Avec le S7, Samsung veut tailler des croupières à Apple

 |   |  631  mots
Dongjin Koh, le président de la division mobile de Samsung, a présenté dimanche soir la dernière génération de smartphones haut-de-gamme du groupe.
Dongjin Koh, le président de la division mobile de Samsung, a présenté dimanche soir la dernière génération de smartphones haut-de-gamme du groupe. (Crédits : Reuters)
A la veille de l'ouverture du Mobile World Congress de Barcelone, le géant sud-coréen des smartphones a présenté ses nouveaux porte-drapeaux: les Galaxy S7 et S7 Edge.

Ce lever de rideau était très attendu. Ce dimanche, à la veille de l'ouverture du Mobile World Congress de Barcelone, la grande messe mondiale de la téléphonie mobile, Samsung a dégainé ses nouveaux porte-drapeaux. Devant un public venu en nombre dans la cité catalane, le numéro un mondial des smartphones a présenté ses terminaux premium, à savoir les Galaxy S7 et S7 Edge, une version plus grande aux bords incurvés.

Chez Samsung, ces nouveaux terminaux sont plus que stratégiques. Ils doivent permettre au mastodonte sud-coréen de préserver sa domination sur la planète smartphone, face à la concurrence d'Apple et de son Iphone 6S. Mais aussi face aux acteurs chinois, et notamment Huawei, Lenovo et Xiaomi, dont les parts de marché progressent sensiblement.

De meilleures photos

D'un point de vue technique, le Galaxy S7 dispose d'un écran de 5,1 pouces comme le Galaxy S6 (5,5 pouces pour la version incurvée). Côté puissance, le constructeur affirme que son terminal est 30,4% plus puissant que son prédécesseur. Samsung assure que son bébé est ainsi taillé pour les jeux vidéos. Un emplacement pour carte MicroSD a été rajouté pour doper la capacité de stockage. Avec 3.000 mAh, la batterie a été améliorée. D'après Justin Denison, vice-président produit et marketing de Samsung Etats-Unis, "on peut désormais regarder une saison entière de Game of Thrones avec une batterie pleine".

L'appareil photo du terminal a été aussi amélioré. Selon Justin Denison, "son objectif dispose de la plus grande ouverture (1,7) de tous les smartphones actuels". Il affirme que les photos de nuit sont de bien meilleure qualité. Pour convaincre le public, Samsung a même projeté sur grand écran une même photo de nuit prise avec le S6 et avec l'iPhone 6S d'Apple. Et bien entendu, la photo du rival américain était, dans ce cas bien précis, de moins bonne qualité... Il faudra voir si à l'usage, Apple est vraiment plus faible dans ce domaine. En attendant, la marque à la pomme appréciera ce tacle appuyé... Le terminal a aussi été façonné pour résister à l'eau. Selon Justin Denison, "il peut rester immergé 30 minutes dans l'eau sans subir de dommage". En outre, l'écran dispose d'une fonction "Always On", qui permet de lire l'heure ou les notifications sans allumer le téléphone.

Une concurrence menaçante

Outre ses terminaux, Samsung a présenté le Gear 360, un nouvel appareil photo à 360 degrés. Celui-ci permet de prendre des photos ou des vidéos. Il est aussi possible de les regarder avec les casques à réalité virtuelle du groupe, ce qui permet une expérience d'immersion. Pour vanter ce produit, Samsung a même invité Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, qui travaille sur ce sujet avec le groupe coréen. A l'en croire, la réalité virtuelle constitue - après le texte, la photo et la vidéo -, la promesse de "nouvelles expériences sociales".

Si Samsung a mis les petits plats dans les grands, c'est notamment parce qu'il est confronté à une concurrence de plus en plus grande, sur un marché des smartphones qui arrive à maturité, et notamment en Chine. Certes, en 2015, il conserve de loin sa place de premier vendeur de smartphones dans le monde, avec près de 325 millions de smartphones vendus, selon le cabinet IDC. Mais sa part de marché, elle, s'est effritée, passant de 24,4% à 22,7% par rapport à l'exercice précédent. Apple, de son côté, a vu sa part de marché progresser de 1,4 points l'an dernier, à 16,2%. Mais surtout, les chinois Huawei, Xiaomi et Lenovo sont de plus en plus menaçants. Avec 106,6 millions de terminaux écoulés l'an passé, Huawei, numéro 3 des smartphones dans le monde, affiche une croissance de 44,3% par rapport à 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2016 à 13:20 :
Que les enjeux commerciaux soient élevés, et que, partant, les industriels organisent de grandes messes kitchs pour faire le buzz, passe encore.

Mais que les futurs clients gogos se laissent prendre, comme des enfants devant les vitrines de Noël, c'est ridicule.

Quand à ceux qui n'ont toujours pas pigés que leur nouveau nouveau téléphone inutile à 800 euros, ils le paient dans leur abonnement ...
a écrit le 24/02/2016 à 7:34 :
Bonjour a tous.
Ici, un Smartphone est un objet plus que banal.
Deja le dernier modele S7 est en vente et quelques collegues s'en sont pourvu.
Impressionant, si on le compare avec une pomme.
Certes le prix cher, est vendu sous forme d'abonnement/contrat, c'est a dire des clopinettes coreennes.
Perso, j'hesite....
a écrit le 22/02/2016 à 13:46 :
à 800 euros, je ne vois pas comment ils vont tailler des croupières à Apple
a écrit le 22/02/2016 à 10:25 :
Avec un code erreur , type 53 aussi ?
Réponse de le 22/02/2016 à 13:32 :
Tenez-vous au courant, le code erreur 53 c'est de l'histoire ancienne !
Réponse de le 23/02/2016 à 13:37 :
" c'est de l'histoire ancienne ! "

Effectivement , cela date du 18 fevrier 2016

http://www.01net.com/actualites/erreur-53-apple-s-excuse-et-deploie-une-mise-a-jour-qui-ressuscite-les-iphone-bloques-952759.html
a écrit le 22/02/2016 à 9:11 :
Ça doit être la 6 ème génération qu'ils annoncent cela non ?
J'ai eu le S premier de nom qui promettait le meilleur.
Et le S3 et S5 furent de grosses déceptions.

Le Oneplus Two, 350 euros, inconnu du grand public me satisfait beaucoup plus.
Réponse de le 23/02/2016 à 12:43 :
Sur le papier, ce S7 bat l'iPhone 6S dans tous les domaines (puissance/écran/stockage/photo/autonomie...le Galaxy S6 étant d'ailleurs déjà supérieur sur certains points), en attendant un comparatif qui confirmera cela (ou pas). Si le prix de l'iPhone 6S paraît justifié à certains, les mêmes personnes n'ont donc pas la moindre raison de trouver trop coûteux un produit techniquement supérieur.

Ceci dit (@ Romain), j'ai le OnePlus One depuis de nombreux mois et c'est un excellent smartphone (pour 350 EUR, 3 Gb de RAM et 64 GB de stockage...bien davantage qu'un iPhone de 700 EUR) dont les performances et la fluidité sont encore pareilles au premier jour. Une marque à recommander, mais de nombreux smartphones chinois encore moins coûteux semblent à leur tour lui faire de l'ombre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :