La Tribune

Motorola invente la pilule pour retenir ses mots de passe

Regina Dugan - Copyright All things digital
Regina Dugan - Copyright All things digital
latribune.fr  |   -  299  mots
La marque a imaginé une pilule qui, une fois avalée et au contact des acides contenus dans l'estomac, déclencherait un signal qui permettrait de se connecter à un smartphone ou une tablette sans avoir à entrer son mot de passe.

Vous avez du mal à retenir tous vos mots de passe? Motorola a la solution : la « vitamine d'authentification », une pilule à avaler qui contient vos informations. La chef du groupe de projets en technologie avancée de la firme, Regina Dugan, a dévoilé le tout dernier concept de la marque à la conférence All Things Digital en Californie.

La pilule en question contient en fait une minuscule puce, et ne nécessite pas de batterie : elle puise son énergie à partir des acides contenus dans l'estomac. Cette puce enverra aux appareils un signal d'authentification qui leur permettra de se connecter. Ainsi, l'utilisateur devient lui-même son mot de passe.

Le projet n'est encore qu'à l'état de prototype, mais pourrait prochainement voir le jour. "Ce n'est pas quelque chose que l'on va commercialiser de sitôt. Mais c'est un signe de la nouvelle audace de Motorola ", a expliqué le patron de Motorola, Dennis Woodside sur le plateau de la chaîne D11. La pilule a été d'ores et déjà été approuvée par la Food and Drug Administration (FDA), l'organisme américain en charge du contrôle des denrées alimentaires et médicaments.

La société, qui appartient  désormais à Google, a présenté un autre projet semblable au précédent. Il s'agit ici non pas d'une pilule mais d'un autocollant, également équipé d'une puce qui envoie un signal. Le sticker, aux allures de tatouage, peut être placé sur le poignet de l'utilisateur pour faciliter l'accès aux smartphones et autres tablettes. Dans l'avenir, ces inventions pourraient être vouées à des utilisations plus larges, comme démarrer une voiture ou ouvrir une serrure... Côté serrures, une technologie qui fonctionne par Bluetooth ait déjà été mise au point.
 

Voir la vidéo explicative sur Slate (en anglais) 

Réagir

Commentaires

alerte danger!  a écrit le 22/06/2013 à 10:12 :

Utiliser un tatouage et une puce RFID comme moyen d'identification me fait penser au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l?apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six ."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est caché partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d?électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres donne le 6 (en clair dans la partie droite du barre code, il y a une correspondance entre le 6 si il y en a un sur votre barre code et les 2 petits traits au-dessus). Je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google ...

après le futur krach économique à cause de la dette on va passer au mode d?argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé?..
on n?arrête pas le progrès, science sans conscience n?est que ruine de l?âme.

Aberforth  a écrit le 01/06/2013 à 22:04 :

"Côté serrures, une technologie qui fonctionne par Bluetooth ait déjà été mise au point. " À quand la pilule qui incite à se relire ?
Puis sur le fond je ne comprends pas les personnes qui s'alarment dès qu'une nouvelle technologie fait surface (je ne mentionne même pas les complotistes). Quand à vous balzac, je trouve votre réaction quelque peu excessive et grotesque. Il faut rester prudent quant aux technologies qui impliquent notamment un interaction avec le corps, cela va de soi. L'idée peut certes paraître stupide mais ne s'agit-il pas malgré tout d'un bel exploit ?

balzac  a répondu le 19/06/2013 à 11:23:

c'est peut'etre ridicule , mais quand meme avouez que l'humain n'est pas du tout cohérent , quand il y'eu tchernobyl et autres catastrophes déplorables sur l'être humain ( mutations , degenerations génétiques ) on en fit tout un plat , meme avec les OGM d'ailleurs et là avec une pilule cela passerait mieux ? , les gens vont accourir pour acheter la pilule ? , sans savoir les conséquences sur leur propre santé future et présente ? vous prendriez ce risque sanitaire ou pour vos enfants et parents ? , vous n'accepteriez pas de vivre dans une zone a risque naturel ou humain ( nucléaire a proximité ) et vous accepteriez pas les OGM mais une telle pilule ? , avouez quand meme que l'humain est vraiment incohérent et se laisse facilement berner par les dérives technologiques a son seul abime d'ailleurs , certes je fus excessif sur le coup de la colère mais meme des médecins de renoms disent déjà que des médicaments auront des effets sur le long terme donc on ignore tout , alors faire ce genre d'expérimentations n'est pas dangereux ? a voir .. mediator qui y pense ..

balzac  a écrit le 01/06/2013 à 12:42 :

a lire votre article j'ai énormément rit , puis après je me suis inquiété quand meme , est ce sérieux et crédible ? , et ceux qui ont azheimer ? ils vont se rappeler du mot de passe ? , non sérieusement de voir une vénérable entreprise devenir ainsi la risée du monde économique et technologique c'est d'une absurdités a croire qu'en innovation ils sont devenus ridicules , la pilule a mémoire ? , c'est tellement grotesque que je m'inquiéterais sérieusement si j'etais actionnaire de cette entreprise

Midas  a répondu le 01/06/2013 à 14:14:

@balzac Pour ma part, c'est plutôt en tant que citoyen que je m'inquiéterais. Imaginez les usages que certains pourraient en faire. Par exemple, remplacer les cartes d'embarquement d'avion par une pilule. Vous pouvez aussi imaginez d'autres exemples moins anodins.

Débile  a écrit le 01/06/2013 à 11:44 :

C'est tellement plus cohérent qu'un lecteur d'empreintes digitales... A quand le plug anal pour retirer au distributeur?

attila  a écrit le 01/06/2013 à 10:26 :

Motorola m'est indigeste.Je reste sur Immodium c'est plus efficace.

Jo  a écrit le 01/06/2013 à 7:58 :

Je principe d'un mot de passe c'est à la fois d'y accéder, mais aussi et surtout de ne pas le divulguer à son insu. Alors comment faut-il faire pour éviter de le donner ? Régurgiter la pilule ? Faire une purge de type "débouche WC" ?

Très peu pour moi...

Destop  a répondu le 01/06/2013 à 17:23:

+1 !

Midas  a écrit le 01/06/2013 à 7:04 :

Au départ j'ai cru à un canular. En effet, si la pilule contient le code d'accès, une autre personne en dérobant vos pilules, pourrait se connecter à votre place. J'imagine que Motorola a d'autres usages en vue, moins avouables, et que l'usage présenté ici n'est qu'un leurre pour le grand public et une façon de se faire de la publicité à moindres frais. .

Xenoir  a écrit le 31/05/2013 à 21:41 :

Et toutes les 24-48 h faut en reprendre une si on veut se connecter de nouveau ? A part pour des employer qui doivent rentrer des mot de passe à longueur de journée, je vois pas d'autres avantages. Je pense que le consommateur lambda ne sera pas très intéressé par le produit gélule par contre en se qui concerne le sticker (tatouage), la durée de vie étant plus longue, rajouté à ça le faite qu'on peut l'enlever et le remettre quand veut, il séduira surement plus le consommateur.

éliane  a répondu le 01/06/2013 à 11:38:

N' importe quoi !!

Xenoir  a répondu le 01/06/2013 à 21:25:

Tu peux développer o.ô ?