airbus et B737 de Boeing est « ultra léger, plus confortable, plus robuste », a indiqué ce jeudi à Paris Benjamin Saada (25 ans) le PDG d'Expliseat, lors d'une conférence de presse. «Avec ce siège Easyjet réduirait sa consommation de carburant de 4,5% sur la ligne Paris-Madrid par exemple », calcule Jean-Charles Samuelian, le directeur général d'Expliseat, 25 ans également. Soit une économie annuelle de 480 000 dollars par an et par avion.

50 % plus léger

Selon les compagnies, ce siège permettrait d'économiser entre 3 et 5% de carburant. Un gain plus ou moins équivalent à celui des fameux sharklets ou winglets, ces ailettes verticales fixées au bout des ailes. Ce siège est au moins 50% plus légers que ceux présents aujourd'hui dans les avions. Il ne pèse en effet que 4 kilogrammes quand les plus légers du marché affichent 8 à 10 kilogrammes sur la balance et que la plupart des sièges pèsent entre 12 et 15 kilogrammes (sur le moyen-courrier, en classe économique). Pour y arriver, la structure du siège est composée de fibres de carbone et de titane. En outre, la nouvelle ergonomie siège apporte une inclinaison de 18 degrés du décollage à l'atterrissage, et autorise par ailleurs un gain d'espace de 5 centimètres en profondeur. «Les passagers ne sentiront plus dans les genoux du passager situé derrière. C'est fini », assure Benjamin Saada. Ce dernier précise que le Titanium seat est également très robuste. « Il tient 10 ans sans détérioration », précise-t-il.

Huit brevets

Huit brevets ont été déposés. La certification est en cours auprès de l'agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Elle est attendue en 2013. Les livraisons débuteront dans la foulée. Expliseat entend équiper 150 cabines la première année. L'entreprise est en discussion avec six compagnies aériennes dont la flotte court et moyen-courrier représente 1000 appareils. « Nous travaillons avec des grandes compagnies européennes, américaines et asiatiques », indique Jean-Charles Samuelian. «L'objectif est clair : être le leader mondial du siège d'avions », fait valoir Benjamin Saada.

Christian Streiff actionnaire

La production est également innovante. Expliseat mise enfin en effet sur un business model sans usine. La production sera ainsi confiée à un partenaire industriel de la région toulousaine dont le nom n'a pas été dévoilé. « La capacité de production est de 30.000 sièges par an ». Outre Benjamin Saada et Jean-Charles Samuelian qui se sont rencontrés au collège à Marseille, l'équipe dirigeante compte aussi Vincent Tejedor, directeur technique, 28 ans. Ces trois sont actionnaires à hauteur de 50%. Ils ont su attirer une dizaine d'investisseurs privés, comme Christian Streiff, l'ancien PDG d'Airbus et de PSA. « Pourquoi j'y suis allé ? parce que ce sont trois jeunes géniaux », déclare-t-il ? L'entreprise a sur lever de fonds de plusieurs millions d'euros. L'aide publique d'Oseo a atteint 250 000 euros. Celle de la région Aquitaine s'élève quant à elle à 400 000 euros. Enfin Expliseat bénéficie du crédit impôt recherche. Comptant aujourd'hui 11 salariés, l'entreprise devrait passer à une vingtaine d'ici à 2014.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2013 à 22:18 :
Y a du travail sur l'industrialisation et là des associés allemands pourront aider.
Pour l'homologation attention aux lobbyistes...
Sur les leviers de croissance, je pense sérieusement aux cars et autobus le gain serait très fort pour des entreprises de transport.
a écrit le 08/04/2013 à 20:25 :
Superbe projet, bravo.
J'espère seulement qu'il sera fabriqué en France.
Réponse de le 09/04/2013 à 19:55 :
faut pas rêver
a écrit le 07/04/2013 à 18:44 :
Alors, elle n'est pas "plus belle la vie" pour ces jeunes Marseillais !
a écrit le 07/04/2013 à 9:34 :
Attendons la certification, les modifications et la prise de poids qui vont avec.
Moi, je propose dès à présent encore plus léger, le hamac, confortable, rappelant les vacances, et ne pesant que 500g. Qui dit mieux?
Mince Easyjet, qui veut faire voyager les passagers debout comme dans des bétaillères, est déjà à 0g.
a écrit le 05/04/2013 à 11:10 :
Bonne nouvelle ! Personnellement, en tant que gros, je vois d'un bon oeil ces avancées permettant de gagner de la place et du confort !
Continuez les jeunes !
Réponse de le 05/04/2013 à 14:19 :
Enfin un siège pour les buveurs de Coca et les mangeurs de pizzas!
a écrit le 05/04/2013 à 9:43 :
J'espère qu'ils vont être taxés
Réponse de le 05/04/2013 à 15:18 :
Ne t?inquiète pas, je m'en occupe de suite...
a écrit le 04/04/2013 à 12:06 :
Bravo les jeunes ! il y a un domaine ou bon nombre de véhicules sont rapidement en surcharge : les camping-cars 3T5 ? alors l'aménagement en matériaux plus légers je pense que ça serait très intéressant.
Bonne continuation les "jeunes" !
a écrit le 02/04/2013 à 19:25 :
4kg d'économie x 150 sièges ça fait 600kg. Pour faire Paris Madrid un avion va consommer ce qu'il faut pour mouvoir sa masse en charge (plusieurs dizaines de tonnes). En supposant qu'il lui faille 10t de fuel pour 50t, à 49,4t sa consommation (même si le calcul n'est pas aussi basique) devait avoisiner 9t88. Une économie de 1,2%... assez éloignée des valeurs indiquées; est ce que les banquiers ont bien étudié le business plan ?
Réponse de le 03/04/2013 à 0:04 :
depuis quand un moteur consomme la meme quantite de carburant quelquesoit sa vitesse, avant de critiquer verifier vos absurdes supositions.
Réponse de le 03/04/2013 à 14:03 :
Votre réponse expose, à l'envi, que vous ne connaissez strictement rien à l'aéronautique. Dans lequel j'ai une certaine expertise (d'où la précaution entre parenthèses)...
Réponse de le 19/10/2014 à 23:23 :
Bah alors déjà au lieu de calculer la masse des sièges calcule ce qu'ils ont gagné par rapport à un siège low cost de 12-15 kg, et la ça ira mieux. Ça fait plutôt un gain de l'ordre de 2 tonnes.
a écrit le 02/04/2013 à 16:35 :
Excellente idée développée par des Français obstinés. Gagner du poids sur la cabine en aéronautique c'est travailler sur les sièges et la moquette essentiellement. Il serait temps que les constructeurs automobiles suivent cette tendance pour nous faire réaliser de substantielles économies d'essence. Entre 15 et 25 kg pour un siège avant c'est beaucoup trop!
a écrit le 02/04/2013 à 9:35 :
Les accoudoirs avec ce vide pas dangereux pour nos chers têtes blondes accompagnant les mamans voyageuses ???
Réponse de le 02/04/2013 à 19:54 :
Les accoudoirs -non matelassé- ne me paraissent pas conforme aux normes aéronautique.
Réponse de le 04/04/2013 à 16:50 :
Erreur, bon nombre de sièges n'ont pas d'accoudoir matelassés sur bon nombre de compagnie. Pas de souci de ce côté là...
Réponse de le 09/04/2013 à 16:46 :
En Cas de choc..de vrai couteau ces accoudoirs !
a écrit le 02/04/2013 à 6:57 :
Mais, par pitié, arrétez de critiquer à tout-va .... c'est bien Français, ça !!! Rien de tel, pour décourager ceux qui veulent entreprendre..Et pourquoi, ces derniers ne seraient pas des Français qui en veulent ? Tout ce qui vient de l'étranger, n'est pas , forcément, de meilleure qualité, vous ètes bien d'accords, messieurs, les détracteurs ?
a écrit le 01/04/2013 à 10:38 :
Expliseat, à l'aube de son succès, ne va pas tarder à être la cible des crocs du gouvernement!!! Gaffez-vous ,les gars...
a écrit le 31/03/2013 à 12:35 :
Pas d inclinaison variable....deja que les sieges eco ne sont pas confort...a qd les chaises en bois?
Aussi avant de crier bonne idee (pour le PL de la compagnie aerienne) combien de vol paris-madrid sont necessaires pour break even?
a écrit le 31/03/2013 à 10:13 :
BRAVO EN ECONOMIE IL NI A PAS DE PETITE INVENTION,?
a écrit le 30/03/2013 à 15:16 :
Le composite titan/carbone c´est pas nouveau ni en Formule 1 ni en construction aéonautique. Je ve vois pas ce que ce siège aurait de révolutionnaire !
Par contre ce qui m´intresserait de savoir ; quel est son prix de revient par rapport a une carcasse de siege en aluminium / magnesium ? Facteur 10 ou facteur 100 ? x 180 sieges comme dans un 737-800 ?? Il faudra beaucoup d´années pour rentabiliser !
Réponse de le 19/10/2014 à 23:27 :
Sur leur seat ils expliquent que l'économie en carburant represente 500k$ par an par avion, donc ils vendent un siège qui tiens 10 ans à un prix qui fait rêver et la compagnie économise très vite..
a écrit le 30/03/2013 à 14:06 :
Super.!.
a écrit le 29/03/2013 à 0:39 :
Bravo les gars!
a écrit le 28/03/2013 à 22:49 :
Un design épuré, une robustesse à toute épreuve et un poids plume, c'est génial !
Un grand bravo à toute l'équipe. Une mention particulière pour l'accoudoir !
a écrit le 28/03/2013 à 22:07 :
C'est en encourageant de telles initiatives que la France relancera son industrie. Des personnes bien formées qui ont des idées innovantes, un cadre propice et la facilitation de l'accès au financement.
a écrit le 28/03/2013 à 21:57 :
Ben quand je vois les accoudoirs de ces " merveilleux " sièges ? ...
ça me laisse perplexe ! ...
a écrit le 28/03/2013 à 20:55 :
Quand je vois le prix des lunettes montures titane je me dis que ce siège doit valoir une fortune !!!
Mais j'imagine qu'on doit pouvoir marcher dessus sans qu'il se brise...
a écrit le 28/03/2013 à 20:12 :
Question à ces jeunes: pourriez-vous inventer un siège éjectable à effet immédiat pour le délégué syndical du PS qui se prend actuellement pour un président ?
Réponse de le 28/03/2013 à 21:58 :
Question à ces jeunes : CE siège est-il accessible pour les nains anciens présidents ?
Réponse de le 29/03/2013 à 6:39 :
C'est vraiment triste d'avoir a se taper des commentaires aussi debiles et racistes que les votres!!
a écrit le 28/03/2013 à 19:13 :
L'idée de devenir leader mondial dans le siège éco est utopiste, voire même prétentieuse, mais bon l'espoir fait vivre. Reste maintenant à attendre la certification AESA (et FAA si ils veulent pénétrer le marché US) et surtout à voir comment le produit va réussir à entrer en production série et réagir à la montée en cadence. Bien souvent, la production en série sur des produits innovants entraîne des surcoûts importants qui peuvent remettre en question l'avantage compétitif et tuer purement et simplement le produit. Ça ne m'étonnerais pas que le siège soit contraint de subir des modifications tant sur le design que sur la structure, et finalement se retrouver avec un poids total environnant les 10kg.
Réponse de le 28/03/2013 à 21:21 :
Pour les sièges First et Business, le n°1 et n°2 mondial sont Français donc pourquoi ne pourrait on pas être aussi n°1 mondial sur les sièges éco? A moins que Normale 1er et son Roquet s'occupent de trop de cette nouvelle entreprise plein d'avenir...
Réponse de le 19/10/2014 à 23:30 :
C'est bon mon cher Sam, ils ont eu les deux certifications maintenant. Ils n'ont pas encore parlé d'augmentation de masse...
a écrit le 28/03/2013 à 18:42 :
Bravo ! C'est une superbe idee ! Je me demande cependant si le confort qu'apportent ces sieges est aussi ameliore ...? Essayez de rester assis sur un siege classe eco dans un avion long courrier pendant 7 a 8 heures et vous comprendrez ... A quand des applications pour les voitures ou la course au gain de poids est devenue une priorite ?
a écrit le 28/03/2013 à 18:09 :
La vraie grosse idée de ces entrepreneurs est de penser mondial dès le début, et non pas franco francais comme nous avons trop souvent l'habitude de le faire dans notre belle république gauloise...
Réponse de le 28/03/2013 à 19:51 :
@penser global: y a longtemps qu'elle est plus gauloise mais quasi-islamique ta république :-)
a écrit le 28/03/2013 à 17:43 :
Bravo; c'est tout simple ! Ils seront rachetés dans 2 ans le temps d'être certifié et en bourse pour lever des fonds, très belle aventure.pour ces jeunes qui passerons d'OSEO à 66% d'impots :-)) juste pour avoir eu les cou... d'entreprendre ! Encore bravo pour cette belle aventure.
Réponse de le 05/04/2013 à 15:13 :
;-)
a écrit le 28/03/2013 à 17:35 :
C'est fabuleux cette aventure ! Félicitation les jeunes !!
a écrit le 28/03/2013 à 17:30 :
Bravo à ces jeunes gens et leurs employés qui travaillent dur pour innover et pour l'industrie !
a écrit le 28/03/2013 à 16:39 :
Well done!
a écrit le 28/03/2013 à 16:01 :
bravo mais je me permettrai d?ajouter qu?il faudrait y ajouter des sièges strapontins qui libèreraient de l?espace selon le nombre de passager ou gonflable en cas de sur booking.
a écrit le 28/03/2013 à 15:23 :
Enfin une bonne nouvelle sous un ciel gris! de l'audace,toujours de l'audace, et encore de l'audace,c'est le discours à tenir ce soir par le président de la République;à lui de la concrétiser sous forme de projets hardis,novateurs et créateurs d'emplois privés.Développer
la section Sciences de l'ingénieur dans les lycées,superformer les écoles d'ingénieurs et
créer des incubateurs dans toutes les métropoles.
Réponse de le 28/03/2013 à 16:13 :
@danton : ce n?est pas au président à proposer des projets novateurs mais à la société civile, qu?il s?occupe surtout de cesser de l?entraver et qu?il fasse son boulot de président. Pour développer des sections sciences de quoi que ce soit, faudrait il avoir un corps d?enseignants capables et qui lâchent les bannières, calicots et drapeaux rouges et les merguez de manifs. C?est pas compliqué.
a écrit le 28/03/2013 à 15:18 :
Bravo à nos jeunes français !
a écrit le 28/03/2013 à 14:55 :
Vouv voyez qu' il y a des jeunes qui sont bien !!
a écrit le 28/03/2013 à 14:23 :
«L?objectif est clair : être le leader mondial du siège d?avions », fait valoir Benjamin Saada.
Est-ce à dire que Zodiac Aerospace et sa division Zodiac Seats a du souci à se faire ?
Le plus simple est de supprimer le problème en les rachetant !
a écrit le 28/03/2013 à 14:21 :
Un grand bravo à cette start-up qui montre que les écoles d'ingénieurs françaises sont performantes. Ils ne faut pas les mettre dans le même panier que Sciences-Po/ENA. La science des matériaux reste un domaine stratégique qu'il ne faut pas laisser partir à l'étranger.
Réponse de le 28/03/2013 à 15:17 :
sciences-po/ena des ecoles d'ingenieurs?
Réponse de le 28/03/2013 à 15:54 :
Bubu a raison. Trop souvent les écoles d'ingénieurs sont mises dans la même catégorie que l'ENA, Sciences Po ou les écoles de commerce, qui effectivement n'ont RIEN A VOIR.
a écrit le 28/03/2013 à 14:08 :
qui risque de faire la gueule....
Réponse de le 28/03/2013 à 14:59 :
Ils n'avaient qu'à embaucher des Mines-Ponts au lieu de prendre des X-Centrale....
Réponse de le 28/03/2013 à 21:25 :
Pourquoi Zodiac fera la gueule? Ils sont plutôt présent sur les sièges First et Business alors que là on parle de siège Eco donc je ne vois pas vraiment où est le problème... Et vous?
Réponse de le 05/04/2013 à 15:11 :
Ce serait plutôt RECARO qui fera la gueule
Réponse de le 03/07/2014 à 17:43 :
Easyjet avait un projet de voyage en semi-assis, donc une selle de vélo sufit

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :