La maison-type aura 500 objets connectés en 2022

 |   |  436  mots
Selon l'étude du cabinet Gartner, la maison connectée devrait en réalité arriver à maturité entre 2020 et 2025 en raison du renouvellement décalé des équipements domestiques.
Selon l'étude du cabinet Gartner, la maison connectée devrait en réalité arriver à maturité entre 2020 et 2025 en raison du renouvellement décalé des équipements domestiques. (Crédits : reuters.com)
D'après une étude du cabinet Gartner, la maison connectée sera une réalité à l'horizon 2022. À condition que les industriels surmontent les défis qui se présentent à eux...

La révolution des objets connectés est en marche. D'après le cabinet d'étude Gartner, le foyer typique sera équipé en 2022 de près de 500 objets connectés. Télévision, consoles de jeux, mais également appareils électroménagers, de transports, de sécurité, de santé, de fitness... La maison représente un gisement sans fin d'objets connectables.

Un prix proche de un dollar

"Nous nous attendons à ce qu'un large éventail d'équipements domestiques deviennent 'intelligents' [...] le prix sera rarement inhibant puisque le coût de l'internet des objets devrait permettre à ces produits d'afficher des prix proches de un dollar à long terme", explique Nick Jones vice-président et analyste au cabinet Gartner.

Selon l'étude, la maison connectée devrait en réalité arriver à maturité entre 2020 et 2025 en raison du renouvellement décalé des équipements domestiques. Cependant, ce marché est d'ores et déjà une opportunité avec des produits déjà disponibles au grand public.

De nouveaux business modèles

Pour Gartner, les technologies sans-fil seront la clé de voûte de ce développement. Il n'entrevoit toutefois aucune domination d'une technologie sur une autre, en estimant que le wi-fi, le bluetooth, ZigBee, et autres réseaux cellulaires auront chacun une place dans la "maison intelligente" (smart home dans le texte).

Cette nouvelle révolution technologique doit favoriser l'émergence de nouveaux gisements de croissance. Le cabinet cite en exemple les économies réalisées par les ménages dans leurs achats puisque chaque décision d'achat sera optimisée et évitera ainsi les gaspillages (capsules de café, les sacs pour aspirateurs, ou les filtres à eau...).

De nouveaux business modèles doivent également émerger et "menacer" les anciennes entreprises. Ainsi, les entreprises qui sauront combiner les produits aux services et proposer une offre de rupture, pourront tirer leur épingle du jeu, selon Gartner. La collecte d'informations sur les usages domestiques et leur analyse seront également un enjeu majeur des dix prochaines années.

Des enjeux déjà d'actualité

En attendant, les industriels devront relever plusieurs challenges. D'abord, convaincre de la nécessité de connecter tous les objets de la maison. Ainsi, le variateur d'éclairage connecté disponible depuis plusieurs années n'a jamais conquis une autre cible que la communauté geek.

Par ailleurs, les objets connectés risquent de devenir de plus en plus complexes et se couper d'une partie de la population. Enfin, le cabinet Gartner considère que l'usage inadéquat et abusif des données personnelles pourrait susciter une méfiance de la part des consommateurs.

Le sujet est brûlant d'actualité. Autrement dit, la maison de 2022 se décide aujourd'hui...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2014 à 9:25 :
La maison connectée existe depuis les années 50 (invention de la domotique). En 2014 les maisons étaient censées être hyperconnnectées, il n'en est rien. Alors 500 objets connectés dans 8 ans, je doute...
a écrit le 30/10/2014 à 7:54 :
Avant tout, où iront-ils chercher l'énergie nécessaire ? Cet hiver un grand nombre de personne, équivalent à la ville de Marseille, ne seront pas désservi en électricité ! Au lieu d'inventer des gadgets qui ne servent à rien vaudrait mieux trouver une solution pour une énergie suffisante et à bas coût, première urgence que tous puisse se chauffer l'hiver ce serait déjà pas mal!
a écrit le 20/10/2014 à 12:08 :
Bonjour, ce n'est que du bizness, pour garder le contrôle sur la population, qui deviendra au fil du temps indépendant du système, rien de pratique, rien de facile, juste rentable, consommer de l’énergie inutilement c'est du gâchis pour les consommateur et du profit pour les producteurs en électricité. Qui va en profiter? imaginez posséder tout ses objets, et ne plus avoir d’électricité, je vous laisse comprendre ma vision des choses.
a écrit le 20/10/2014 à 10:39 :
C'est vraiment du grand n'importe quoi!!!!!! En attendant, il y a des millions de personnes qui meurent de faim!!!!!!!!!
a écrit le 19/10/2014 à 17:06 :
Le danger est d'attendre que l'on fasse tout à notre place.
a écrit le 13/10/2014 à 18:06 :
Pour tous ou seulement ceux pouvant recevoir l'ADSL en dégroupé total?
a écrit le 10/10/2014 à 13:02 :
N'importe quoi. Mais jusqu’où allez vous?
Lorsqu'une éruption solaire (de plus en plus fortes) va mettre en panne les communications, vous dormirez sur le paillasson? Vous mangerez ce qu'il y a dans vos poubelles?
Il n'y a pas assez de chômage?
On va s’entre-tuer?
Réponse de le 13/10/2014 à 18:08 :
Pour la poubelle se sera mort. Elle aussi sera connecté et acceptera de ne s'ouvrir que par internet...
a écrit le 29/09/2014 à 22:46 :
On consomme trop et pas que des choses utiles ou nécessaires, ça on le sait déjà ; les annonces et la mode feront leurs effets, et puis ça se calmera, jusqu'à la prochaine fois ; c'est comme ça que ça fonctionne, c'est du commerce point barre ;
a écrit le 12/09/2014 à 10:12 :
Toutes ces ondes dans la maison auront forcément un impact négatif sur notre santé.
fengshuipyrenees.com
Réponse de le 13/10/2014 à 18:13 :
Moi aussi j'ai même tendance a installer des interrupteurs pour éviter les veilles et je débranche tous ce qui ne sert pas quand je part en vacances. Alors le connecté demain??? Qu'est ce que j'en ferais?
a écrit le 10/09/2014 à 9:07 :
Je ne suis pas encore assez fainéant pour ne pas faire les choses par moi-même.
Message à tous les fous du "nectés".
a écrit le 09/09/2014 à 19:26 :
Et toutes les NSA du monde vous en remerciera !
Réponse de le 13/10/2014 à 18:14 :
Les voleurs aussi il se complaisent déjà de ceux qui installent des caméra IP. Mais si en plus on connecte l'ouverture des porte...
a écrit le 09/09/2014 à 16:40 :
du même style que les voitures volantes promises pour l'an 2000 ...
Ca serait bien de pas publier tout et n'importe quoi
a écrit le 09/09/2014 à 16:34 :
Sur le fonds quel est l'intérêt d'être espionné par" Big Brother" en permanence? il y a en a qui son maso! le jour où le citoyen aura compris qu'au nom du tout sécuritaire on bride sa liberté l'homme retrouvera sa place dans la société!
a écrit le 09/09/2014 à 14:29 :
la maison aura 500 objets connectés... à la seule condition qu'on accepte de payer ces gadgets inutiles
Réponse de le 09/09/2014 à 21:18 :
@momo: t'as pas tort sur le fond, mais est-ce qu'on te demande ton avis généralement pour les produits et services. Non, tu achètes ce qu'il y a sur l'étagère et tu paies sans discuter parce que c'est ça ou ça, même si ton "forfait" comprend des trucs dont tu n'as pas besoin :-)
a écrit le 09/09/2014 à 14:10 :
Généralement, Gartner se plante sur ses prévisions à 3ans; alors à une décennie...
a écrit le 09/09/2014 à 11:07 :
pas pour moi, avoir un sac à patates qui commande la fermeture des volets et fait couler un bain à 70°C tout en t'approvisionnant de 5T de navet tout en t'annonçant que les battements de ton coeur à 190 pul/min et une tension à 3 sont le signe de bonne santé globale.... vu comment la sécurité est abordée dans l'univers des objets connectés (quasi inexistante), il y aura des surprises à la clef
Réponse de le 09/09/2014 à 14:36 :
Génialement bien vu. Et là, même en tant qu'informaticien, il faudra qu'ils m'obligent à acheter leurs machins, que je me dépêcherai de déconnecter.
a écrit le 09/09/2014 à 9:45 :
500 failles de sécurité pour rien
ca n'a strictement aucun intéret de passer par internet pour faire 3 additions dans un pc alors que beaucoup ont déjà un pc ou un smartphone à la maison
la domotique ne nécessite pas internet mais un réseau local et une console de surveillance
a écrit le 09/09/2014 à 9:38 :
500 rasons de vous rendre idiots !!!!!!!!!!!!! ... et contrôler (la diriger) la consommation ! Surtout ne pas oublier les google glass !
a écrit le 09/09/2014 à 9:24 :
Ah oui, la vie sera belle avec tout çà ? Passer son temps sur des gadgets électroniques, c'est sûr que c'est le pied. Et ce sera financé comment ? Une assistance de l'état, avec impôt nouveau pour à la clé ? On se fout de nous.
a écrit le 09/09/2014 à 8:49 :
d'ici la et pour ceux qui auront un toit, la connexion la plus utile sera l'ANPE....et Emaus,.
Réponse de le 30/10/2014 à 8:20 :
Oui malheureusement. . Hier un article sur les enfants de plus en plus pauvres aujourd'hui sa ... quand on a payer toute ses factures qui augmente .et manger ... il ne reste plus grand chose de la paye

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :