Bureaux partagés : Softbank injecte 4,4 milliards de dollars dans WeWork

 |   |  237  mots
Cet investissement accélérera la capacité de WeWork à connecter encore davantage de personnes à sa communauté qui compte actuellement quelque 150.000 membres et lui permettra de développer sa présence physique sur le globe, a annoncé WeWork dans un communiqué.
"Cet investissement accélérera la capacité de WeWork à connecter encore davantage de personnes à sa communauté qui compte actuellement quelque 150.000 membres et lui permettra de développer sa présence physique sur le globe", a annoncé WeWork dans un communiqué. (Crédits : REUTERS/Bobby Yip)
Avec cet investissement, qui permet au groupe japonais de recevoir deux sièges au conseil d'administration de WeWork, Softbank porte sa participation au capital de l'entreprise new-yorkaise à 7,4 milliards de dollars.

La jeune pousse WeWork, spécialisée dans les bureaux partagés, a annoncé jeudi avoir reçu un investissement de quelque 4,4 milliards de dollars du groupe japonais Softbank. Cet investissement sera réalisé par le véhicule d'investissement de Softbank dans le secteur technologique, le "Vision Fund".

"Cet investissement accélérera la capacité de WeWork à connecter encore davantage de personnes à sa communauté qui compte actuellement quelque 150.000 membres et lui permettra de développer sa présence physique sur le globe", a annoncé WeWork dans un communiqué.

Quelque de 10 milliards de dollars rassemblés en capital

L'investissement se décomposera en 3 milliards investis dans WeWork elle-même par le biais de nouvelles actions et de rachat d'actions déjà existantes et de 1,4 milliard dans trois compagnies nouvellement créées et chargées de développer la présence de WeWork en Chine, au Japon et en Corée du sud, indique-t-on de même source. Softbank va également recevoir deux sièges au Conseil d'administration de WeWork.

| Lire aussi : Bureaux partagés : WeWork investit 500 millions de dollars pour s'étendre à l'Asie du Sud-Est

WeWork, fondé en 2010 et présente dans 50 villes (dont Paris), a déjà rassemblé près de 10 milliards en capital avec ce dernier investissement, selon le site Crunchbase qui recense les investissements dans les jeunes entreprises de la technologie. A lui seul, Softbank compte pour 7,4 milliards de dollars dans ce total.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :