Google glass : on commence à y voir (un peu) plus clair

 |   |  389  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
A l'occasion de la livraison aux développeurs des premiers modèles de Google Glass, le géant américain d'internet fait (un peu) la lumière sur les aspects techniques de l'appareil. En voici quelques détails.

Monture ajustable, 16 gigaoctets de mémoire flash dont 12 exploitables, 24 heures d?autonomie, un affichage haute résolution équivalent à celui d?un écran de 25 pouces éloigné de 8 mètres et bien sûr un système qui fonctionne avec Android? Depuis le 15 mars, Google en dit peu à peu davantage sur ses lunettes à réalité augmentée dont ni la date de sortie officielle pour le grand public, ni le prix ne sont encore annoncés.

Un concours sur Twitter pour tester les "Explorers"

Pour l?heure, seuls les développeurs ainsi qu'une petite communauté de "testeurs" pouvaient demander à se procurer les premiers modèles, baptisés Explorer. Certains ont été choisis grâce à un concours lancés sur Twitter. Et les conditions d?utilisation de l?interface de programmation sont strictes. Par exemple, il est interdit de l?utiliser pour faire de la publicité tout comme de louer les lunettes.

De la publicité, Google s?en offre en revanche à l?occasion de ces premières livraisons. Le groupe américain diffuse par exemple sur un site consacré aux Google Glasses une vidéo censée montrer ?ce que cela fait? de porter ce lunettes. Rappelons que l?appareil permet de filmer des séquences, prendre des photos, les envoyer et en recevoir, mais aussi d?obtenir des informations diverses. Le tout grâce à des commandes vocales.


?Les Google Glass sont-elles indestructibles ?? Réponse : ?Non?

Face aux craintes qu?ont suscité ces lunettes d?un nouveau genre, Google a pris les devants. Une page de ?foire aux questions? leur est dédiée qui commence par un lapidaire (et néanmoins réaliste) : ?les Google Glass sont-elles indestructibles ?" Réponse: "Non. ?

Surtout, il est bien précisé, que ?comme pour tout, il y a un temps et un lieu? pour les utiliser. Depuis plusieurs semaines, les annonces d?interdiction se multiplient outre-Atlantique à l?encontre de ces objets dans des lieux publics comme des bars ou des casinos.

Gare aux maux de tête

Par ailleurs, le groupe précise que ces lunettes ?ne sont pas pour tout le monde?, en particulier pas les enfants de moins de 13 ans, dont le développement oculaire n?est pas terminé, ni les personnes ayant subit une intervention chirurgicale aux yeux. Les lunettes peuvent en outre provoquer des maux de tête, prévient Google.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :