Un banquier prendra la tête de Libération et L'Express

 |   |  161  mots
L'entourage de Patrick Drahi explique que Bernard Mourad gèrera les futures acquisitions et les relations institutionnelles de Mag&NewsCo, avance Le Monde.
L'entourage de Patrick Drahi explique que Bernard Mourad gèrera les futures acquisitions et les relations institutionnelles de Mag&NewsCo, avance Le Monde. (Crédits : Capture d'écran)
Bernard Mourad, banquier d'affaires de Morgan Stanley, sera nommé à la présidence du nouveau groupe de médias de Patrick Drahi et sera chargé de le développer à l'international, révèle Les Echos.

Un homme de confiance du patron d'Altice Patrick Drahi prendra la présidence de son nouveau groupe de média "Mag&NewsCo", qui regroupera Libération, l'Express, l'Expansion et la chaîne d'information israélienne i24news, notamment. Il s'agit de Bernard Mourad, un banquier d'affaires de Morgan Stanley, révèlent Les Echos, dimanche 1er février.

Ce fils de cardiologue libanais accompagne Patrick Drahi depuis 10 ans sur tous ses "deals" télécoms, rappelle le quotidien économique. Il est aussi le créateur de l'application MySOS, un réseau social mettant en relation des accidentés avec des secouristes.

 Chargé du développement à l'international

"Il (Bernard Mourad) mettra son expérience et son savoir-faire unanimement reconnu au service du développement du groupe media, en France et à l'international", explique un porte-parole d'Altice aux Echos.

L'entourage de Patrick Drahi annonce en outre qu'il gèrera les futures acquisitions et les relations institutionnelles de Mag&NewsCo, avance Le Monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2015 à 23:39 :
encore un hippie celui-la. la finance de ces groupes c'est de la finance de seconde zone. des calendes grecs aux empreints toxics de plusieurs villes de france et j'en passe. les journaux doivent toujours etres finances par leurs lecteurs sinon les informations sont hautements speculatives.
a écrit le 02/02/2015 à 16:13 :
Dommage pour ces anciens journaux, car ils n'ont plus de clients. Il reste bien s'ur les subventions et la pub pour les gogos à la place des bobos.
a écrit le 02/02/2015 à 14:45 :
Avec un tel maître, les pouvoirs économiques actuels peuvent dormir tranquille. Ni Libération, ni l’Express, ne viendront expliquer au grand public ce qui se trame réellement et pourquoi ceux qui travaillent et les 99% sont toujours les dindons de la farce.

Notez bien, aujourd’hui : quels titre de presse ne sont pas déjà aux mains de banquiers ou d’industriels ?
De ceux que je connais, il n’y a que « Politis », « Le Monde Diplomatique », « Fakir ».

Cessons de lire la propagande de l’oligarchie et soutenons la véritable presse, celle financée uniquement par ses lecteurs et dont la ligne politique est décidée seulement par ses journalistes.
Réponse de le 13/04/2015 à 10:03 :
Vous oubliez le quotidien L'HUMANITÉ et son hebdo, L'HUMANITÉ DIMANCHE.
a écrit le 02/02/2015 à 11:32 :
Donc il n'y a plus lieu de donner des subventions publiques à des journaux...étrangers.
a écrit le 02/02/2015 à 11:25 :
la finance international decomplexé..!!
apres la droite decomplexé..!
a écrit le 02/02/2015 à 10:23 :
On sait tous que l'ennemi de M le Président normal est sans visage, sans nom, sans parti, c'est la finance. M Mourad de Morgan Stanley dirige Libération et l'Express et les news du réseau SFR, M Pigasse de Lazard Frères dirige le groupe le Monde, et va conseiller la Grèce-bonjour la Grèce- on se souvient des bonx conseils de Goldman Sachs le Ministre de l'économie ne vient pas d'une compagnie d'autocars mais de Rotschild frères. L'ami européen du Président Juncker favorise fes fonds américains et le Président de la BCE est un ancien de Goldman Sachs. Notre Président, ennemi de la finance, doit être bien malheureux. Oh erreur c'est vrai j'oubliais, il y a la bonne et la muvaise finance ! L'informaton sera verrouillée. Le PS ennemi non pas de la finance mais de la liberté de penser
a écrit le 02/02/2015 à 10:17 :
Quand on a tous planqué au Luxembourg et qu'on est résident suisse, c'est plus facile de tout acheter M.DRAHI
a écrit le 02/02/2015 à 5:46 :
Au moins cela aura le mérite de clarifier les choses, pour les naïfs qui pensaient encore que l'Express ou Libé étaient des journaux "de gauche" (si cela veut encore dire quelque chose).
a écrit le 02/02/2015 à 0:10 :
Ah ben c'est normal tout appartiendra aux banques un jour.
a écrit le 02/02/2015 à 0:09 :
n'achetez plus libération, assez d 'enrichir les banquier.
Quelle honte ! qui va stopper cela , Vive la vraie gauche et pas les socialistes.....
a écrit le 01/02/2015 à 22:41 :
"son savoir-faire unanimement reconnu"

MySOS, une application qui a besoin de savoir où vous êtes (par GPS) en permanence, d'après certains de ses utilisateurs.

Si j'étais abonné numérique de ces journaux, je regarderai à 1000 fois avant d'accepter les prérequis d'installation de leurs apps iphone ou android.
a écrit le 01/02/2015 à 21:37 :
Le président que l'équateur a interdit aux banques et institutions financière de détenir un media dans son pays.

Qui contrôle l'information, contrôle les peuples.

Ce qui se passe dans notre pays est juste Honteux.
a écrit le 01/02/2015 à 21:19 :
Quelle rigolade ! Liberté d'expression pour les Charlie ! La bonne presse de gauche est aux mains de la haute finance. A mourir de rire. Ce pays se fait formater, conduire et finalement humilier. Vive le socialisme et vive Hollande. On assiste au crépuscule de ce qui fut une grande nation et ce n'est que le début car quand la finance va fermer le robinet à sous, tout va s'effondrer et il ne restera qu'à mendier...
Réponse de le 01/02/2015 à 22:44 :
Il fait déjà nuit.
Penser que la finance pourrait rallumer la lumière alors qu'elle fait tout pour l'éteindre...
La France manque de gens pragmatiques.
a écrit le 01/02/2015 à 18:08 :
Un banquier d'affaire de Morgan Stanley à la tête de Libé! Arf! Ça a décidément bien changé...
Réponse de le 01/02/2015 à 18:57 :
La gauche caviar est un merveilleux concept... (dixit Montebourde)
a écrit le 01/02/2015 à 17:50 :
la finance diriger deux journaux de gauche! vous me direz Hollande a bien nommé un banquier comme ministre de l'économie lui qui n'aime ni l'argent ni les riches et encore moins la finance!
a écrit le 01/02/2015 à 17:39 :
vive la liberté de la presse.....a vomir!
a écrit le 01/02/2015 à 17:37 :
C'en est fini pour ces 2 journaux
Réponse de le 02/02/2015 à 14:47 :
Ça fait longtemps que c’est fini. Souvenez-vous qui étaient leurs précédents maîtres ? Pour « Libé », c’était Rotschild…

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :