La Tribune

Xavier Niel, futur maire du Paris numérique?

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Mounia Van de Casteele  |   -  357  mots
Le fondateur de Free devrait racheter, pour 70 millions d'euros, la Halle Freyssinet située dans le 13e arrondissement parisien où doit-être implanté le futur grand incubateur numérique. Cette information est confirmée par la Ville de Paris et Bercy, bien que Xavier Niel assure n'avoir "aucun projet abouti".

Le fondateur de Free devrait donc aussi être de la partie. Selon Le Monde et Challenges, Xavier Niel devrait mettre la main au porte-monnaie pour financer le projet de "Paris Capitale Numérique" à la Halle Freyssinet annoncé par Fleur Pellerin en octobre drenier et inspiré de la Tech City londonienne. A quel prix ? Fin 2011, le maire du 13e arrondissement parisien Jérôme Coumet, avait indiqué que la SNCF souhaitait vendre cet espace de 25.000 mètres carrés au sol pour 70 millions d'euros. 

Un projet de 130 millions d'euros

Challenges précise toutefois que le bâtiment, inscrit au patrimoine des monuments historiques en 2012, devrait d'abord être racheté par la municipailité parisienne "qui dispose d'un droit de préemption". Ensuite, après quelques travaux de voierie, la ville devrait revendre le site au milliardaire. Sachant que la Caisse des dépôts et consignations devrait également participer au financement du projet évalué par la ministre de l'Economie numérique à quelque 130 millions d'euros. 

20 millions d'euros pour l'école "42"

L'homme d'affaires accumule donc les projets en dehors de Free. En effet, en mars dernier, Xavier Niel avait annoncé qu'il financerait le "42", une école dédiée à la formation en informatique de "1.000 génies" par an, à hauteur de 20 millions d'euros. 

Xavier Niel transforme un abri antiatomique en Data Center dans le 15e arrondissement de Paris

Auparavant, Xavier Niel avait déjà racheté un immeuble des Ponts-et-Chaussées, boulevard Lefebvre, dans le 15 arrondissement de Paris, pour héberger des serveurs informatiques hypersécurisés. L'opération avait été menée par online.net, filiale d'Iliad, la maison-mère de Free. Le batiment de brique rouges constitué de 8.000 mètres carrés de bâtiment et d'un abri antiatomique de 2.000 mètres carrés enfoui 20 mètres sous terres devait initialement abriter le ministre des Transports ainsi que des équipes chargées de diriger les communications routières et ferrovières en cas d'attaque nucléaire. Finalement, Xavier Niel transformera cette véritable forteresse en Data Center. Un outil indispensable pour un opérateur télécom.

Pour aller plus loin: Start-up: "Paris Capitale Numérique" s'implanterait à la Halle Freyssinet selon Fleur Pellerin
 

Réagir

Commentaires

On attend de voir ce que ça donnera  a écrit le 20/06/2013 à 13:53 :

mais c'est bien qu'il y ait des Fleur Pellerin et des Xavier Niel pour faire bouger un peu le cocotier.

Question  a répondu le 20/06/2013 à 18:52:

Pellerin elle a secoué quoi pour l'instant??
J'ai loupe un truc?
Son voyage en Corée?

Que nenni  a répondu le 21/06/2013 à 10:19:

Elle a juste pris son baton de 'Pellerin' pour aller jusqu'à son ministère accompagnée de son chauffeur et de sa voiture. Encore une qui profite du système!