Avec My Global Startup, Bpifrance incube les jeunes pousses à l’étranger

 |   |  555  mots
(Crédits : DR)
La première édition du concours My Global Start-Up aura lieu le 12 octobre dans le cadre de Bpifrance Inno Génération. Objectif pour les start-up : pitcher pour être incubé trois mois à Los Angeles, Tunis ou Shanghaï.

Être incubé en France, c'est bien. Gagner trois mois d'incubation à Los Angeles, Shanghaï ou Tunis, c'est mieux, surtout quand on est une start-up qui ambitionne de se développer à l'international. Le concours My Global Start-up, qui aura lieu le 12 octobre dans le cadre de Bpifrance Inno Génération à l'AccorHotels Arena, a pour objectif de faire pitcher des start-ups pendant une quinzaine de minutes dans la « boîte à pitch » pour gagner un programme d'accélération de trois mois aux États-Unis, en Afrique du Nord ou en Chine. « Nous avons conclu un partenariat avec French Accelerator à Los Angeles, The XNode à Shanghaï et AfricInvest à Tunis. La boîte à pitch My Global Start-up va permettre aux start-ups de présenter leur projet en vidéo, et ces incubateurs choisiront chacun une start-up qui sera accélérée pendant trois mois » décrit Stéphanie Hammett, en charge de My Global Start-Up à Bpifrance. « Bpifrance soutient les start-ups à l'international, et ce concours fait partie des initiatives qui peuvent aider ces jeunes sociétés intéressées par un développement sur les marchés américain, africain et asiatique. Et c'est toujours mieux d'être accéléré dans le pays visé, car les incubateurs vont les mettre en relation avec des leveurs de fonds et les aider à obtenir leur visa professionnel » détaille Stéphanie Hammett. Les lauréats de My Global Start-up auront aussi accès à des espaces de co-working, un bon moyen de nouer des relations sur place, ainsi qu'à du mentorat. Les trois gagnants seront aussi mis en avant sur le site Web de Bpifrance, qui attire 150 000 visiteurs uniques par mois, et les réseaux sociaux qui comptent 200 000 followers.

Une incubation sous conditions

Pour séduire ces incubateurs, les start-up devront remplir certaines conditions. French Accelerator propose une mise en relation avec des leveurs de fonds, l'obtention du visa B1 pour séjour d'affaires, l'accès à un espace de co-working et la présentation de la startup à la communauté French Tech de Los Angeles. Pour être éligible, il faut avoir atteint une valorisation supérieure à 3 millions d'euros durant la dernière levée de fonds, posséder un effectif supérieur à 5 personnes et un produit, service ou technologie mature et « scalable » aux États-Unis. Le pitch doit être effectué en anglais. The XNode de Shangaï offre 6 ateliers de deux semaines chacun, 2 sessions en one to one avec des mentors et des coachs, un accès au Demo Day pour pitcher devant une dizaine de VC (venture capitalist ou investisseur en capital-risque), un bureau gratuit et des conseils pour s'adapter au marché chinois. Pour participer, la start-up doit posséder un business model confirmé et démontrer une réelle volonté de se développer sur le marché chinois, de la flexibilité et une connaissance de base de la Chine et ses défis. AfricInvest propose un accompagnement sur les différents aspects stratégiques (développement, marketing, financier, juridique, comptable, etc.), un accès à l'équipe AfricInvest dans les différents bureaux régionaux ainsi qu'à un large réseau d'entrepreneurs Africains opérants dans divers secteurs. Pour participer au pitch, il faut avoir un lien existant ou à développer avec le continent Africain et un projet ayant dépassé le stade de l'idée.

Inscription sur http://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projet-concours/MyGlobalStartup-35237

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :