Amplement, challenger français de LinkedIn, lève 1 million d'euros

 |   |  291  mots
Amplement souhaite devenir l'acteur incontournable sur le marché des réseaux sociaux professionnels d'ici fin 2015
Amplement "souhaite devenir l'acteur incontournable sur le marché des réseaux sociaux professionnels d'ici fin 2015" (Crédits : REUTERS)
Le réseau social professionnel français a pour ambition de se développer et défier les champions du secteur Viadeo et LinkedIn.

Avec plus d'un demi-million de membres à son actif, Amplement voit grand : le réseau social professionnel 100% français a annoncé, lundi 26 janvier, avoir bouclé un premier tour de table d'un million d'euros auprès de l'investisseur CityStar. Avec pour objectif ambitieux: "devenir l'acteur incontournable sur le marché des réseaux sociaux professionnels d'ici fin 2015" et ainsi concurrencer les leaders actuels du marché, Viadeo et LinkedIn. Lancé en juin 2013 par Adrien Sommier, le site permet à ses utilisateurs de gérer leur e-réputation et d'entretenir leur réseau professionnel. Côté chiffres, la start-up revendique plus de 3.000 recruteurs et 10.000 offres d'emplois.

Une nouvelle version mobile

Dans les prochaines semaines, cette levée de fonds doit notamment permettre à Amplement de lancer une nouvelle version de sa plate-forme. Un nouvel espace "recruteur" et un espace "marque employeur" verront le jour pour permettre aux entreprises de gérer leur image. Parmi ses nouvelles fonctionnalités, le réseau social professionnel met en avant "la discussion instantanée" ainsi que "les mises en relation entièrement gratuites". La start-up travaille aussi sur une version mobile.

Amplement

Cap sur l'international

En parallèle, Amplement affiche également son ambition à l'international pour poursuivre son développement. La start-up indique dans un communiqué :

"Avec 95% d'utilisateurs français et plus de 3.000 recruteurs actifs sur sa plateforme, Amplement veut ouvrir prochainement son réseau social professionnel à des utilisateurs d'autres pays. L'Europe et les Etats-Unis seront les zones géographiques prioritaires dans ce développement".

Pour passer à l'offensive, l'investissement a notamment été réalisé par CityStar, une société d'investissement familiale créée en 2004. CityStar investit en Private Equity aux côtés d'entrepreneurs dans la transformation internet des métiers et l'immobilier. En 2014, le total des fonds propres investis s'élevait à 123 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2015 à 11:20 :
Y a t-il la place pour 3 réseaux sociaux pro en France ? (voir 4 avec l'arrivée de Facebook pro) Cela montre que la vente sociale va bouleverser le métier commercial B2B.
a écrit le 28/01/2015 à 15:55 :
J'ai été spammé plus d'une fois par ce site, c'est une baudruche qui n'a même pas encore gonflé. Non mais regardez seulement leur site internet, c'est de la daube en boîte. Rien que l'image de fond est un truc repompé sur le net, à croire que Ségolène Royal a, en personne, codé le site.

Bravo aux analystes de CityStar, du beau boulot les mecs.
a écrit le 28/01/2015 à 0:43 :
Linkedin, viadeo, etc ça sert à quoi ces trucs? personnellement j'en ai jamais tiré profit.
En plus je me suis inscrit sur Amplement suite à une invitation d'un contact qui souhaitait que je rejoigne son soit disant reseau pro..il s'est avéré que ce contact n'a jamais pris connaisance de mon profil..il faisait uniquement de la promotion ciblée de Amplement..des mois durant je n ai pas été approché par des interessés mis à part qulques visites d anonymes
Depuid j ai supprimé Linkedin, viadeo, etc ça sert à quoi ces trucs? personnellement j'en ai jamais tiré profit.
En plus je me suis inscrit sur Amplement suite à une invitation d'un contact qui souhaitait que je rejoigne son soit disant reseau pro..il s'est avéré que ce contact n'a jamais pris connaisance de mon profil..il faisait uniquement de la promotion ciblée de Amplement..des mois durant je n ai pas été approché par des interessés mis à part qulques visites d anonymes
Depuid j ai supprimé mes informations (l historique des modifications reste visible)
Neanmoins je leur souhaite bonne chance
a écrit le 27/01/2015 à 15:19 :
La France qui loose. Arrivés après la bataille, avec un nom impossible à prononcer à l'étranger. CityStar a bien de l'argent à perdre. Je m'en vais leur proposer un réseau social Français permettant de se connecter avec ses amis. Oh, wait, ça existe et ça s'appelle Copains d'Avant :-)
a écrit le 27/01/2015 à 9:49 :
c'est très bien car il ya beaucoup de problèmes avec les réseaux actuels.
a écrit le 27/01/2015 à 3:22 :
Ils arrivent tard pour pretendre a une couverture internationale vu les acteurs en place. En France peut etre, et encore...
a écrit le 26/01/2015 à 20:07 :
aucun intéret
le principe d'un réseau est d'etre universel
si on se répartie sur 50 on multiplie les frais et on perd en efficacité
je leur donne 6 mois pour faire faillite
Réponse de le 26/01/2015 à 22:48 :
Non avec 1 million d euros, ils tiendront un an :) Mais au moins, ce n'est pas de l'argent public alors on s'en fout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :