Apple toujours porté par les ventes d'iPhone, surtout en Chine

 |   |  329  mots
En Chine, deuxième marché d'Apple derrière les États-Unis, le chiffre d'affaires a bondi de 71% à 16,8 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros).
En Chine, deuxième marché d'Apple derrière les États-Unis, le chiffre d'affaires a bondi de 71% à 16,8 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros). (Crédits : © Toby Melville / Reuters)
La marque à la pomme a enregistré une hausse de son bénéfice net sur un an, à 13,6 milliards de dollars, grâce notamment à la Chine, deuxième marché derrière les États-Unis. Plus de 60 millions d'iPhone se sont vendus sur les trois premiers mois de l'année dans le monde. Les ventes d'iPad, elles, ont diminué.

Apple continue de surfer sur le succès de l'iPhone 6. Le bénéfice et le chiffre d'affaires de la firme de Cupertino ont battu le consensus, lundi 27 avril, grâce à un bond des ventes de son smartphone vedette, surtout en Chine.

Sur le trimestre achevé fin mars, deuxième de l'exercice décalé du groupe, le bénéfice net a grimpé de 33% à 13,6 milliards de dollars, et le bénéfice par action a atteint 2,33 dollars soit 17 cents de mieux que la prévision moyenne des analystes. Le chiffre d'affaires a progressé pour sa part de 27% à 58,01 milliards de dollars, contre un consensus de 56,08 milliards.

61,17 millions d'iPhones

Dans le détail, la marque à la pomme a vendu 61,17 millions d'iPhone au deuxième trimestre. Certes cela représente 40% de plus qu'au trimestre comparable de l'exercice précédent mais 18% de moins qu'au précédent trimestre, record en la matière. En revanche, les ventes d'iPad ont diminué de 23% à 12,6 millions d'unités. Et si le directeur général Tim Cook a dit que la demande continuait de dépasser l'offre pour l'Apple Watch, le chiffre des ventes n'a pas été communiqué.

En Chine, deuxième marché d'Apple derrière les États-Unis, le chiffre d'affaires a bondi de 71% à 16,8 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros).

50 milliards de dollars de rachat d'actions

Comme les investisseurs s'y attendaient, Apple, première capitalisation boursière américaine, a relevé son dividende et augmenté son programme de rachat d'actions de 50 milliards de dollars, ainsi qu'une hausse de son dividende de 11%

Le groupe avait déjà un programme en cours, entamé en 2012 et prévoyant de racheter des actions et de verser des dividendes pour un total de 130 milliards de dollars d'ici fin 2015. Le total atteint désormais 200 milliards d'ici fin mars 2017. En dépit des énormes liquidités accumulées par le groupe, ces mesures continueront d'être financées par endettement.

L'action gagnait 1,6% en après-Bourse, à 134,52 dollars, à 23 heures (heure française).

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2015 à 9:32 :
"Plus de 60 millions d'iPhone se sont vendus sur les trois premiers de l'année de le monde"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :