Soitec annonce une recapitalisation et trébuche en Bourse

 |   |  229  mots
L'acion Soitec a réussi à contenir ses pertes en bourse malgré l'annonce d'une recapitalisation.
L'acion Soitec a réussi à contenir ses pertes en bourse malgré l'annonce d'une recapitalisation. (Crédits : © Lee Jae Won / Reuters)
Le titre a dévissé de 8% dans les premiers échanges avant de se reprendre. Le groupe français de semi-conducteurs a annoncé une hausse de 36% de son chiffre d'affaires, en ligne avec les attentes. Il a également émis le projet d'une recapitalisation.

Le titre du fabricant français de matériaux semi-conducteurs Soitec, qui, à l'occasion de la publication de résultats trimestriels mercredi soir, a annoncé qu'il discutait avec des investisseurs en vue d'une recapitalisation, était chahuté jeudi à la Bourse de Paris.

A 11H25 (10H25 GMT), la valeur reculait de 3,45% à 0,56 euro, tandis que l'indice CAC40 prenait 0,57%. Elle a chuté de plus de 8% dans les premiers échanges après l'ouverture, avant de limiter les pertes.

Chiffre d'affaires en hausse de 36%

Engagé dans un recentrage sur l'électronique et lourdement endetté, le groupe a dégagé au troisième trimestre de son exercice décalé 2015-16 un chiffre d'affaires en hausse de 36% à 60,8 millions d'euros. C'est "conforme aux attentes", souligne la banque d'affaires Bryan, Garnier & Co. Mais l'autre fait notable de la communication de Soitec, selon la note, est l'annonce de "discussions en cours avec différents investisseurs pour améliorer la situation financière".

Une dette de 220 millions d'euros

"Compte tenu du poids de notre endettement et de l'insuffisance de nos fonds propres, nous poursuivons nos discussions avec plusieurs investisseurs en vue du renforcement de notre bilan et de l'accompagnement de notre développement", a en effet indiqué le PDG de l'entreprise Paul Boudre mercredi soir.

Le groupe souhaiterait qu'ils participent "à un projet de recapitalisation". Au 31 décembre 2015, Soitec comptabilisait un endettement de 220 millions d'euros et une trésorerie de 51 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2016 à 13:06 :
C'est une banana cette boîte ! Depuis qu'elle est entrée en bourse , elle fait que des recapitalisations et siphonne tout l'argent de ses actionnaires ... J'ai eu l'honneur d'être actionnaire et je me suis enfui devant tant d'instabilité ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :