Assurances : la souscription en ligne constitue un bon plan

 |   |  248  mots
Souscrire une assurance en ligne peut parfois réserver de bonnes surprises.
Souscrire une assurance en ligne peut parfois réserver de bonnes surprises. (Crédits : AFP)
Même si seulement 30 % des français avaient l’intention de souscrire une assurance sur le web en 2015, ce canal de distribution dispose parfois d’offres alléchantes, notamment sur les assurances santé.

De fait, le Crédit Agricole Normandie a lancé une promotion spéciale qui court jusqu'à la fin de l'année : deux mois offerts de cotisations sur toutes les souscriptions d'un contrat d'assurance en ligne, qu'il porte sur les accidents de la vie, les appareils nomades, l'automobile, l'habitation, la protection juridique ou la santé. D'ailleurs sur ce dernier type de couverture, la France a connu des évolutions majeures cette année.

Une nouvelle convention médicale est en cours de ratification

Une convention médicale a été signée entre l'assurance maladie et trois syndicats de médecins le 25 août dernier, tandis que les mutuelles doivent se prononcer prochainement.

Ce texte - encadrant les relations entre les praticiens et la sécurité sociale -  prévoit différentes évolutions pour les cinq prochaines années qui se chiffrent à 1,3 milliard d'euros. L'une des mesures phares implique la hausse de la consultation chez le généraliste qui passera à 25 euros, à compter du 1er mai 2017. Quant aux niveaux de remboursement en parcours coordonné, ils resteront inchangés avec une prise en charge de 70 % par la Sécurité sociale et à 30 % par les mutuelles.

Les assurances santé obligatoires dans les entreprises

En outre, les employeurs du secteur privé (entreprises, associations) ont en effet l'obligation de proposer une complémentaire santé collective à leurs employés qui n'en disposent pas, depuis le 1er janvier 2016. Toutefois, les personnes qui ne sont pas salariées ont la possibilité de souscrire une assurance santé, notamment sur Internet !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :