Mobile : Free classé bon dernier, Orange triomphe et Bouygues dépasse SFR

 |   |  831  mots
« Orange est au-dessus de la moyenne pour un très grand nombre d’indicateurs » conclut sans appel l'Arcep.
« Orange est au-dessus de la moyenne pour un très grand nombre d’indicateurs » conclut sans appel l'Arcep. (Crédits : reuters.com)
Le gendarme des télécoms publie une enquête sur la qualité de services des opérateurs mobiles qui place l'opérateur historique loin devant. Le dernier entrant n’est « quasiment jamais au-dessus de la moyenne. » SFR justifie son retrait par la rénovation de son réseau.

Free Mobile au pied du podium : le résultat de l'enquête sur la qualité de service des opérateurs mobiles n'est peut-être guère étonnant mais il fait jubiler la concurrence ! Le gendarme des télécoms, l'Arcep, vient de publier une étude très attendue, mesurant au regard d'une batterie de 258 indicateurs, la qualité des réseaux des quatre opérateurs mobiles : taux d'appels maintenus pendant 2 minutes dans diverses agglomérations, sur les axes de transport, taux de SMS reçus en moins de 30 secondes, débits descendants et montants, vidéos visionnées avec succès, navigations web réussies, etc. Et les conclusions de l'Arcep sont sans appel : « Orange est au-dessus de la moyenne pour un très grand nombre d'indicateurs », à savoir 213 sur 258, contre 75 pour le numéro deux, Bouygues Telecom, et 38 pour SFR, tandis que « Free Mobile n'est quasiment jamais (deux fois) au dessus de la moyenne. »

Free plus faible sur la vidéo et la navigation, mais débit correct

« Free Mobile est en retrait pour le visionnage de vidéo et la navigation web, même s'il a fortement amélioré ses résultats sur la navigation web » relève l'Arcep, qui a effectué au total 90.000 mesures de terrain entre décembre dernier et mars. Ce sont « des résultats catastrophiques » persifle un concurrent du dernier entrant, pointant son « taux d'échec data de 30% », pour l'envoi d'un fichier de 5 Mo, contre 12% en moyenne chez les trois autres. « Deux au-dessus de la moyenne : Free a eu une très mauvaise note au bac » plaisante un autre. En réalité, Free respecte ses obligations légales de service et ses résultats sont jugés honorables, corrects chez le régulateur, au regard d'un réseau encore en cours de déploiement, que l'Arcep surveille de près : une enquête administrative est en cours.

En matière de débit, Free ne se situe pas très loin de SFR, à 4 Mégabits/seconde (débit descendant médian), contre 9,3 Mégas chez Orange et 5,7 Mégas pour Bouygues. Sur la voix, qui demeure un point crucial à l'heure où près de la moitié des Français n'a pas encore de smarphone, tous les opérateurs se trouvent dans un mouchoir de poche, y compris Free qui compte plusieurs millions d'abonnés à son forfait à 2 euros sans Internet mobile ou presque et dont l'essentiel du trafic voix passe sur le réseau d'Orange, en itinérance. 

« L'Arcep a comparé la qualité de service de forfaits haut de gamme, Orange Jet 24/7, SFR Carré International 5Go et Bouygues Sensation 20 Go vendus plus de 65 euros avec celui de Free Mobile à 20 euros, mais pas ceux de Sosh ou B&You, dont la qualité est sans doute moins bonne  : pas sûrs que l'écart justifie un tel surcoût » fait-on valoir dans le camp de Free. Il semble que le régulateur ait effectivement voulu montrer que « c'est un peu moins bien mais c'est moins cher chez Free : il en faut pour tout le monde, il n'y a pas que le prix, les opérateurs ne doivent pas se sentir obligés de s'aligner » décrypte un proche du dossier.

Bouygues dépasse SFR qui invoque la rénovation du réseau

C'est la quatrième année consécutive qu'Orange se hisse en haut du podium. SFR avait été leader dans les années 2008-2009 et largement communiqué sur le « réseau numéro un. » La directrice exécutive d'Orange France, Delphine Ernotte, est évidemment ravie de ce résultat qui est « une sorte de récompense pour nos équipes. Cette enquête incontestable, la seule étude comparative d'une telle envergure, est plutôt un encouragement à faire encore mieux, à continuer à investir, pour améliorer la couverture dans les transports et en intérieur notamment. »

En revanche, pour Bouygues Telecom, c'est une première de passer devant SFR: l'opérateur,  « premier réseau 4G de France » (69% de la population) mais dépassé par Free en nombre d'abonnés cumulés (fixe et mobile) et en chiffre d'affaires, s'est dit « très heureux de ce résultat qui traduit tous les investissements réalisés depuis trois ans. » La filiale du groupe de BTP, qui vient d'annoncer un plan social portant sur plus de 1.500 suppressions d'emplois, ne devrait pas se priver de mettre en avant cette place de numéro deux dans ses publicités.

Cependant, l'Arcep relativise : « Bouygues Telecom et SFR ont des résultats assez proches, moins bons que ceux d'Orange, mais avec un léger avantage à Bouygues Telecom. » SFR justifie cette rétrogradation par « les travaux de rénovation complète du réseau » entrepris ces derniers mois : « nous avons choisi de remplacer les équipements des antennes plutôt que d'empiler les technologies. A Paris intra muros, nous avons quasi terminé, il ne reste plus que 30 sites sur 400 » explique Alexandre Wauquiez, le directeur marketing réseau de SFR. 

> retrouver l'intégralité de l'enquête de l'Arcep

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2014 à 17:16 :
A tous ceux qui prétendent que les opérateurs s'en sont mis plein les poches pendant des années
1° XN le bienfaiteur il est smicard? C'est juste un requin de plus, sauf que lui il met des jeans pour faire chébran.
2° Qu'une boite fasse des bénéfices sur ses clients ce serait pas un peu le principe du commerce non? La vôtre elle est déficitaire tous les mois? Si oui vous devez surement sauter au plafond de joie!!!
On peut alors invoquer le principe de concurrence extrême pour nombre de secteurs pas encore touchés (peut être vous, personne n'est a l'abri). Pour les emplois non délocalisables ce serait pas mal de faire venir de la main d’œuvre pas cher. 5 Bangladais payés 50 euros par mois en remplacement de VOUS: Il y en aurait des heureux... (patron, clients...)
3° Quand vous dîtes que tous les emplois détruits vous laissent de marbre, ce serait pas mal aussi de préciser votre job, que l'on puisse bien se marrer le jour ou le couperet tombera sur vous.
4° Je ne roule pas sur l'or mais préfère acheter juste, qu'aveuglement, acheter local qu'enrichir toujours plus de bons communicants qui nous créent des besoins dont beaucoup semblent en être devenus l'instrument.
a écrit le 26/06/2014 à 19:17 :
Il en faut pour tout les goûts!
Dommage que l'Arcep ne compare que les forfaits hauts de gamme avec engagement.
Et pour enfoncer le clou faites vite un tour sur le site freenews, il y a une super promo pour les dinosaures qui ne veulent pas de vidéo dans leur train ou au lit.
Cdlt
a écrit le 25/06/2014 à 18:35 :
Oui bah ce n'est pas vraiment une surprise.
Ce n'est pas avec des forfaits à 2 euros et des bornes d'abonnement qui remplacent les emplois que Free va fournir une service de qualité.
Xavier Niel n'attends qu'une seule chose, qu'un concurrent crève pour racheter son réseau d'antennes à vil prix.
Espérons que Bouygues résistera jusqu'à l'extinction de l'itinérance Orange qui permet à Free d'avoir un réseau. Sans ça, ça ne marcherait pratiquement jamais.
C'est pas avec un déploiement d'antennes en peau de léopard qu'on construit un réseau. C'est avec un déploiement par plaques.
Free a massacré la qualité de service dans le mobile et a tué l'emploi dans les télécoms, le tout sous l'oeil bienveillant de l'ARCEP qui lui a fait des lois aux petits oignons (licence bradée, itinérance obligatoire par l'un des 3 opérateurs en 2G, sous investissement dans le réseau mobile)
Combien de temps l'ARCEP laissera-t-elle le low cost détruire les télécoms en France?
a écrit le 24/06/2014 à 12:36 :
J'habite dans la banlieue de Clermont-Ferrand, j'ai Free depuis 2 ans et je n'est pas le moindre problème avec la data de Free ( les vidéos se chargent directement en hd, les pages webs s'affichent instantanément), par contre en itinérance sur le réseau Orange quand le réseau 3G de Free n'est pas disponible ce n'est même pas la peine d'essayer de charger une page Internet, elle ne se charge pas. Quand on sait combien Free paye pour utiliser la 3G d'Orange l'opérateur historique se fout de la gueule du monde.
Réponse de le 26/06/2014 à 17:58 :
il faut savoir que ce n'est pas Orange qui limite l'itinérance ( au contraire ) mais Free pour ne pas alourdir la facture ....CQFD..
on ne peut pas tout avoir un réseau miniature sous dimensionné et une petite facture d'itinérance !!!!
a écrit le 24/06/2014 à 12:15 :
De toute façon cela ne changera rien de casser FREE cra Orange et les autres autre s en sont mis plein les poches a notre détriment
Et je pense que free va encore monter Fini le monopole Orange Bouygue sfr Ils veulent des clients qu ils baissent les prix c est tres simple sinon basta
a écrit le 24/06/2014 à 10:49 :
J'ai Free. Ça me coûte deux euros par mois avec sms illimités.
La 3G, je m'en sers rarement.
Bref, j'ai tout compris. Merci Free
a écrit le 24/06/2014 à 10:26 :
En campagne il n'y a qu'orange (et donc free) qui passent ...
Donc free 2 euros, c'est P A R F A I T !!!
a écrit le 23/06/2014 à 23:28 :
free est un réseau parfait en terme de qualité/prix
Réponse de le 24/06/2014 à 6:16 :
J'ai free. J'habite Paris. Et je passe la moitié du temps sans réussir à capter la 3G. Low cost = bad quality !
Réponse de le 24/06/2014 à 10:02 :
Vous avez raison avec Free on en a pour notre argent, c'est de la daube, j'attends le nouveau iPhone et je retourne chez orange.
Réponse de le 24/06/2014 à 11:32 :
T'as bien raison, mais à 65€ contre 2€, c'est un surcoût de...
3200 %.
Au moins tu pourras regarder des vidéos en streaming dans le RER et ta vie sera plus belle : Pigeon!!
Réponse de le 24/06/2014 à 11:55 :
"j'attends le nouveau iPhone et je retourne chez orange. "

Comme Free et en contrat d'itinérance chez Orange, si vous ne captez pas free, vous ne capterez pas mieux orange, sauf si ces derniers brident volontairement Free.

Pour ma part, en rase campagne, je capte parfaitement Free...
Réponse de le 24/06/2014 à 12:16 :
Alors si vous avez les moyens Enrichissez ces boites .. mais nous non Free nous conviens très bien
Réponse de le 24/06/2014 à 14:17 :
Tous les opérateurs se sont alignés sur les prix de Free (notamment le 19.99). La qualité est redevenu le critère déterminant, et Free est bon dernier pour plusieurs années (sauf à racheter le réseau de Bouygues...).
Réponse de le 24/06/2014 à 17:29 :
Faut savoir changer de camp, soit rester dans le cas des gens qui s'en mettent pleins les poches, soit dans le camp des gentils comme Free. Faut comprendre que avec Free, c'est 0 problème niveau réseau. J'ai jamais eu de problème avec mon abonnement free depuis 1 an.

Tous ceux qui sont chez Orange ne voient pas la vraie réalité des choses, ils voient juste que Orange les pigeonnent avec leurs prix. Free a de bons abonnements, de bon prix, un bon réseau (Bon ok certains vont encore ce plaindre que Free a un réseau pourri xD mais bon faut savoir voir le vrai coté des choses dans le monde de la téléphonie.)

Free font de leur mieux pour rendre leur réseau correct, mais vu qu'ils sont encore en itinérance avec Orange, c'est assez dur pour le 3G mais niveau 4G ça reste totalement correct.
Réponse de le 24/06/2014 à 18:04 :
Tu vois tu a aussi le droit de rouler dans une boîte de conserve ou faire tes courses chez LIDL, chacun sa vie, une chose est sûr je ne change pas la mienne avec la tienne. Tient une adresse qui doit convenir, les puces tu trouveras un télé phone à 5 euros, donc avec deux euros d'abonnement tu dois bien t'en sortir.
a écrit le 23/06/2014 à 19:30 :
Pourquoi parlez vous encore de SFR... Ils n'a pas été racheté ?
Réponse de le 23/06/2014 à 21:23 :
La marque SFR sera gardée. C'est la marque Numericable. D'autre part, le réseau qui a été testé c'est le réseau mobile de SFR ;)
a écrit le 23/06/2014 à 18:15 :
c'est ce que voulait le gouvernement .... rachat des parts de Bouygues dans Alsthom au delà du prix .... et bien entendu ... tous les journalistes trouvent ça normal .... la salaucratie prend tout son sens !!!!!!!!!!!
Réponse de le 24/06/2014 à 10:41 :
Hors sujet l'ami, on est sur le résultat de l’enquête de l'ARCEP par sur le gouvernement...
Réponse de le 24/06/2014 à 13:52 :
M. Nikoumouk .. c'est exactement l'inverse, l'Etat voulait acheter au prix de marché de Bouygues voulait vendre plus cher .. et l'Etat n'a pas acheté.
Vous mélangez tout sans essayer de comprendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :