Smartphone : Google et Lenovo s'associent pour capturer le monde en 3D

 |   |  349  mots
Les entreprises n'ont pas à ce jour dévoilé le smartphone, mais indiqué qu'il aurait un grand écran d'environ 6 pouces de diagonale (une quinzaine de centimètres) et un prix inférieur à 500 dollars.
Les entreprises n'ont pas à ce jour dévoilé le smartphone, mais indiqué qu'il aurait un grand écran d'environ 6 pouces de diagonale (une quinzaine de centimètres) et un prix inférieur à 500 dollars. (Crédits : © Jason Lee / Reuters)
Grâce à un logiciel installé sur un appareil mobile bardé de capteurs, le smartphone serait capable de reproduire une pièce en 3D et l'environnement autour de l'utilisateur. Dévoilé lors du CES à Las Vas, il devrait sortir à la mi-2016.

Le "projet Tango" passe de l'état expérimental au concret. Google et le groupe chinois Lenovo vont s'allier pour produire le premier smartphone utilisant un système de cartographie en 3D développé par le géant internet américain. Le partenariat a été annoncé jeudi 7 janvier en marge du salon d'électronique grand public CES de Las Vegas, de même qu'un programme visant à encourager les développeurs à concevoir des applications.

Porte d'entrée sur le marché américain

Premier appareil grand public utilisant la technologie du projet Tango, avec un lancement, prévu mi-2016, ce smartphone constitue également la première entrée majeure de Lenovo sur le marché américain des smartphones. Les entreprises n'ont pas à ce jour dévoilé le smartphone, mais indiqué qu'il aurait un grand écran d'environ 6 pouces de diagonale (une quinzaine de centimètres) et un prix inférieur à 500 dollars.

"Ca n'a pas été conçu comme un appareil de niche", a commenté Jeff Meredith, vice-président de Lenovo. "Nous voulons que ce soit accessible pour un large public."

Reproduire en 3D son environnement

Dévoilé en 2014, le projet de recherche Tango permettait, via un logiciel installé sur un appareil mobile bardé de capteurs, de reproduire une pièce en 3D et l'environnement autour de l'utilisateur. Jusqu'ici, le seul appareil à utiliser la technologie était une tablette fabriquée par Google à destination des développeurs.

Comme le rapporte The Verge, une telle technologie permettra aux développeurs d'application, selon la firme de Moutain View, "de transformer une maison en niveau de jeu, ou créer une fenêtre magique sur des environnements virtuels et augmentés".

| Lire Magic Leap, la mystérieuse start-up de réalité augmentée qui intéresse Google

Johnny Lee, le responsable du projet Tango, lors de l'annonce à Las Vegas a fait des démonstrations de plusieurs usages possibles, relevant que les consommateurs pouvaient par exemple s'en servir pour trouver leur chemin dans un grand hôtel ou un centre commercial, ou pour prendre les mesures précises d'une pièce avant d'aller acheter des meubles.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :