Télécoms : les chinois Huawei et ZTE agents d'espionnage en Europe ?

 |   |  891  mots
Copyright Reuters
Le sénateur du haut-Rhin, Jean-Marie Bockel, veut interdire sur le territoire européen le déploiement et l'utilisation de certains équipements informatiques d'origine chinoise, qui pourraient servir à des opérations d'espionnage économique et industriel. Les deux équipementiers télécoms Huawei et ZTE sont dans le collimateur.

Pour les deux groupes chinois ZTE et Huawei, ça commence à sentir le roussi en France et en Europe. C'est déjà le cas aux Etats-Unis et en Australie. Suspectés d'entretenir des relations (trop ?) étroites avec le gouvernement chinois et le comité central du parti communiste chinois, les deux équipementiers télécoms ne sont plus les bienvenus en Europe. Comme en témoigne les conclusions du rapport du sénateur du Haut-Rhin, Jean-Marie Bockel, qui recommande dans son rapport - "La cyberdéfense : un enjeu mondial, une priorité nationale" - à l'Union européenne (UE) "une totale interdiction concernant le déploiement et l'utilisation des routeurs chinois (connexion d'un site à l'internet ou à des réseaux repose sur les routeurs, ndlr) sur le territoire européen, ou d'autres grands équipements informatiques d'origine chinoise ne présentant pas toutes les garanties en matière de sécurité informatique ». Notamment pour des équipements de c?ur de réseaux, qui présentent un risque pour la sécurité nationale.

Selon le rapport, "rien n'empêcherait un pays producteur" de routeurs de réseaux, qui sont des équipements très sensibles du point de vue de la sécurité des systèmes d'information,  "d'y placer un dispositif de surveillance, d'interception, voire un système permettant d'interrompre à tout moment l'ensemble des flux de communication". En outre, le fait de placer un tel dispositif de surveillance directement au c?ur du routeur de réseaux "rendrait ce dispositif presque totalement invisible et indétectable". Des soupçons qui sont d'ailleurs régulièrement alimentés par des attaques informatiques, notamment à des fins d'espionnage économique et industriel. La Chine est souvent évoquée comme étant à l'origine de ces opérations malveillantes.

ZTE et Huawei fortement soupçonnés par les Etats-Unis et l'Australie

Deux pays ont déjà décidé de limiter la pénétration des équipementiers télécoms chinois ZTE et Huawei. Ce sont les Etats-Unis et l'Australie. Dès 2008, le gouvernement américain a décidé de bloquer la vente de la société américaine 3Com à Huawei pour des motifs de sécurité nationale. En 2011, les autorités américaines ont également découragé l'opérateur Sprint Nextel d'utiliser des composants fabriqués par Huawei pour la construction de son réseau 4G pour des raisons identiques. "Huawei ne fera pas partie des constructeurs du réseau sans fil d'urgence américain à cause d'interrogations du gouvernement américain au sujet de la sécurité nationale", avait alors expliqué le porte-parole du département du commerce américain.

Selon le rapport, "les autorités américaines soupçonnent que les puces, routeurs et autres équipements informatiques chinois soit équipés de portes dérobées (accès dissimulé qui permet à un utilisateur malveillant de se connecter à une machine de manière furtive, ndlr) permettant au gouvernement chinois d'accéder à des informations sensibles transitant par ces équipements". Elles s'appuient sur un rapport du Pentagone qui indique que "Huawei continue de maintenir d'étroites relations avec l'armée de libération du peuple chinois". En Australie, Canberra a interdit aux opérateurs de télécoms l'utilisation de routeurs chinois pour équiper les réseaux sur leur territoire en raison des soupçons de cyerattaques en provenance de Chine.

Fortes divergences en Europe

Et en Europe ? Le quotidien britannique "Financial Times" a révélé que la commission européenne serait sur le point de lancer une procédure d'infraction pour non respect des règles européennes de la concurrence à l'encontre de ZTE et Huawei. Elle soupçonne les deux équipementiers chinois de bénéficier de subventions du gouvernement chinois et de vendre leurs produits en dessous des coûts de production. Selon le rapport, cette mesure "ne serait pas étrangère à des préoccupations liées à la sécurité nationale". Mais selon les informations recueillies par Jean-Marie Bockel lors de ses entretiens à Bruxelles, "cette question ferait actuellement l'objet de fortes discussions au niveau européen en raison des divergences entre les Etats membres et au sein de la Commission européenne et de fortes pressions des industriels et des opérateurs de télécommunications, dont certains seraient sensibles aux avantages économiques de ces équipements proposés par les entreprises chinoises à moindre coûts".

Des représentants de Huawei confirment... de manière involontaire les soupçons

Quels soupçons pèsent sur ZTE et Huawei ? Outre le rapport du Pentagone, des représentants chinois de Huawei auraient de manière involontaires confirmé tous ces soupçons lors d'une conférence organisée à Dubaï en février dernier. "Ils auraient indiqué que pour mieux assurer la sécurisation des flux de leurs clients, Huawei analysait, grâce aux techniques dites de 'deep packet inspection', l'ensemble des flux de communications (courriers électroniques, conversations téléphoniques...) qui transitaient par ses équipements". Ils ont confirmé ainsi les capacités potentielles de ces routeurs à analyser, intercepter et extraire des données sensibles, voire à les altérer ou les détruire...

C'est d'ailleurs pour cela que Jean-Marie Bockel propose de lancer une "coopération industrielle entre la France et l'Allemagne ou à l'échelle européenne afin de développer des routeurs de c?ur de réseaux ou d'autres grands équipements informatiques européens, et de ne plus dépendre uniquement de produits américains ou asiatique".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2012 à 21:11 :
La raison apparente est toujours louable.
Mais, quelles sont les vraies raisons ?

a écrit le 27/07/2012 à 19:30 :
Enfin, un politique qui prend ses responsabilités. Ces choses se savent, mais on ne fait rien. On pense peut-être que les chinois ne nous achèteront plus rien si on prend des mesures de blocage. Mais c'est de toute façon ce qui arrivera quand on leur aura appris à faire à notre place des (airbus, des trains, des centrales, des équipements télécoms...et même de l'élevage de poulets et des fruits et légumes dont sont friands nos grandes surfaces...).
a écrit le 21/07/2012 à 11:46 :
LoL ! C'est bien pour cela que l'ensemble de nos opérateurs et hébergeurs n'utilisent que des produits américains ou chinois ! Il y a encore 30 ans, la France avait 20 ans d'avance dans les télécoms et de nombreux constructeurs. Mais comme dans toutes les autres branches ... nos politiques (de droite (25 ans) comme de gauche (14 ans)) se sont efforcés, pendant les 30 piteuses (bientôt on pourra parler de 40 piteuses), de détruire ces outils industriels qui faisaient notre force et notre renommée !
Réponse de le 23/07/2012 à 10:10 :
Je suis tout à fait ok avec vous
a écrit le 20/07/2012 à 19:57 :
"Elle soupçonne les deux équipementiers chinois de bénéficier de subventions du gouvernement chinois et de vendre leurs produits en dessous des coûts de production."

C'est pas nouveau ça... il y a 10 ans, je me souviens que chez Alcatel on se demandait comment faire face à un Huawei à qui le gouvernement chinois venait de prêter un milliards de $ pas cher... Et je sais pas aujourd'hui mais à l'époque ils étaient 30% sous le marché. Cela dit comme c'est moins robuste on s'en tirait. Mais depuis...
a écrit le 20/07/2012 à 18:21 :
J'habite en Finlande et mon opérateur Sonera m'a installé un microserveur sans-fil,
(qui peut connecter six postes locaux) de ...Huawei ! Il m'a assuré une sécurité
absolue avec la protection installée de F-Secure. Que dois-je croire ?
a écrit le 20/07/2012 à 18:21 :
J'habite en Finlande et mon opérateur Sonera m'a installé un microserveur sans-fil,
(qui peut connecter six postes locaux) de ...Huawei ! Il m'a assuré une sécurité
absolue avec la protection installée de F-Secure. Que dois-je croire ?
a écrit le 20/07/2012 à 17:12 :
C'est tout bon pour Alcatel et Siemens en net ralentissement... et le timing est excellent, la 4G arrive !!!
a écrit le 20/07/2012 à 16:18 :
Il ne faudrait pas acheter de routeurs ou equipements coeur de réseau chinois parceque cela leur permettrait de nous espionner trop facilement ... mais en revanche on pourrait acheter américain les yeux fermés ?
Parce que c'est bien connu les américains n'ont que des intentions bienveillantes vis-à-vis de l'europe, par exemple la fameuse banque goldman-sachs qui a permis aux grecs de maquiller leur compte et donc de plonger leurs partenaires de la zone euro dans une me... pas possible, des chinois bien sur !
Les banques européennes qui ont perdu des milliards dans les subprimes et des autres produits toxiques victimes de la mauvaise foi du cynisme de l'avidité des chinois bien sur !
La mafia albanaise qui a son propre état pour le traffic de femmes ou de drogue ou d'armes à destination de l'europe, encore la faute des chinois !
La russie plongée plus bas que terre sous eltsine, dans des conditions par rapport auxquelles l'allemagne des années 20 ou 30 fait restropectivement figure d'havre de prospérité, la faute à des ... conseillers chinois !
C'est sur tant que toute la paranoia en europe sera pour la chine, l'europe n'a pas fini de se faire me.... par l'amérique.
Réponse de le 20/07/2012 à 17:49 :
un peu plus j'allais oublier la banque centrale de chine qui via ses QE1, QE2, et peut-être bientôt QE3 , alimente en ligne de crédits illimités ses institutions financières nationales pour spéculer et torpiller l'euro ...
Réponse de le 21/07/2012 à 1:44 :
Excellent! Ca fait plaisir de voir qu'il y a encore des gens intelligents en France :-)
a écrit le 20/07/2012 à 15:27 :
Aussi longtemps que les ultralibéraux continueront à s'enrichir en faisant fi de toute morale, de toute sécurité nétionale et d'un désintérêt total concernant les conséquences futures de leur cupidité, les Chinois continueront à faire des bonds technologiques grâce aux cadeaux qu'on leur fournit ou aux données qu'ils volent. Si leur soif de gains l'exigeait, on peut penser que nos ultralibéraux suicidaires n'hésiteraient pas à avoir recours à la chirurgie esthétique pour se faire brider les yeux.
a écrit le 20/07/2012 à 13:52 :
Enfin quelqu un qui réagi face à cette gangrène ! Les chinois ne respectent rien tout est bon pour assouvir leur soif immense d argent et de pouvoir!
J ai rarement un peuple ayant une culture aussi mesquine!
Réponse de le 20/07/2012 à 14:48 :
c'est mechant quand meme ce que tu dis...c'est vrai qu'ils sont tres racistes les chinois, mais bon ils profitent sinon de leur croissance folle ...meme ca ralenti, elle reste hors normes !
Réponse de le 20/07/2012 à 15:08 :
C'est bête ton Iphone est fabriqué en Chine
Réponse de le 21/07/2012 à 8:02 :
Il est vrai que les occidentaux ne sont pas du tout avides, ni cupides, ni mesquins, en résumé des anges.
Leur histoire et leur politique sont un conte de fées pour enfants. Je vais en citer quelques uns :
- Massacre des indiens en Amérique du Nord et du Sud
- Massacre des aborigènes en Australie et Nouvelle Zélande
- Guerre d'Indochine entre 20 et 25 ans suivant le pays de la région
- Guerre en Irak
- Guerre en Afganistan
- Ect ...
Pardonnez-moi si j'en oublie !
Réponse de le 21/07/2012 à 11:49 :
@International : vous oubliez les croisades !
Réponse de le 24/07/2012 à 16:30 :
La culture chinoise aussi mesquine et revanchard!, je partage définitivement ton opinion.
Malheureusement nos capitalistes ont détruits nos chaines de valeur made in France & EU.

Mon souci maintenant est le suivant: je ne veux pas consommer Chinois, mais plutôt privilégier made in France ou EU, mais souvent je n'ai pas d?alternative. Que faire ??
a écrit le 20/07/2012 à 12:06 :
Faites ce que je dis, pas ce que je fais. L'ACTA c'est quoi ? Quand à ceux qui disent que ça fera revenir de l'emploi en France ils se mettent le doigts dans l??il jusqu'au coude. Les autres équipementiers fabriquent en Chine. Et ces boites embauchent en France ... d'ailleurs ce sont les rares équipementiers à embaucher en ce moment et pas avec des salaires de misère. Pour avoir travailler chez un équipementier Européen et Chinois, je peux dire qu'en grande partie les cout plus faibles sont du au fait que l'on travaille beaucoup plus, il n'y a pas 4 chef de projets pour trois opérationnels, il n'y a pas de process lourd, "Ah non, ça c'est pas moi qui touche". Mais oui quand on sais que pour le même salaire on peut se la couler douce ... c'est vrai que c'est rageant de se voir son secteur se transformer de la sorte et voir arriver le mur à grand pas avec marquer dessus "va falloir bosser dur ou se faire virer"
a écrit le 20/07/2012 à 11:55 :
Hardware acheté ou on veut, et Open Source comme logiciel. On cessera ainsi toute possibilité de filtrage de la part des chinois, des ricains, des politiques, des flics, etc etc...
a écrit le 20/07/2012 à 11:12 :
Et les américains ne s'inquiètent pas que tous leurs iMachins Apple soient fabriqués intégralement en Chine aussi ? Ce sont eux-mêmes qui ont organisé la mondialisation, et maintenant ils paniquent parce que ca leur pète a la figure ? On marche sur la tête...
Réponse de le 20/07/2012 à 13:20 :
Pas de soucis avec les processeurs américains, ils sont calculés et dessinés aux US !
a écrit le 20/07/2012 à 10:48 :
Et l'ACTA c'était quoi, un service internet à domicile, non de l'espionnage de tous les citoyens Européens via un projet de loi voté par le parlement Européen mais invalidé, faite ce que je dis, mais pas ce que je fait.
Et pour les USA ils ont déjà mis ce genre de bidouillage dans Windows7 pour espionner en toute impunité les citoyens du monde entier, sacré CIA et NSA, il finance le terrorisme et la drogue depuis 1970 et espionne à tout va le monde entier pour leur sécurité intérieur parait-il. Quand à l'espionnage industrielle des affaires de ce type ou des Américains travaillant en France et inversement pour des Français travaillant aux USA se sont fait pincer ne date pas de si loin. Le mensonge sur cette planète est devenue une vertu.
Réponse de le 20/07/2012 à 11:58 :
Il est en effet devenu établi que Légal n'avait plus rien a voir avec Juste. Ce qui rend la Justice impossible a rendre, parce qu'elle ne fait qu'appliquer ce qui est légal, et non plus ce qui est juste. On va dans le mur a fond, et on klaxonne.
a écrit le 20/07/2012 à 10:39 :
De memoire, l'importateur de voitures japonaise a du publier un article dans Le Monde dans les annees 80 (sous Mitterand) pour denoncer les entraves des douanes francaises.
Réponse de le 21/07/2012 à 8:20 :
ce n'était en fait qu'une réponse à une entrave japonaise sur les produits français qui dure encore, et toujours...
a écrit le 20/07/2012 à 10:05 :
La "parano" américaine à l'égard des chinois a du bon. Si seulement elle pouvait irriguer un peu nos esprits trop naïfs à l'égard de l' Empire du Milieu et surtout soucieux du prix d'achat des équipements télécoms(dumpé?), quitte à faire mourir à petit feu nos propres équipementiers.
a écrit le 20/07/2012 à 10:03 :
La technique du cheval de Troie du 21 eme siecle. Et les benets de politiciens n'ont rien vu venir.
a écrit le 20/07/2012 à 9:23 :
C'est Orange qui va devoir changer toute son infrastructure dans ce cas!
Réponse de le 20/07/2012 à 11:25 :
FAUX, Orange n'a pas d'équipement chinois dans son coeur de réseau. Ce n'est pas le cas de tous les opérateurs ...
Réponse de le 20/07/2012 à 11:54 :
VRAI
Désolé, mais Orange oui a du matériel Huaweï dans son réseau...
a écrit le 20/07/2012 à 8:38 :
Grosse rigolade à la lecture de cet article.
La France et l'Europe sont décidément des lapins de l'année en matière d'intelligence économique.
Ca fait des années que ces soupçons sont connus et ces équipements bannis de certaines industries.
Et oui Jérôme, équipons nous Européen comme tu le dis !
Mais voilà, quand on voit les jambons qui nous représentent ... ce n'est pas gagné, voire même perdu d'avance.
a écrit le 20/07/2012 à 8:17 :
ZTE fabrique bien tous les terminaux livebox (2) de l'opérateur adsl et fibre optique Orange. Tous les particuliers et utilisateurs professionnels du réseau Orange sont concernés. Orange propose aussi le filtrage des paquets pour la sécurité des commuications des clients livebox.
a écrit le 20/07/2012 à 8:14 :
et la chine qui produit une grande partie de nos bins de consommation cela n'inquiete personn ?
a écrit le 20/07/2012 à 7:59 :
Ridicule!!
a écrit le 20/07/2012 à 7:51 :
Une raison de plus pour s'équiper français ou européen, le potentiel ne manque pas, Alcatel Lucent, Siemens, Nokia et les autres
Réponse de le 20/07/2012 à 10:17 :
Fabriques ou ?
a écrit le 20/07/2012 à 7:14 :
la célèbre course "obus/cuirasse" continue avec des armes différentes et c'est une raison supplémentaire à se regrouper entre Européens dans un pool commun; qui ne le comprend pas?
Réponse de le 20/07/2012 à 10:25 :
Bien d'accord, mais on voit bien que même au niveau de la France les lobbies ont déjà fait leur oeuvre...
Réponse de le 20/07/2012 à 17:20 :
Huawei ? c'est pas l'équipmentier qu'utilisent un peu tout nos Fournisseurs d'accès à Internet en France ( DSLAM , TRANS, IP....)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :