Démanteler Google ? Le ministre allemand de la Justice est pour !

 |   |  211  mots
(Crédits : reuters.com)
Le moteur de recherche américain n’a pas bonne presse outre-Rhin. Après le patron du groupe Axel Spinger, c’est au tour du ministre Heiko Maas de critiquer sa position dominante.

Il y a deux mois, c'était le patron du groupe de presse Axel Springer, Mathias Döpfner, qui écrivait une longue lettre ouverte à Eric Schmidt, le président de Google, dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung, où il évoquait sa « peur de Google » mais aussi la possibilité du démantèlement du géant de l'Internet, car « historiquement, les monopoles ne survivent pas à long terme », souvent restreints par des initiatives politiques. Voilà désormais un politique, le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, qui parle de cette éventualité, dans un entretien à la FAZ.

« La position dominante de Google sur le web n'a pas sens d'un point de vue économique, n'est pas saine » déclare le ministre social-démocrate. « Imaginez un groupe énergétique qui couvrirait 95% du marché, les autorités de la concurrence seraient très vite sur le coup » fait-il valoir. « Donc oui, si Google abuse de sa position dominante pour écarter de manière systématique des concurrents, alors en dernière instance, quelque chose comme un démantèlement devrait être envisagé » répond le ministre.

Son collègue, le ministre de l'Economie, le social-démocrate Sigmar Gabriel, avait déjà lancé cette idée que le démantèlement de Google devrait être « sérieusement examiné. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2014 à 20:02 :
Il ont juste a faire la pub des autres moteurs de recherche; la plupart des internaute ne connaissent que google par la pub qu'ils avaient réalisé. Moi j'utilise Seek.fr et il fonctionne parfaitement. Il faut juste si habitué au début.
a écrit le 29/06/2014 à 10:03 :
Alsthom ! trop petit pour progresser dans le monde ! goût gueule ! trop gros pour tout le monde , faut savoir ! Google ne me pose aucun problèmes . que Montebourg et hollande se servant d'Alsthom pour faire leurs affaires politiques en vue de 2017 me gène .
a écrit le 28/06/2014 à 16:47 :
Il existe des moyens de contourner Google dans tous les domaines: Moteur de recherche, messageries, cloud, stockage de données, cartographie, video, tracking publicitaire... Ceux qui cherchent trouvent sans mal comment vivre sans ces applications intrusives qui effectivement violent sans vergogne nos libertés individuelles. Le meilleur ami de Google est la facilité et la paresse intellectuelle.
Réponse de le 28/06/2014 à 21:55 :
Le meilleur ami de la pollution, c'est la facilité et la paresse physique...au fait, tu pédales à longueur de journée ou tu passes ta vie dans une bagnole ????
a écrit le 28/06/2014 à 13:54 :
commençons par générer de la concurrence...
plus facile de jouer sur la justice que sur les compétences...!!!
pauvre Allemagne....devient Française la bougresse....
Réponse de le 28/06/2014 à 14:40 :
Exact car ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Si des concurrents capturaient des parts de marché au plan national cela affaiblirait considérablement le géant Google. Encore faut-il avoir les compétences...
a écrit le 28/06/2014 à 13:48 :
il y a des alternatives à tout les produits google, open source ou pas, gratuit ou pas
l'Europe devait justement créer des concurrents en partant des nations qui la composent
on a laissé mourir nokia le finlandais entre autre
a écrit le 28/06/2014 à 12:24 :
C'est une bonne idée et les allemands sont plus crédible que les français dans ce domaine. Je soutiens cette idée...
a écrit le 28/06/2014 à 11:32 :
en remplacement la NSA !
Réponse de le 28/06/2014 à 13:41 :
Pas sûr que l'utilisateur y gagne au change en remplaçant la NSA par la Stasi...
a écrit le 28/06/2014 à 10:08 :
Et qu'ils comment par payer les impôts dans les pays où ils font leur bénéfice...
Réponse de le 28/06/2014 à 11:34 :
quelle alternative proposez vous ? quoi qu'on dise... ils sont bons dans leur domaine !!!!!!!!!!
Réponse de le 28/06/2014 à 11:55 :
vous avez la possibilité d'utiliser autre chose !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 28/06/2014 à 11:58 :
.... c'est comme aller manger chez MAC'DO (perso je n'y vais pas) ... mais personne ne me met un pistolet sur la tempe pour y aller !!!!!!!!!!
Réponse de le 28/06/2014 à 12:15 :
Google c'est le Howard Hughes de l'informatique .... ça je reconnais !
Réponse de le 28/06/2014 à 12:25 :
Pour ce qui est de moteurs de recherche je vous propose deux de loin meilleurs que Google: Startpage, considéré le plus confidentiel au monde, et le français Qwant. Il suffit de chercher de e-mails gratuits et blogs qui ne soient pas Google, il y a un grand choix sur internet et en plusieurs langues. Google est synonyme de NSA et tous les gadgets qui viennent avec.
Réponse de le 28/06/2014 à 13:01 :
@@Trunk : raisonnement trop facile. Le grand public n'y connait rien en informatique et cela n'ira pas en s'arrengeant. Les poids lourd du secteur jouent sur cette ignorance pour envahir notre vie privée avec notre consentement tacite. Il faut de la pédagogie et je pense que des stages obligatoires (financés comment j'en sais rien) afin d'éduquer les gens sur les conséquences néfastes que peut avoir une mauvaise utilisation d'Internet ne seraient pas de trop.
Réponse de le 28/06/2014 à 13:39 :
Qwant meilleur que Google, c'est une plaisanterie? C'est un métamoteur qui ne doit ses résultats qu'aux véritables moteurs de recherche dont Google en est le plus gros contributeur.
a écrit le 28/06/2014 à 10:01 :
Google est clairement en position dominante car il a les moyens d'acheter (puis d'euthanasier) les potentiels concurrents. Il faut faire quelque chose. Quand Google dira aux commerçants "je veux 1% de votre recette sinon je ne vous référence plus" les commerçants auront-ils une parade ? Puis 1% devient 2% et tout cela à partir d'un paradis fiscal !
Réponse de le 28/06/2014 à 12:02 :
.... je crois que le pire des cas ... c'est Microsoft .... je n'utilise pas leurs logiciels ... adepte de Linux !
Réponse de le 28/06/2014 à 12:06 :
.... Microsoft a même imposer des "bios" (cerveau de base des ordis pour faire simple) ... afin de ne pas mettre d'autres systèmes !!!!!!!!!!!!!! Je reste libre de choisir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 30/06/2014 à 10:03 :
MS impose des bios pour ne pas mettre d'autres systèmes??? J'espère que c'est un troll ou une incompétence de l'auteur de ce commentaire...

Effectivement vu le niveau, google a encore de beaux jours devant lui...
Réponse de le 16/09/2014 à 12:40 :
C'est déjà le cas. Avec 1% du chiffre d'affaire, vous êtes très loin de ce que doit payer un commerçant pour faire figurer sa boutique en bonne place, pour peu que le marché visé soit concurrentiel.
a écrit le 28/06/2014 à 8:38 :
" Imaginez un groupe énergétique qui couvrirait 95% du marché, "...Bien avant d'en arriver à ce chiffre les "autorités" auraient réagi. Google ce ,n'est pas non plus de l'énergie, tout juste de la publicité, et ça on peut s'en passer. Ce serait même interdit que ça ne me gênerai pas.
Réponse de le 28/06/2014 à 12:56 :
@JB38 : vous êtes surement ce qu'on pourrait appeler (gentilement) un "ancien". Il faut bien comprendre que Goolge ce n'est pas (plus) que de la publicité. Regardez les secteurs dans lesquels la société investit. Si dans le futur (proche) elle domine ces secteurs comme elle domine actuellement Internet, nous courons un grave danger. Les secteurs en questions sont la domotiques, les bio-technologies, la génétique, etc... L'objectif avoué de Larry Page (le Big Boss) est de rapproché l'humanité de l'immortalité. Dis comme ca on pourrait croire à une gentille plaisanterie mais le bonhomme a réellement cette ambition et même si il sait qu'il n'y arrivera pas de son vivant il veut tout faire pour qu'à sa mort Google est les bases assez solides pour y arriver prochainement.
a écrit le 28/06/2014 à 0:04 :
Un brevet dure 20 ans, Google a été créé en 1998, il y a seulement 16 ans, dernier venu sur le segment des moteurs de recherche et pourtant a écrasé tous ses concurrents à la loyale, et depuis a développé considérablement l'innovation dans d'autres domaines.
Toute nouvelle technologie est par essence monopolistique jusqu'à ce que les gens se lassent et, par la copie du procédé la concurrence éclate la rentabilité.
Il faut se rappeler qu'on raisonne à l'échelle mondiale et non plus d'un pays ou d'une région, la concurrence pour google c'est en Chine qu'elle se passe. Regardez facebook, comme la concurrence est importante sur la planète mais quasi nulle en occident pour l'instant, et les jeunes sont déjà en train de quitter cette plate-forme pour d'autres réseaux sociaux.
Pendant une génération Windows aussi a eu un quasi monopole avec 95% des systèmes d'exploitations, mais maintenant ce temps là s'est fini.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:21 :
sur le fond je vous rejoint totalement , un brevet a une durée de vie limitée ce qu'ignore ce juge allemand , quand au monopole il ne dure pas éternellement sauf si c'est une rente héréditaire , avec windows c'est les failles multiples et les versions buggés et mal conçues qui ont fait le délice des concurrents potentiels , ainsi windows se suicide tout seul , comme quoi un monopole pour le conserver il faut faire un minimum d'erreurs aussi
Réponse de le 28/06/2014 à 12:51 :
Vous avez visez à côté. Google ne possède aucun monopole technologique. Il investit juste dans des secteurs considérés comme "d'avenir" et donc encore en friche. Vu sa puissance financière, les sociétés dans lesquels il a investit auront bien entendu un avantage considérable quand le marché s'ouvrira au grand public. Et les concurrents de Facebook dont vous parlez ne sont des concurrents que dans des pays particulier (qui représente certes énormément de monde) comme la Russie ou la Chine, et dès que les populations de ses pays voudront se "connecter" avec les gens du reste du monde il passeront avec quasi certitude à Facebook. Mais l'avance de Facebook en Occident est tellement considérable qu'ils seront en tête encore de très nombreuses années (sauf cataclysme et/ou scandale très important). Quand à Windows, il possède encore de loin le monopole des ordinateurs de bureau. Apple ne représente qu'une infime partie et il n'y a guère que pour les serveurs que Microsoft est en retrait face à la concurrence des solutions Linux. Le danger à l'avenir serait le rapprochement de ses grosses sociétés (Google, Microsoft, Facebook,...) qui conduiront à une synergie malsaine impactant l'ensemble de nos actions sur le Web. Imaginez un ordinateur GoFaSoft et ce qui en découlerait. Nous ne sommes plus si loin de 1984 ou Minority Report...
a écrit le 27/06/2014 à 23:19 :
C'est surprenant que cela n'ait pas déjà été fait. Travaillant dans un grand groupe mondial de l'internet, nous discutions de cela au déjeuner avec des collègues. Google est une entreprise devenue supra-nationale, ses activités dans les domaines du search et de la publicité en ligne, couplées à la croissance extra-ordinaire du secteur, lui donne de facto la rentabilité nécessaire à des investissements multiples et massifs dans tout les relais de croissance d'avenir : biotech, robotique, domotique, énergie, intelligence artificielle, cartographie... impactant à coup sûr l'évolution de ces marchés. Ses fondateurs peuvent bien se déclaré transhumanistes et samaritains, il n'en reste pas moins des hommes qui passeront l'âme à gauche, d'ici là qui les remplacera? Imaginez une société qui posséderait toutes les routes, auto-routes, ponts, stations services à l'échelle mondiale ; développant un modèle de rente et utilisant cette cash machine afin d'investir sans limite ; improbable n'est-pas ? Au passage cette même société se servirait de cette super puissance afin d'employer les meilleurs cerveaux du monde entier afin de servir sa cause, imporable n'est-ce pas ? Quoi que...
a écrit le 27/06/2014 à 23:09 :
La position monopolistique de Google sur le marché des moteurs de recherche est effectivement indéniable, cette société est arrivée à un stade ou sur ce segment elle décourage toute forme de concurrence. Les USA ont des lois antitrust antérieures aux notres, mais dans un tel cas le problème ce n'est pas la loi mais la volonté politique.
a écrit le 27/06/2014 à 20:24 :
Google est une US company sous loi américaine. Comment Allemands pourraient-ils démenteler l'entreprise?

Il y a quelque chose qui m'échappe.
Réponse de le 27/06/2014 à 21:38 :
je sais pas si on peut démanteler. mais on doit pouvoir limiter son expansion tentaculaire dans les objets connectés et autres notamment en Europe, dans le cadre de la politique de concurrence (et peut-être dans le cadre de l'accord transatlantique, s'il y en a un).
pour le web, faisons un Internet européen.
le Minitel, un peu amélioré, par exemple. :-)
et on fait de Qwant un Google européen qui respecte la vie privée (c'est ce qu'ils disent).
Réponse de le 27/06/2014 à 23:02 :
L'Union européenne peut obliger Google à vendre et à se séparer d'une partie de ses activités en Europe. Google devra se plier ou quitter le marché européen (le premier du monde avec 500 millions de consommateurs). La justice européenne a par exemple contraint le géant américain à appliquer un droit à l'oubli sur internet pour les citoyens Européens.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:24 :
a un franzose , demanteler c'est encore entraver un système pour cela il faut en avoir les moyens , en europe on a pas de constructeurs informatique , la plupart des sociétés internet sont américaines car l'UE a preferé regarder ailleurs en laissant vide un boulevard technologique , dans les années 90 , deux constructeurs informatique déposaient le bilan et certains avaient des usines en allemagne et en UK on aurait pu racheter via des fonds européens ces compagnies et avoir nos propres systèmes , au lieu de cela on a laissé faire et aujourd'hui on se plaint en UE d'avoir affaire a des monopoles .. c'est incompréhensible cette UE qui regarde jamais a long terme et qui ne regarde que la taille des poireaux et des carottes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :