iPhone 5s : le capteur d'empreintes digitales déclenche les passions sur la toile

 |   |  492  mots
(Crédits : engadget)
Deux nouveaux iPhone ont été dévoilés (officiellement) au public mardi. Parmi les nouveautés: un bouton de reconnaissance biométrique qui soulève des interrogations, quelques semaines après les révélations d'Edward Snowden sur la surveillance électronique.

Apple aura à nouveau réussi à déchaîner des passions. Mais cette fois, elles tournent surtout autour d'une interrogation: que penser du fameux bouton biométrique installé sur les nouveaux appareils dévoilés mardi.  

Parmi toutes les rumeurs qui couraient sur les nouvelles inventions d'Apple, celle-ci était l'une des plus attendues. Pourtant, l'annonce n'a pas empêché le terme #fingerprints (empreintes digitales) de devenir l'une des expressions les plus "tweetées" dans la soirée.  Nombre des réactions étaient relatives à la sécurité des données privées, un sujet plus que jamais d'actualité depuis les révélations sur la surveillance numérique pratiquée par les services secrets américains.

De nouveaux problèmes?

Le blogueur et journaliste américain Ezra Klein, résumait ainsi la situation dans un message sur le réseau social. "Les innovations d'Apple ont toujours semblé répondre à des problèmes de consommateurs. Le scanner d'empreintes en créé de nouveaux", écrit-il. 

 

La presse se faisait aussi l'écho de ces inquiétudes. Ainsi le Washington Post prévoit-il un "changement de règles du jeu" pour la protection de la vie privée. Le quotidien cite un chercheur préoccupé par la centralisation de ces données, et juge les "bases de données vulnérables" aux attaques.  

Côté plus: un "écosystème" mis en lumière

Pour certains, en revanche, la reconnaissance biométrique est sans risque dans la mesure où les données sont censées être cryptées  et conservées dans des serveurs distincts des autres serveurs utilisés par Apple. C'est ce qu'a en tout cas affirmé Phil Schiller, le responsable du marketing d'Apple. L'application même pourrait avoir des applications commerciales intéressantes.

Plus largement, c'est tout un "écosystème" qui serait ainsi stimulé. Francisco Geronimo, analyste au sein du cabinet IDC et spécialiste du marché mobile. Celui-ci pointe le coup de projecteur que braque ce nouvel instrument sur les entreprises qui fabriquent des systèmes de reconnaissance biométriques. 

La mort de l'empreinte digitale?

Outre-Atlantique, le site spécialisé dans les nouvelles technologies, Cnet, se demande si avec ce nouveau bouton Apple ne déclare pas tout simplement l'avis de décès des mots de passe. Ce à quoi, un autre site, Fortinet répond par la voix d'un spécialiste de la cyber-sécurité que la reconnaissance par empreinte digitale n'empêchera pas de hacker le smartphone car l'enregistrement numérique de l'empreinte pourrait être piratée. 

 D'autres considèrent simplement que le ne sera pas suffisant pour concurrencer Samsung. Surtout si le sud-coréen lui-même s'inspire de cette trouvaille...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2013 à 7:50 :
Je remarque en lisant les commentaires, la crainte de voir ses empreintes stockées à la NSA ou autres organismes américains. Mais savez vous que vos passeports sont maintenant biométriques et que quand vous voyagez vos empreintes sont stockées par les douanes des pays visités !
S'opposer à ce changement de comportement de la société est presque impossible, à moins de vivre en "ermite".
a écrit le 11/09/2013 à 18:47 :
Même pas en rêve leur portable, jamais je n'achèterai un mobile avec un système de captation d'empreintes directement communiqué au serveur de la NSA aux USA ou à Bruxelles sur leur serveur, donc contre aussi la puce RFID et le contrôle des individus pour faire de nous des esclaves dirigés par une pseudo élite qui se prennent pour dMême pas en rêve leur portable, jamais je n'achèterai un mobile avec un système de captation d'empreintes directement communiqué au serveur de la NSA aux USA ou à Bruxelles sur leur serveur, donc contre aussi la puce RFID et le contrôle des individus pour faire de nous des esclaves dirigés par une pseudo élite qui se prennent pour des dieux, alors qui ne savent même pas planter un clou sans se taper sur les doigts !
a écrit le 11/09/2013 à 17:28 :
- Le probleme de l'empreinte digitale c'est la repudation: elle est impossible, alors que changer un mot de passe ou un token est ultrafacile.
- Les capateurs optiques sont faciles a tromper par une image numerisee de l'empreinte digitale: Faites l'essai.
a écrit le 11/09/2013 à 15:12 :
Merci Apple pour cette révolution : faire croire à du neuf avec du vieux (comme pour tous les iPhone)
Mon vieux pc portable Lenovo a 4-5 ans et il avait déjà le lecteur d'emprunte... quelle révolution !
a écrit le 11/09/2013 à 15:10 :
Et si vous photographiez l' empreinte de votre index , puis que vous passiez la photo devant le capteur du I-phone, est- ce que cela le mettrait en marche ??? Question à poser aux inventeurs !!
a écrit le 11/09/2013 à 14:26 :
En fait l'acheteur d'un tel appareil paie pour se faire espionner, pour finir dans les fichiers du I-cloud et bien sûr dans ceux des agences de sécurité américaines. Apple, Google, Facebook et autres sont les auxiliaires d'une police américaine parano que ne renierait aucune dictature.

Réponse de le 11/09/2013 à 16:38 :
Tout à fait d'accord avec vous, nous creusons nous même notre tombe et un jour prochain, une guerre électronique bien ciblée viendra détruire nos identités numériques et vider nos comptes en banque !!
a écrit le 11/09/2013 à 14:12 :
Un moyen à bon compte pour la NSA de collecter des millions d'empreintes digitales. Ca n'a l'air de rien mais c'est un pas de plus vers le fichage des individus, une atteinte de plus contre les libertés. Et les américains se plaignent qu'on ne les aime pas!
Réponse de le 11/09/2013 à 15:51 :
qui n'a jamais été aux USA. A l'aéroport, ils prennent même l'empreinte rétienienne en complément! La NSA n'a pas attendu Apple pour avoir des millions d'empreintes...
a écrit le 11/09/2013 à 11:58 :
pendant ce temps là, personne ne parle du NFC....... piratage à tous les étages.....
Réponse de le 11/09/2013 à 12:27 :
Bah oui mais bon on ne peut pas parler en mal du NFC ca donnerait tellement de crédit à Apple qui a clairement dit que le NFC ne lui plaisait pas au niveau sécurité...
Réponse de le 11/09/2013 à 14:03 :
@Lo2012 (vous avez 1an ? bel exemple de digital native !)
NFC, RFID,... plein de dispositifs pas/peu sécurisés. Assez probable. Ce qui serait intéressant, c'est de savoir combien de possesseurs d'outil Apple sont inscrits sur FB... ou ses équivalents... ça pondérerait...
a écrit le 11/09/2013 à 11:57 :
encore une sortie relayée par tous les médias... autant la première version de l'iphone était révolutionnaire, autant la énième version devient lassante.
on a pas besoin de changer de portable tous les 6 mois !!!!
a écrit le 11/09/2013 à 11:47 :
Avis de décès du mot de passe?

Non car on ne peut pas prêter son doigt quand on est absent, on ne peut pas crypter son empreinte digitale avec une autre empreinte digitale (on peut protéger le fichier contenant l'empreinte par un mot de passe, oh l'ironie!)...
a écrit le 11/09/2013 à 11:45 :
Ce qui est génial avec ce système c'est que lorsque vous allez au poste de police ils ont déjà vos empreintes.
a écrit le 11/09/2013 à 11:38 :
on glose depuis ce matin sur les empreintes.... mais bien peu parle des puces RFID....
a écrit le 11/09/2013 à 11:17 :
Créer le buzz; voilà le maître mot. Ce dispositif, qui existe sur des laptops depuis... (10 ans ?), n'a jamais réussi à "prendre" sur le marché. On en fait une "apple-ation", et (roule ma poule), ça devient un "must have" chez les aficionados prêts à (re-) payer (cher) le gimmick. Y'a pas à dire, ils sont très forts en marketing, chez Apple.
Réponse de le 11/09/2013 à 11:33 :
Forts en marketing c'est certain. Au point que tous les autres cherchent à faire pareil pour avoir la même efficacité... C'est donc de bonne guerre non ?
Mais quoi qu'on en dise ça ne suffit pas. Il faut aussi une bonne maîtrise de la technologie en question et le savoir faire pour la démocratiser. Là ou les autres échouent souvent, Apple réussit plutôt bien.
Alors bravo et merci à la marque de savoir faire profiter au grand public de toutes ces avancées.
Réponse de le 11/09/2013 à 13:32 :
@Factotum: réponse archétypale de l'Applefan. Réveillez vous: tout est affaire de marketing ! Puisqu'ils savent que vous allez acheter de toutes façons, ils vous persuadent (dans votre population, ça semble facile) qu'ils vous vendent de l'innovation, là où ils ne font que (on va dire) reprendre des inventions d'autres constructeurs. Ex: vous avez certainement acheté un iPad à un prix démentiel; alors que le marché a voté: une tablette, c'est un gadget (genre régressif à la McDO, on se sert de ses doigts...) qui ne doit pas excéder 7" et coûter entre 50 et 200EUR: on est loin de leur business model (et d'une supposée "démocratisation" !!!) ! A moins que celui ci soit: "on va pressurer les gogos aux max; et après, on tente un nouveau coup...".
Réponse de le 11/09/2013 à 14:01 :
Hhmm.. Pm. La quasi-totalité des gens ne savent pas ce qu'il y a dans la "boite"... Et, en plus, pensent que ce qui ne coûte rien, ne vaut rien. Donc, ce qui coûte cher est ... merveilleux. Te dire comme certains roulent sur du velours...
Réponse de le 11/09/2013 à 14:18 :
Voila typiquement une réponse "réactionnaire" qui comporte de bien maigres arguments ^^
Le marché n'a pas voté ce que vous dites... Le marché, c'est ce qui se vend. Et la vente des tablettes est un fait incontestable, que vous le vouliez ou pas...
Quant à dire que c'est un gadget et que tous ceux qui l'achète sont des gogos, cela n'engage (heureusement) que vous ;-)
C'est en tout cas bien moins un gadget que les ultras Book qui ne fonctionnaient la plupart du temps que très mal et ont fait long feu !
Certes, une tablette Apple n'est pas donnée, mais elle fait très bien ce pour quoi elle est conçue et rend de nombreux services à ceux qui savent quoi en attendre avant de l'acheter.
Question rapidité, fiabilité, qualité d'écran, rien à redire. Elle remplace petit à petit les ordinateurs portables pour les usages simples tels les mails, le surf sur Internet, la musique, la vision de vidéos, certains jeux.
L'avenir nous dira si les gogos sont toujours plus nombreux ;-)
Et c'est quand même Apple qui a permis de démocratiser ce produit.
Quant à savoir si je vais acheter, détrompez-vous. Je ne suis pas forcément acheteur de chaque produit qui sort de cette marque ou de n'importe quelle autre d'ailleurs. Vous tirez des conclusions trop hâtives.
Réponse de le 11/09/2013 à 15:04 :
@factotum, voilà bien une réponse de gogo... Apple (suivi depuis la fin des années '70) n'a JAMAIS rien "démocratisé". De peur, justement, de casser son business model: prendre le pognon là où il est. Que ça vous plaise ou non, le marché (le vrai, le "de masse") a décidé que les tablettes étaient des gadgets; et ne valaient pas plus que le prix auquel on les achète dorénavant. Faut dire que acheter ces joujoux à plusieurs centaines d'euros (alors que pour 200 on a un netbook de même dimension, vendu avec un clavier, et un disque de plusieurs centaines de Go, et...), faut vouloir ! Les "modes" en matière d'informatique sont légion; et s'imaginer qu'on va "verrouiller" sous le prétexte que les autres n'ont pas de carrosserie en aluminium, c'est bêtement puéril... Mais si ça vous fait plaisir de claquer votre pognon, n'hésitez pas: c'est ça la base de la stratégie d'Apple.
Réponse de le 11/09/2013 à 16:37 :
C'est inéluctable... Quand les arguments manquent, on finit par dire n'importe quoi.
Tous les spécialistes le disent, Apple est particulièrement doué pour démocratiser les produits qu'il lance.
Le baladeur numérique iPod en est la meilleure preuve. De même l'iPhone a lancé le marché des smartphones tout comme l'iPad celui des tablettes. Ce n'est pas une opinion que j'exprime mais ce sont les faits, rien que les faits.
Par ailleurs, tous les acheteurs ne sont ni des "gogos" ni des "aficionados" Je vous laisse la responsabilité prendre les gens pour ce qu'ils ne sont pas forcément.
Moi je parie qu'une fois de plus, une technologie va devenir populaire parce qu'elle sera bien mise au point, bien employée et surtout bien vendue.
Je suis d'accord avec vous : Pour 200 euros on a un netbook. Mais à ce prix, faut pas rêver. Il fait infiniment moins bien ce que que fait une bonne tablette et on s'en lasse bien plus vite.
Si le trop cher est critiquable, le produit vendu à petit prix mais de piètre qualité est encore pire selon moi. Non seulement on en tire aucun plaisir mais en plus, il se revend très mal, voire pas du tout.
Sans doute est-ce la raison pour laquelle le netbook ne prend pas
Chacun son niveau d'exigence ;-)
Quoi qu'il en soit, pour moi la discussion est close ^^
Bon vent et n'oubliez pas : "Quand on a raison tout seul, c'est vraisemblablement que l'on a tort"
C'est pas d'Apple, c'est de moi ;-)
Réponse de le 11/09/2013 à 16:59 :
@factotum : que de posts entre 11:28 et 16:37 !! Ne seriez-vous pas appointé par Apple pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?
a écrit le 11/09/2013 à 10:26 :
Donc un voleur/agresseur devra désormais vous prende aussi un de vos doigts ?
Réponse de le 11/09/2013 à 10:44 :
En fait non :) Il te prendront simplement le téléphone et le réinstallerons en configuration sortie d'usine. Faut arrêter de divaguer hein
Réponse de le 11/09/2013 à 11:24 :
Visiblement non.
Plus de reconfiguration d'usine avec une simple réinitialisation... Terminé... Nada... Sans doute un pas important contre le vol d'iPhone qui est très important.
Réponse de le 11/09/2013 à 11:48 :
@factum
Tu parles qu'il ne sera même pas en magasin qu'il sera déjà cracké et pourra être réinitialisé d'un claquement de doigts.
Réponse de le 11/09/2013 à 13:22 :
Attendons de voir si ce sera aussi facile que ça. C'est la loi des grands nombres qui compte dans ce genre de situation. Si cela dissuade la plupart des petits voleurs, alors l'objectif est atteint. On ne mesure pas l'efficacité du verrouillage d'un iPhone en se basant sur la petite minorité qui pourra contourner le verrou ;-) CQFD
Réponse de le 11/09/2013 à 14:03 :
Là où je m'interroge tout de même est : pourquoi voler un machin comme ça..?? Même si on me le donnait, je n'en voudrais pas.
Réponse de le 11/09/2013 à 15:10 :
Et pourtant les chiffres sont là ! Le vol d'iPhone est énorme et il constitue un problème pour la marque.
La première réflexion qui me vient, c'est qu'il est sans doute victime de son succès, ce qui, bien entendu ne vous oblige absolument pas à l'aimer ^^
a écrit le 11/09/2013 à 10:06 :
Même pas en rêve leur portable, jamais je n'achèterai un mobile avec un système de captation d'empreintes directement communiqué au serveur de la NSA aux USA ou à Bruxelles sur leur serveur, donc contre aussi la puce RFID et le contrôle des individus pour faire de nous des esclaves dirigés par une pseudo élite qui se prennent pour des dieux, alors qui ne savent même pas planter un clou sans se taper sur les doigts !
a écrit le 11/09/2013 à 9:52 :
Motorola atrix ca fait deja deux ans que j ai un capteur d empreintes sur mon atrix .... il innove ou exactement apple ...?..? . En retard comme d hab .... vous achetez un visuel... pas d innovation... y a mieux et moins cher ailleurs.... lâcher 700 euros pour téléphoner .... je rigole doucement... les moutons sont riches... pour tous faire partie du meme troupeau ... non mais allo quoi......Pffffff
Réponse de le 11/09/2013 à 10:26 :
Et en tant qu'auteur du 1000000000ème commentaires d'auto satisfaction anti-apple vous ne vous considérez pas comme un mouton ?
Réponse de le 11/09/2013 à 10:43 :
Atrix Apple n'a jamais prétendu innover sur ce sujet (comme bien d'autres d'ailleurs). Ne leur prêter pas des propos qu'ils ne tiennent pas. Eux leur crédo c'est la démocratisation d'un système. Le meilleur exemple reste la tablette tactile (il ne l'ont pas inventé et ne l'ont jamais revendiqué).

Bref ce sont les meilleurs du monde en terme de marketing/expérience client/commercial.
Réponse de le 11/09/2013 à 11:28 :
Je partage complètement cet avis ^^ et je reste toujours étonné de constater ce mal à reconnaître que pour démocratiser des technologies complexes, Apple reste le maître absolu pour le moment. Sans doute grâce un des produits conçus et maîtrisés sur toute la chaine et grâce à une politique de simplification qui ne sacrifie rien à la puissance
Réponse de le 11/09/2013 à 14:16 :
Oui, Apple est un grand inventeur. Ils ont même inventé le rectangle à coins arrondis !
a écrit le 11/09/2013 à 9:32 :
http://a-base-de-pimp.fr/hacker-allemand-qui-font-dans-lempreinte-digital-comme-dans-bienvenue-a-gattaca/
a écrit le 11/09/2013 à 9:27 :
"la reconnaissance par empreinte digitale n'empêchera pas de hacker le smartphone car l'enregistrement numérique de l'empreinte pourrait être piratée. "... bref l'essentiel est dit ... avec de la pâte à modeler ... c'est simple à pirater !

a écrit le 11/09/2013 à 9:21 :
Les données biométriques ne sont pas envoyées sur des serveurs chez Apple, mais restent stockées dans le téléphone !
C'est ce qui est dit dans la keynote...
Réponse de le 11/09/2013 à 9:44 :
aah ben si c'est dit dans la keynote, tout va bien. Sans rire, aucune confiance en Apple en matière de protection de données. C'est une société américaine, il n'y a rien à ajouter.
Réponse de le 11/09/2013 à 10:19 :
DIRECTEMENT DE VOTRE iPHONE A LA NSA ....
Les gogos Apple comme les adeptes du Temple solaire et de moon seront ravis ce cette nouvelle fonctionalité ...
Réponse de le 11/09/2013 à 11:37 :
les données personnelles sont cryptées et conservées dans des serveurs distinct... dixit le patron du marketing de apple, à en croire l'article:):):)

en simple, livrable sur injonction...... ce n'est pas pour rien que Obama était venu au secours d'apple il y a peu....... les américains restent les américains....
Réponse de le 11/09/2013 à 11:43 :
Parce que vous feriez confiance a Samsung peut-etre ? Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas de l'equivalent de la NSA Sud coreenne qu'elle n'existe pas, arretez donc 2 min avec votre American/Apple Bashing. Dites simplement que vous etes contre cette technologie
Réponse de le 11/09/2013 à 19:49 :
Et vous croyez que Android (Google) fait quoi de vos données. Non seulement ils les donneront aussi aux autorités américaines, mais avant ils les auront revendues aux plus offrants.
Et les téléphones chinois, vous croyez vraiment que votre vie privée est à l'abris?
Réponse de le 12/09/2013 à 13:36 :
Laissez Manu, laissez les penser que apple, a un plan concerté avec la NSA pour récupérer leurs empreintes digitales. Ne leur dites pas qu'en allant simplement aux USA et en passant un poste frontière avec leur passeport biométrique ils ont refilé leur État civil, leurs empreintes et leur photo sans s'en apercevoir. Ne leur dites pas que le super gmail, gmaps, gbidule, tellement mieux qu'apple (et c'est souvent vrai) et surtout gratuit (C'est pas des cons eux qui paient pour un service) ils filent leurs données, leurs recherches, leurs centres d'intérets, & leurs contacts, bref toutes leurs données perso pour l'illusion d'être malins et de ne pas payer pour un service. Laissez les penser qu'ils sont des gros futés avec leurs techno intégralement chinoises ou coréennes c'est vrai ca mieux vaut filer notre argent aux chinois, ils sont gentils les chinois, ils n'espionnent pas, ils connaissent les droits de l'homme (c'est pas comme les USA). Mieux vaut voir la paille NSA US (la france fait pareil mais elle n'a pas les moyens d'espionner le monde entier) que la poutre en se demandant ce qu'un portable concu en chine ou en corée ou Taiwan, frabriqué et assemblé là bas peut contenir...)
Mais c'est connu, eux, c'est pas des poires victimes du marketing parce que Samsung, LG, HTC, sony & co n'en font pas, il font juste des produits tellement géniaux que tu n'as pas besoin de dépenser d'argent en pub ou en remises pour les vendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :