Le premier smartphone africain fait son apparition au Congo

 |   |  276  mots
Publicité pour l'Elikia (espoir). DR
Publicité pour l'Elikia ("espoir"). DR (Crédits : DR)
Conçu par un Congolais de 27 ans, le tout premier smartphone africain est désormais disponible sur le marché. Son prix avoisine les 130 euros.

C'est une première. Le premier smartphone africain est désormais disponible sur au Congo. D'après son inventeur, Vérone Mankou, un Congolais de 27 ans, le téléphone, il est désormais possible de se procurer ce téléphone pour 85.000 francs CFA (près de 130 euros). C'est plus que le salaire minimum local garanti. Mais pour Vérone Mankou, ce prix demeure "raisonnable". La commercialisation de ce smartphone, dénommé Elikia ("espoir" en lingala, la langue nationale) a débuté vendredi. "Il est disponible dans les magasins de Airtel Congo et Warid Congo (deux compagnies privées de téléphonie mobile, Ndlr) avec qui nous avons noué un contrat", précise l'inventeur.

D'un point de vue technique, Elikia dispose d'un écran tactile de 3,5 pouces, d'une mémoire RAM de 512 Mo et d'un processeur de 650 Mhz. Sa mémoire interne est de 256 Mo, extensible jusqu'à 32 Go, et son appareil photo a une capacité de 5 mégas pixels. L'appareil possède également un gyroscope, une application de géolocalisation GPS et une connectivité sans limite par son wifi et Bluetooth.

En 2011, une tablette tactile africaine

Au total, Vérone Mankou a déboursé 90.000 euros pour concevoir et développer Elikia. Sachant que si le téléphone a été conçu au Congo, il a été assemblé en Chine "où les prix sont très abordables", précise l'inventeur.

Celui-ci n'en est d'ailleurs pas à son coût d'essai dans les nouvelles technologies. En 2011, il avait déjà conçu la première tablette tactile africaine, via sa société VMK, spécialisée dans les technologies mobiles, et au capital de plus de 380.000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2013 à 18:45 :
ce smartphone sera t-il disponible au Cameroun?
a écrit le 31/12/2012 à 12:36 :
"Deux fois plus de tablettes et smartphones vendus par rapport à 2011"....Et vous croyiez que cela va s'arrêter ? Que nos enfants vont revenir aux petites voitures et aux poupées dans 10 ans ? Ainsi va le monde...et nous nous en écartons de plus en plus. Et où sont les apple, samsung et consorts européens (je n'ose pas écrire "français" pour ce secteur économique : louons la clairvoyance de nos élites passées) ?
Alors je dit "bien joué" à ce jeune homme ! Et malgré les défauts, le manque d'originalité, etc...que l'on peut trouver objectivement à son produit, il n'en est pas moins qu'il répond aux besoins d'une grande partie de la population : y compris chez nous. A savoir : un téléphone, c'est d'abord pour téléphoner. Et à ce prix, je pense qu'il est raisonnable de ne pas se fourvoyer dans les méandres du marketing abêtissant développées par les cadors de la téléphonie.
a écrit le 31/12/2012 à 9:00 :
Bravo pour le "coût d'essai"! Un tel cou, c'est à se propre le coup!
a écrit le 30/12/2012 à 21:57 :
Pourquoi cette haine contre cet entrepreneur africain ?
La presse commence à parler de l'afrique autrement que par la famine et les guerres c'est plutôt une bonne nouvelle pour eux et pour le monde en général
Réponse de le 31/12/2012 à 11:31 :
Les Millions de Milliards, en Or et Richesses diverses volées à l'Afrique au cours des 300 dernières années, jusqu'aujourd'hui laissent un goût encore plus amère.
Réponse de le 31/12/2012 à 11:34 :
Les Millions de Milliards, en Or et Richesses diverses volées à l'Afrique au cours des 300 dernières années, jusqu'aujourd'hui laissent un goût encore plus amère.
Réponse de le 31/12/2012 à 11:56 :
Et les milliers de Milliards acquis sur le dos des africains pendant la colonisation? Vous les regrettez? Je ne pense pas
a écrit le 30/12/2012 à 14:59 :
Pourquoi un prix si élevé pour des caractéristiques si réduites, prix identique au cink slim de wiko pour des perf X 2 et tout autant fabriqué en Chine mais conception Fr
Réponse de le 30/12/2012 à 18:16 :
Cink utilise un Mediatek 6577, non? C'est à dire un système complètement intégré (SoC), où il n'y a rien à concevoir au niveau logiciel, si je ne me trompe?
Elikia lui utilise un Qualcom Snapdragon, qui est aussi un SoC.
Pas de quoi fouetter un chat tout ça. N'importe qui peut s'improviser constructeur de smartphone dans ces conditions.
La vrai différence c'est au niveau des canaux de vente et de SAV.
a écrit le 30/12/2012 à 13:05 :
C'est quoi cet article rédigé avec les pieds ? Vous pourriez vous relire tout de même !
a écrit le 30/12/2012 à 10:32 :
À la base c'était un sujet sur un entrepreneur Congolais, et voilà comment on en arrive à proférer des propos de haine anti-chinois. Décidément la xénophobie est promis à un bel avenir en France.
Réponse de le 30/12/2012 à 10:52 :
à la base, si c'est un article selon vous sur un entrepreneur congolais, pourquoi le titre est-il "Le premier smartphone africain fait son apparition au Congo" ? L'article porte sur le smartphone africain, fabriqué en Chine. Que ça vous plaise ou pas.
a écrit le 30/12/2012 à 3:32 :
On ne produit pas en Chine pour le cout de la main d'oeuvre mais parce que toute l'infrastructure de production - robots, machines, usines - est en Chine. La main d'oeuvre africaine et quatre fois moins cher que l'asiatique.

Réponse de le 30/12/2012 à 7:18 :
Si vous êtes un entrepreneur ou investisseur, c'est trop bien si vous ferez vos affaires en Afirque LOL. Je pense que tous les entreprises français doivent quitter l'Asie pour revenir en Afrique^_^ Il sera un super grand marché de 2 milliards consommateurs ^______^
Tous les Economists ont dit que la population jeune est un avantage mais je suis sûr que ce sera pas le cas pour l'Afrique. Avec l'Agriculture Africaine et le changement climats là, je ne peux même pas imaginer comment L'Afrique peut nourrir 2 milliards africains?? et 4 milliards en 2100.

Sinon Bravo à VMKtech, je souhaite qu'en Afrique, on a VMK comme Nokia en Europe, Apple en Amerique, Sumsung en Asie ^_______^
a écrit le 30/12/2012 à 0:43 :
Il aurait été utile de préciser que le téléphone fonctionne sous Android qui équipe la plupart des téléphones intelligents vendus en Afrique, permet d'éviter de payer une licence ( a la différence de Windows phone) ou d'obtenir une validation avant publication d'une application (comme chez Apple), offre un accès plus complet aux fonctions du système d'exploitation et utilise un langage de programmation très connu - java - qui ne nécessite pas le paiement de licences de développement ou l'achat de matériel spécifique. Tout ceci en fait pour les développeurs africains une plateforme idéale pour le développement d'applications répondant aux besoins des mobinautes du continent, et de contribuer à son développement économique.
Réponse de le 30/12/2012 à 11:01 :
Ce n'est pas vrai qu'il n'y a pas de coût licence avec Android. Un téléphone Android coûte plus cher en licence à son fabricant qu'un téléphone Windows! Pour information les droits qu'un exploitant doit payer sont liés à la propriété intellectuelle, et le fait qu'un logiciel soit sous licence BSD ou GPL, n'empêche pas son concepteur de devoir payer pour tout brevet qui serait exploité par ce logiciel, et pour mémoire dans un téléphone il y a des milliers de brevets qu'il est impossible de contourner. Les grandes boites s'en sortent parce qu'elles forment des "patent pool" ... Les petites boites ne peuvent pas échapper à ce mécanisme, sauf à être en dessous du radar des grandes boites. Je le déplore mais c'est la réalité.
Réponse de le 30/12/2012 à 17:47 :
Oui il y a des coûts liés aux brevets, mais si et seulement si le téléphone est vendu sur un marché où les brevets en question ont été accordés... Vous pensez que Microsoft a fait valoir ses brevets au Congo, et qu'un tribunal de protection de la PI va condamner un entrepreneur local à payer ces brevets à une société américaine ?
Réponse de le 30/12/2012 à 20:38 :
Concernant les patent pools, celles ci ne concernent pas les fonctions du système d'exploitation mais bien l'ensemble du téléphone, notamment la partie radio, et ce quel que soit l'OS. En tant que fabricant vous devrez les payer même si vous achetez une licence Windows. Donc cela ne change en rien mon propos.
a écrit le 30/12/2012 à 0:14 :
un chinois travaille pour tout le monde et s occupe de ses grand parent coco ou liberal
a écrit le 30/12/2012 à 0:09 :
Good job
Afrique en avant
a écrit le 29/12/2012 à 20:33 :
Après la Chine, ce sera le Congo qui va dépasser la France communiste.
Réponse de le 30/12/2012 à 0:59 :
Une société marseillaise nommée Cinko conçoit et développe des smartphones "made in china" de la même façon. Donc rassurez vous, la France n'est pas en retard sur ce point. Et avec le développement des imprimantes 3D et la hausse des prix de la main d'oeuvre chinoise on peut imaginer que ces appareils vendus en petite série seront bientôt "made in France"...
a écrit le 29/12/2012 à 19:00 :
"Celui-ci n'en est d'ailleurs pas à son coût d'essai"..."un Congolais de 27 ans, le téléphone, il est désormais possible" (phrase incompréhensible)...l'article est probablement écrit par un robot.
Au fait ! "l'inventeur" du téléphone est Graham Bell. Vérone Mankou n'a rien inventé. Il ne fait que suivre les pas d'APPLE, HTC, NOKIA, SAM....etc...même si son futephone est le premier futephone africain, cela ne suffit pas à faire de son sympathique et Congolais concepteur, un "inventeur", comme cela est écrit à trois reprises par notre robot journaliste.
Réponse de le 29/12/2012 à 20:17 :
Plutot que futephone pour traduire smartphone je dirais "intelliphone" mais c'est vrai que futephone est plus sympa que l'anglicisme hideux, un de +!
a écrit le 29/12/2012 à 18:28 :
Un peu facile comme commentaire et aussi peut être un peu de méchanceté ... Comptez chez vous tout ce qui est 'made in china '... Vous aussi vous profitez tous les jours de cette main d'œuvre low cost ...
Réponse de le 29/12/2012 à 19:29 :
@Lapin77: faux: quand je suis en Russie, j'achète local et je suis même pour l'élimination de magasin comme Auchan qui n'apporte rien au pays. Quand je suis au Canada, j'achète ce qu'il y a sur l'étagère, qui malheureusement provient trop souvent de pays comme la Chine, y compris les produits de la mer alors que le Canada a deux océans !!!
Réponse de le 30/12/2012 à 0:43 :
@Lapin77: quand je suis en Russie, je consomme russe et quand je suis au Canada, je consomme ce que je trouve sur l'étagère, car malheureusement pratiquement tout est importé de Chine, y compris les produits de la mer malgré que le Canada soit doté de 2 océans.
Réponse de le 30/12/2012 à 1:23 :
pourquoi Auchan c'est trop français pour vous?
Réponse de le 30/12/2012 à 17:46 :
@celui qui me répond: n'ai-je pas dit que je consommais local plutôt qu'étranger ??
Réponse de le 30/12/2012 à 23:22 :
et en plus Auchan c'est belge puisque la famille Mulliez est voisine des Depardieu :-)
a écrit le 29/12/2012 à 18:25 :
Bravo a cet entrepreneur africain ! On ne peut que lui souhaiter beaucoup de réussite et, pourquoi pas, d'exporter son téléphone en Europe et ailleurs.
a écrit le 29/12/2012 à 17:47 :
Après la Chine, il y aura bientôt le Congo qui va dépasser la France communiste.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :