Samsung : rappel massif du Galaxy Note 7, risque d'explosion de batterie

 |   |  327  mots
Sur le réseau social chinois Baidu, l'utilisateur 倪先生666666 (M. Ni 666666) a mis en ligne des photographies de son Samsung Galaxy Note 7 après qu'il a explosé. D'autres photos montrent qu'un câble USB d'un fournisseur tiers a été utilisé, ce qui pourrait être la cause de l'explosion.
Sur le réseau social chinois Baidu, l'utilisateur 倪先生666666 (M. Ni 666666) a mis en ligne des photographies de son Samsung Galaxy Note 7 après qu'il a explosé. D'autres photos montrent qu'un câble USB d'un fournisseur tiers a été utilisé, ce qui pourrait être la cause de l'explosion. (Crédits : Baidu/倪先生666666. Photomontage.)
Le géant sud-coréen a refusé de préciser le coût de cette procédure, se contentant de parler de montant important.

Un geste sans précédent. Samsung a décidé de suspendre la vente de sa dernière "phablette" , le Samsung Galaxy Note 7, et de rappeler la totalité des appareils vendus suite à des rapports concernant des problèmes d'explosion de batterie. Fort d'une demande plus importante que prévu, le smartphone a déjà été vendu à 2,5 millions d'exemplaires dans 10 pays après son lancement le 19 août.

Le coût de la procédure est pour l'heure inconnu, Samsung ayant refusé de le préciser, se contentant de parler de montant important.

Seulement 0,1% des smartphones vendus concernés

"Les produits concernés par la batterie problématique ne comptent que pour 0,1% du volume des ventes. Le problème peut être résolu simplement en changeant la batterie, mais nous allons trouver des mesures convaincantes pour nos consommateurs", avait déclaré une source anonyme travaillant chez Samsung à l'agence sud-coréenne Yonhap News, quelques heures avant que le rappel ne soit annoncé.

Conscient de ce problème après que des utilisateurs se sont plaints que la batterie de leur Note 7 avait pris feu alors que l'appareil se rechargeait -notamment sur le réseau social chinois Baidu, photos à l'appui-, le géant sud-coréen avait auparavant annoncé un retard des livraisons, évoquant des contrôles de qualité supplémentaires couplés à une demande importante. La sortie dans certains pays européens comme le Royaume-Uni mais aussi la France, initialement attendue ce vendredi, a été repoussée.

Confronté depuis plusieurs trimestres à une baisse des ventes dans sa division mobile -qui compte pour 47% du chiffre d'affaires du groupe- et un recul de sa part de marché, Samsung est parvenu à se rétablir avec le  Galaxy S7, la version « classique » et moins imposante du Note. La sortie du Note 7 devait permettre au Sud-Coréen de confirmer le succès de son repositionnement dans le haut de gamme dans les marchés occidentaux.

>> Lire aussi Bourse : Samsung, les raisons du record

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2016 à 13:35 :
Aie le cadavre d'un enfant chinois travaillant pour un sous traitant a du être intégré du coup dans plusieurs centaines de milliers de téléphones...

ça arrive.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :