Les stagiaires de Facebook gagnent en moyenne 4274 euros par mois

 |   |  155  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Les stagiaires employés par le réseau social Facebook aux États-Unis sont payés 5.622 dollars par mois, bien plus que la moyenne des salaires américains.

Mal payés les stagiaires ? Pas chez Facebook en tout cas. En moyenne, les stagiaires de la firme de Mark Zuckerberg gagnent 5.622 dollars, soit 4274 euros, par mois. Ce qui correspond à 67.464 dollars annuels ou... 25.000 dollars de plus que le salaire annuel moyen des américains. Ce qui a valu à l'entreprise le titre de "Meilleur endroit pour travailler 2013" du site Glassdoor, un réseau social américain consacré à l'emploi.

Attirer les talents

La raison ? Selon Mashable, Facebook mènerait cette politique de salaires très attractive afin d'attirer les meilleurs talents dans son giron, et ainsi éviter que ce ne soit la concurrence qui les récupère. Du reste, facebook n'est pas la seule entreprise américaine à mener une telle politique. La banque américaine Citigroup se démarque elle aussi avec une rémunération moyenne de 5.500 dollars mensuels pour ses stagiaires.

 >> Voir la vidéo de Mashable sur le sujet (en anglais)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2012 à 1:03 :
Pour une fois qu une société paye bien !
a écrit le 18/12/2012 à 15:15 :
Il serait intéressant de savoir à partir de quels revenus Facebook paye ses salaires et ses autres frais. En fait Facebook facture à qui ?
a écrit le 18/12/2012 à 9:17 :
Un nouveau syndrome: Le syndrome Depardieu.
On profite du système Français:
Financement du cinéma et statut des intermittents du spectacle pour Depardieu, puis exil..
On fait des études quasi gratuitement en France, payées par les contribuables et on va ensuite se faire reluire aux US, en osant en plus critiquer le pays qui vous a instruit.
Ca s'appelle cracher dans la soupe.
Réponse de le 18/12/2012 à 14:34 :
Magnifique hors sujet !
Mais enfin si vous tenez à comparer les niveaux de vie en France et aux US, tous frais inclus y compris les études, vous allez déchanter.
RIEN n'est "gratuit", et les magnifiques études françaises sont financées à coup de ponctions fiscales énormes qui font baisser le niveau de vie de tout le monde... Expliquez-nous en quoi cela est-il préférable de payer des taxes monstrueuses à vie (nous sommes les champions du monde, ne l'oubliez pas), plutôt que de payer sur quelques années les études supérieures de ses gamins, avec la possibilité de choisir et d'investir son argent comme on le préfère ? Et n'allez pas me parler des "pauvres", il existe tout un tas de systèmes de bourses, d'aides et de prêts pour les étudiants méritants, et ce sans qu'il y ait besoin de ponctionner tout le monde. De toute façon si le système universitaire américain est le premier du monde en terme de performance, ce n'est pas vraiment un hasard. On ne peut pas en dire autant du nôtre...
a écrit le 17/12/2012 à 18:58 :
Ça, c'est la grande classe!
a écrit le 17/12/2012 à 18:21 :
N'oublions pas qu'il s'agit d'universitaires, des bac+5 à bac+8, qui plus est dans un domaine technique et donc exigeant. Leur salaire n'est en rien exceptionnel. Le véritable scandale est plutôt le niveau de rémunération en France, et, en première cause, la façon dont s'est structuré en France le marché de l'emploi informatique. En France le marché de l'emploi est cadenacé par les SSII. Les salariés sont loués. Je vous laisse deviner comment les SSII cherchent à maximiser leurs marges...
Réponse de le 18/12/2012 à 9:22 :
Je vous rejoins totalement là-dessus, je suis moi-même ingénieur dans un domaine très proche de l'informatique, et malheureusement le seul moyen de trouver un job intéressant avec un vrai contrat ça a été de s'expatrier pour ma part, n'ayant que des offres de SSII dont les salaires sont très bas et les possibilités d'évolution quasi nulles.
Cependant, même pour des universitaires, on ne voit jamais ce genre de salaires en Europe ou dans la plupart des entreprises aux Etats-Unis pour des stagiaires. En France, le stagiaire qui fait un stage de 6 mois en fin d'études d'ingénieur est souvent utilisé par l'entreprise pour un projet car il est souvent presque opérationnel pour l'industrie, et ensuite jeté, le nombre d'embauches après ces stages étant largement en baisse.
Réponse de le 19/12/2012 à 22:30 :
Tout à fait d'accord avec toi Loïc ! Je suis confronté aux mêmes difficultés que tu as rencontrées à propos des SSII et j'envisage aussi de m'expatrier. Où es-tu parti pour ta part ?
Réponse de le 20/12/2012 à 16:49 :
J'ai trouvé un emploi pres de Londres en tant qu'ingénieur électronique, satisfaisant pour plein de raisons d'ailleurs, mais par forcément liées au pays d'ailleurs. (et pas pour des raisons fiscales :-) )
Tu cherches du travail dans quel domaine?
a écrit le 17/12/2012 à 15:47 :
Pendant ce temps là, en france, des stagiaires sont exploités en faisant le même travail qu'un salarié et en ne touchant pas un rond !
a écrit le 17/12/2012 à 14:44 :
OK c'est à dégoûter d'avoir un CDI
Réponse de le 17/12/2012 à 15:43 :
Pourquoi un français gagne 1600e en moyenne, pourquoi en tant que commercial en France je touchais au max 4000e net alors qu'au USA je touche bien plus????

Pourquoi en France s'en sortir et avoir un bon salaire c'est pas facile voir impossible vu les annonces..

Non les gens ne sont pas smicards par choix....

En tant que commercial avoir un gros variable en France c'est pas possible...
La performance individuelle n'est pas récompensée...

Ici aux usa c'est la règle... Mon boss me souhaite de me "gaver" car si je me prends un gros salaire, le sien est bien plus important.

En france j'avais l'impression d être un esclave...


Réponse de le 17/12/2012 à 16:17 :
Salut OMG,

Je comprends ta reaction et je voudrais en profiter pour aider a comprendre les chiffres.

Le chiffre publie de la tribune est brut, sans aucune explication, et c'est dommage.

J'espere que la remise dans le contexte te reconciliera un peu. Ca fait beaucoup pour un stagiaire, mais Facebook embauche les stagiaires comme un salaire de debutant en informatique aux USA. Ainsi tu gardes ton stagiaire plutot que de le perdre. Donc imaginons que ce soit un debutant (apres 6 mois de stage).

Ca peut paraitre beaucoup, mais aux USA, et en particulier en Californie le cout de la vie est extremement cher. Ensuite le contexte des etudiants, et l'arrivee sur le marche du travail est a prendre en compte aussi.

- les etudes et les prets etudiants sont tres chers aux USA. Pour ce type de profil c'est de l'ordre de 30.000USD par an. Soit 150.000 sur 5 ans. Tu as une epee de Damocles sur la tete, tu n'as pas le droit a l'erreur. De l'ordre de 5-8% de taux d'interet.

- les logements, les frais de syndics sont a minima de 700USD sur un 3 pieces par mois, plutot 150-300 EUR a Paris.

- les impots locaux 400usd par mois pour un 3 pieces

- les frais de sante sont enormes de meme

- pour un celibataire mini 100-150 par mois en etant chanceux mais ca peut monter a 250 par mois, et une franchise de 25USD en moyenne quand tu vas chez le mededin, alors qu'en France c'est 1euro symbollique).

- L'internet, la tele, y sont tres chers aussi (100USD par mois, oui par mois!) + le mobile minimum 50 par mois.

- Cotise pour ta retraite comme si tu etais en France (retire 20-25% de ce salaire).

- le prix de la nourriture l'est aussi.

Ensuite, l'informatique necessite un apprentissage constant et un investissement personnel sans equivalent dans les metiers. Si tu n'apprends pas, dans 3-4 ans tu perds quasiment tout ton interet sur le marche.
Je compare a d'autres metiers administratifs, ou une fois rentre chez soi, on tourne la page et 5 ans apres, peu de choses auront change.

J'espere que ca donne des axes d'analyse de la veritable situation.
Réponse de le 17/12/2012 à 16:50 :
@Ca ne devrait pas quand je lis qu'un 3 piéces vaut entre 150 et 300 euros à Paris je me demande si tu es déjà allé à Paris ...
Réponse de le 17/12/2012 à 17:29 :
150 - 300? j'aimerai tellement, sur Paris compte non pas 700USD (et encore moins 150 - 300) mais entre 1000 et 1500? pour un 3 pièces !
Réponse de le 17/12/2012 à 17:57 :
Oui mais il parle des frais de syndic et non du prix du loyer...
Réponse de le 17/12/2012 à 18:08 :
Evitez de lire en travers avant de répondre.. Il/elle parlait des frais de syndic et non du loyer!
Réponse de le 17/12/2012 à 18:10 :
Ca ne devrait pas parle de "frais de syndic" à 150-300 euro ! Pas de loyer !
Réponse de le 17/12/2012 à 18:19 :
Apprenez dont à lire, il s'agit des frais de syndic et non de loyer... Et le commentaire de "Ca ne devrait pas" met en lumière un problème bien réel quand il parle du coût des études. N'oubliez pas non plus que souvent les prêts des étudiants ne se limitent pas aux factures à payer aux universités, mais couvrent également hébergement, alimentation, etc... Il s'agit comme le commentateur l'a dit d'un pari sur l'avenir. Faites votre scolarité dans une prépa publique en france et passez par centrale ou l'ensta ensuite, pas sûr que vous vous retrouviez avec le même emprunt à rembourser... D'ailleurs aux etats-unis, l'enjeu est tel qu'une nouvelle pratique est apparue, reverser une partie de son salaire à celui qui s'engage à vous payer vos études...
Réponse de le 17/12/2012 à 21:39 :
Oui je parlais des frais de syndics en parlant des 150-300Euros et non du loyer, merci beaucoup a ceux qui l'ont bien note. Pour ceux qui ne savent pas, les frais de syndics sont les charges payees pour maintenir les parties communes, le gardien de l'immeuble, le jardin, les reparations de l'ascenseur, etc... Aux USA, ils sont extremement chers. Vous comprenez pourquoi dans les series americaines, les jardins sont toujours magnifiquement entretenus. Exemple : sur 1800USD pour un 3 pieces a Miami en Floride, il arrive que les frais de syndics soient de 700 USD. La Californie est encore plus chere. Bref, je voulais surtout montrer que l'information hors de son contexte ne reflete pas la realite. Donc meme si ca parait bizarre de gagner autant en temps que debutant, avec 4000USD en californie, n'imaginez pas etre riche a ce prix. Fabien

Réponse de le 18/12/2012 à 11:37 :
bon, finalement je suis content d'avoir un CDI à Paris. merci pour cette démonstration
Réponse de le 18/12/2012 à 14:55 :
Malgré ce qu'a dit "Ca ne devrait pas", je pense malgré qu'un ingénieur s'en sort mieux en Californie qu'en France ou en Europe plus généralement. Je suis pas aussi connaisseur que vous, mais j'ai quelques connaissances la bas, mais meme si la vie est plus chere, les fins de mois sont plus confortables.
J'ai vécu quelques mois en Suisse, et tres franchement meme si tout est plus cher qu'en France, le pouvoir d'achat est supérieur. J'ajoute que les salaires d'ingénieur dans les grandes villes comme Paris ou Londres ne suivent absolument pas le prix de l'immobilier, donc le pouvoir d'achat est encore plus réduit.
Mais la question, c'est de savoir pourquoi en France par exemple, les salaires des ingénieurs ont tres peu changé sur les 20 dernieres années, notamment a l'embauche? Marché verrouillé par les SSII comme dit plus haut, image dégradée de l'ingénieur (qui n'est pas qu'un bon technicien pour beaucoup de gens), nombre d'ingénieurs formés en hausse, etc. J'aimerais savoir ce que d'autres pensent de ceci, parce que meme avec ces raisons, ca n'explique pas tout.
Réponse de le 18/12/2012 à 23:34 :
Bon aux US, tu as un plus grand risque que ton gamin de 6 ans se fasse abattre en sortant de l'école, mais c'est un détail, je vous l'accorde.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :