La Tribune

Apple écope de 900.000 euros d'amende pour pratique anti-concurrencielle

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr avec AFP  |   -  179  mots
Le groupe informatique américain Apple a été condamné à 900.000 euros d'amende par l'autorité italienne de la concurrence pour ne pas avoir appliqué la règle des deux ans de garantie à charge du vendeur.

Les points de ventes et les sites internet d'Apple "n'informaient pas de manière adéquate les consommateurs sur leurs droits à une assistance gratuite de deux ans prévue par le code de la consommation", a expliqué mardi l'Autorité garante de la concurrence et du marché (AGCM) dans un communiqué, pour justifier les 900.000 euros d'amende infligés par l'autorité italienne de la concurrence à la firme à la pomme.

Les informations données par Apple "incitaient les consommateurs à souscrire un contrat supplémentaire payant recouvrant en partie la garantie légale gratuite", a encore dénoncé l'autorité, qui a aussi ordonné à Apple de publier sa décision sur son site internet. Apple devra mettre fin à ces "pratiques commerciales incorrectes aux dépens des consommateurs" et communiquer à l'AGCM les mesures prises pour mettre en oeuvre sa décision.

Enfin, dans un délai de 90 jours, Apple devra mettre en conformité les conditions de ventes de sa garantie baptisée "Apple Care Protection Plan" en insérant des indications sur l'existence et la durée de deux ans de la garantie gratuite initiale.

Réagir

Commentaires

BigBlueBen  a écrit le 30/12/2011 à 8:56 :

Bonjour,

Merci de bien vouloir corriger la faute dans le titre, le mot "concurrenciel" n'existe pas !...
--> concurrentiel

carpediem  a écrit le 30/12/2011 à 1:00 :

Pour apple, pfff, c'est quoi 900 K ? ??

tlg  a écrit le 29/12/2011 à 11:31 :

Pas sur qu'Apple puisse s'en relever!

Trop cool !  a écrit le 27/12/2011 à 18:37 :

Justice est faite !

Becareful  a écrit le 27/12/2011 à 15:52 :

Pour info, en france, l'assistance téléphonique Apple pour les produits de la marque n'est gratuite que 90 jours puis elle devient payant et la garantie constructeur d'un an ne dure que 364 jours si on en croit la même assistance téléphonique.