Le smartphone le moins cher au monde coûte 3,30 euros !

 |   |  514  mots
Développé avec le système d'exploitation Android 5.1 Lollipop de Google, le smartphone Freedom 215 présente des caractéristiques techniques équivalentes à celles proposées par les grands constructeurs il y a cinq ans.
Développé avec le système d'exploitation Android 5.1 Lollipop de Google, le smartphone Freedom 215 présente des caractéristiques techniques équivalentes à celles proposées par les grands constructeurs il y a cinq ans. (Crédits : Ringing Bells)
La startup indienne Ringing Bells a présenté un smartphone 3D aux qualités techniques correctes bien que bas de gamme, mais dont le prix défie toute concurrence : 251 roupies, soit 3,30 euros. De quoi renforcer Android, le système d’exploitation mobile de Google, sur les marchés émergents.

La bataille des smartphones bon marché est relancée. Mais à ces niveaux-là, il sera difficile de faire moins cher. Mercredi 17 février, la startup indienne Ringing Bells a présenté son dernier modèle de smartphone, intitulé Freedom 251. Sa particularité ? Son prix défie toute concurrence : 251 roupies, soit 3,30 euros !

Cette prouesse tarifaire vise clairement à démocratiser l'usage du smartphone dans l'énorme marché indien émergent. L'annonce, qui a sidéré la presse high tech, a en tout cas eu l'effet escompté : les ventes, qui ont démarré ce jeudi, ont dû être interrompues car les serveurs du site sont "surchargés". La société promet que les transactions pourront reprendre "dans les 24 heures", le temps de renforcer la capacité du site à gérer l'afflux de visites.

Subventions du gouvernement indien

Etant donné le prix, le premier réflexe est de s'attendre à un smartphone très bas de gamme. Mais étonnamment, les caractéristiques techniques mises en avant sur le site sont tout à fait correctes.

Développé avec le système d'exploitation Android 5.1 Lollipop de Google, Freedom 251 aura donc accès à la quasi-totalité des applications présentes sur Google Play. Il se connecte en 3G, Wi-Fi et Bluetooth, présente un écran LCD de 4 pouces, un capteur d'images de 3,2 méga pixels et un processeur Quadcore avec 1 Go de mémoire vive et 8Go de stockage interne. Une carte microSD peut même l'étendre à 32 Go. Des caractéristiques équivalentes aux smartphones que les grands constructeurs comme Samsung ou Apple proposaient il y a cinq ans.

Le fait de pouvoir proposer ce rapport qualité/prix pose question sur les coûts de fabrication. Ringing Bells ne communique pas sur le sujet. Mais selon le journal The Hindu, ce smartphone a été développé dans le cadre du programme public "Make in India", porté par le Premier ministre Narenda Modi. Une initiative gouvernementale qui vise à connecter toute l'ensemble de la population, "jusque dans les zones les plus reculées", tout en privilégiant les entreprises nationales.

L'Inde attise les appétits des géants du smartphone

Pour l'heure, Freedom 251 n'est disponible que sur le marché indien et n'a pas vocation à s'exporter. Quoi qu'il en soit, l'arrivée de ce smartphone ne devrait pas ravir les constructeurs mondiaux, comme Motorola, Samsung ou Xiaomi, qui ont de grandes ambitions dans le sous-continent. Car le marché du smartphone en Inde s'apprête à exploser et pourrait devenir, dans les prochaines années, le deuxième plus gros marché mondial derrière la Chine et devant les Etats-Unis.

     | Lire Huawei, Xiaomi, Lenovo : les téléphones chinois veulent s'exporter

Depuis quelques années, la guerre des prix pour convertir aux smartphones un public plus large fait rage partout dans le monde, et notamment en Inde où de plus en plus de modèles sont vendus sous la barre symbolique des 8.000 roupies (100 euros).

Le record du smartphone le moins cher était détenu jusqu'à présent par le Tracfone LG L15G, commercialisé depuis novembre dernier aux Etats-Unis par le géant Walmart. Fonctionnant également sous Android, il coûte... 9,82 dollars (8,80 euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2016 à 7:41 :
Il ne coûte pas 3,30 euros mais certainement plus de 50. Il est vendu 3,30 Euros, ce qui n'est pas exactement la même chose. Etait-ce vraiment la priorité numéro 1 pour lutter contre la misère et est-ce sain qu'un Etat se substitue aux entreprises et les élimine de fait du marché intérieur ?
a écrit le 18/02/2016 à 19:11 :
Quoi ? Il n'est pas octo-coeur Snapdragon ?
a écrit le 18/02/2016 à 13:27 :
On est quand même plus dans une politique d'invasion du marché afin je me doute de récupérer les services auxiliaires que dans une volonté de croissance industrielle avec des prix aussi bas.
a écrit le 18/02/2016 à 13:08 :
Reste plus qu'à wiko de faire les mêmes tarifs car ils ne valent pas plus. Je suis presque sur que le freedom 251 sera bien meilleur.
Réponse de le 18/02/2016 à 21:20 :
Vous n'avez pas bien lu, c'est financé par l'état indien!
Et puis Wiko prend galon en monte en gamme, c'est société marseillaise a déjà le mérite d'exister et se vend bien, qui aurait imaginé cela en 2013?
Je ne roule pas en Wiko, mais quel intérêt de toujours critiquer ce qui marche bien ?
Tout le monde n'a pas les moyens, le besoin ou l'envie de frimer avec des arnaques à 500 euros et plus. Ils sont moins "COP21" que des produits à 200 euros.
Plus c'est cher et plus ça pollue, idem pour tous les achats, comme les berlines ou l'électroménager.
a écrit le 18/02/2016 à 12:59 :
Même avec subvention de l'état indien, même avec des fabrications d'hyper masse de composants bons marché et même en faisant travailler des gosses payés 3 cacachuètes de la matinée (et malheureusement c'est une réalité en Inde aussi), je ne vois pas comment on pourrait arriver à ce prix.

L'Inde a beau être pauvre, je doute qu'à 3.3 euros on couvre ne serait ce que la matière première.
Réponse de le 18/02/2016 à 16:30 :
il y a anguille sous roche comme on dit... On vit vraiment dans un monde de fou!
a écrit le 18/02/2016 à 11:50 :
Bien, il ne me reste plus qu'à trouver un cousin à New Delhi !
Réponse de le 18/02/2016 à 13:04 :
Pas besoin de "cousins"...il y a Internet pour commander en direct !
Réponse de le 18/02/2016 à 14:03 :
@libertad; C'est bien comme commentaire, mais c'est un peu léger comme info. Le net de surface où le deep net?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :