#Goolag : l'extrême droite s'empare de la polémique sexiste chez Google

 |   |  548  mots
Les femmes représentent seulement 31% des employés chez Google, selon son rapport annuel pour la diversité publié en juin.
Les femmes représentent seulement 31% des employés chez Google, selon son rapport annuel pour la diversité publié en juin. (Crédits : Paul Hanna)
Un ingénieur s'est fait licencier lundi chez Google après avoir rédigé une note sexiste, diffusée en interne. Alors que l'extrême droite s'insurge de cette décision sur les réseaux sociaux, le géant de la Silicon Valley a été contraint d'annuler jeudi une réunion sur la diversité pour des questions de "sécurité".

Google s'embourbe. Le moteur de recherche a licencié lundi un ingénieur, auteur d'une note sexiste diffusée en interne où il justifie la très faible présence des femmes dans la tech pour des "causes biologiques". Alors que la réaction de Google divise la Silicon Valley au nom de la liberté d'expression, ce licenciement est maintenant dénoncé par l'extrême droite sur les réseaux sociaux. Car l'ingénieur James Damore, 28 ans, critiquait également les programmes instaurés par Google pour instaurer davantage de diversité dans l'entreprise (notamment en recrutant davantage d'afro-américains et d'hispaniques). Il poussait le bouchon jusqu'à affirmer que la firme de Mountain View est intolérante... avec les idées "conservatrices". De quoi rallier l'extrême droite à sa cause.

| Lire aussi : Google, coincé entre sexisme et liberté d'expression

Des militants d'extrême droite ont harcelé en ligne cette semaine des employés de Google ayant publiquement soutenu le renvoi de l'ingénieur en publiant une liste de noms, accompagnés de photos et de menaces. Danielle Brown, la responsable diversité de Google, a notamment fermé son compte Twitter, souligne le GuardianLe géant de la Silicon Valley devait tenir jeudi une réunion en interne sur la diversité, organisée à la suite de la publication du mémo polémique. Celle-ci a été annulée au dernier moment par le PDG, Sundar Pichai pour des questions de "sécurité".

La majorité des Googlers contre le licenciement

"Au regard des préoccupations des Googlers (employés de la firme, Ndlr), nous devons créer de meilleures conditions de dialogue", a justifié dans un e-mail adressé aux salariés Sundar Pichai, relayé par le Wall Street Journal. Le patron de Google précise que d'autres moyens vont être engagés dans les prochains jours pour discuter du sujet.

"La grande majorité d'entre vous appuie grandement notre décision. Un pourcentage plus faible souhaiterait que nous fassions davantage. Certains craignent que vous ne puissiez pas vous parler librement au travail ", a-t-il conclu.

Au sein même de l'entreprise, la décision divise. 56% des 441 employés sondés par Blind, une application de chat d'entreprise anonyme, n'approuvent pas le renvoi de James Damore, a dévoilé jeudi Business Insider.

"Goolag", ou l'ingénieuse posture victimaire

Dès le lendemain de son licenciement, le principal intéressé a reçu une proposition d'embauche de la part de Andrew Torba, directeur général du réseau social Gab, très prisé par l'extrême droite aux Etats-Unis.

"Quiconque dévie des points de discours de la gauche libérale est méprisé, montré du doigt et poussé vers la sortie", estimait Andrew Torba auprès de Reuters.

L'ingénieur licencié, quant à lui, ne s'est toujours pas exprimé dans les médias, mais il a accordé des interviews à des personnalités d'extrême droite sur YouTube, comme le controversé Stefan Molyneux. James Damore, qui a porté plainte contre Google pour son licenciement, mène une campagne anti-Google sur les réseaux sociaux. Il s'est créé un nouveau compte Twitter, Fired4Truth ("viré pour la vérité", en français) où il pose avec un t-shirt "Goolag".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2017 à 19:56 :
Exactement.

Favoriser un groupe face à un autre sur des critères raciaux ou sexuels, peu importe lequel est issue de la purge, c'est tout aussi raciste et sexiste...

Ce n'est pas le fait de chercher une répartition en "parts égales" des différents groupes sur la planète qui va changer quelque chose à l'évident préjudice que cela produit pour les gens qui se voient trier sur ce genre de critères...
a écrit le 16/08/2017 à 9:02 :
En changeant le vocabulaire institutionnel en remplaçant les mots "race" ou "ethnie" par "diversité", le discours devient politiquement correcte. Avoir un bureau de la "diversité" dans sa structure dénote une discrimination entre les salariés. C'est toujours une vision du siècle passé ou une population aurai besoin de plus d'aide que les autres, distillant insidieusement une hypothétique infériorité d'une population par rapport à une autre, justifiant ainsi un statut particulier. On veut forcer les entreprises à recruter des femmes en informatique, mais il y en a très peu dans les classes d'info. Doit-on accuser l'éducation nationale de faire de la discrimination ?
a écrit le 15/08/2017 à 17:08 :
Pour ceux qui pensent que l'extrême droite Ou gauche (c'est pareil) n'existent pas alors pourquoi il y a autant de violence, d'assassinat, de guerre et de "mal" dans le monde ?
Réponse de le 15/08/2017 à 18:31 :
Un citoyen ordinaire sait parfaitement que l'extrême droite et l'extrême gauche sont différentes et méfiez vous il sait également de mieux en mieux que ceux qui propagent ce genre de mensonges, comme quoi un parti raciste et un parti non raciste seraient pareils, le font seulement par intérêts.

On vous voit les néolibéraux.
a écrit le 14/08/2017 à 14:10 :
Cela fait maintenant plusieurs jours que cet article est à la une et pourtant il n'est toujours pas rentré dans le top 5 des articles les plus lus, les pseudos débats de société moyenâgeux de l'extrême droite ne font plus recettes, les gens les voient, forcément les (2) soldats fn sont présents sur le forum afin de générer des vues, du scandale, du buzz pour se faire mousser mais ça ne prend pas, ça ne prend plus.

Les polémiques arriérées et les débats à deux balles les gens en ont soupé je pense qu'on ne les trompera plus, alors certes on note l'évolution des commentaires qui se veulent moins radicaux qu'avant, forcément sinon ils ne feraient plus du tout recette mais du coup on voit bien qu'ils s'énervent pour rien ne faisant qu'expulser leurs ressentiments via la traduction de leurs puissantes névroses.

S'il n'y avait pas une puissante oligarchie, générée sur le sang des innocents, d'extrême droite ce parti n'existerait plus depuis belle lurette mais les capitalistes préfèreront toujours que la contestation se tourne vers l'extrême droite car comme nous l'a montré la deuxième guerre mondiale le capitalisme s'accorde parfaitement avec le nazisme, qui ne remettra jamais leur dictature en question ou bien pour la remplacer par la leur, tandis que l'extrême gauche et ses idées d'égalité l’effraient.

Bref c'est pas le prolo du coin qui vient commenter sur les forums ses idées rances mais ça aussi je pense que nombreux l'ont bien compris.
a écrit le 14/08/2017 à 11:47 :
Mort de rire, johnmchagan, en réalité est une femme, et elle est soulé de l'attitude des GEEK, oui je te comprends mais c'est pas une histoire d'hormones, c'est une histoire de limite de certain, quand il décode il oubli leur besoin physiologique. Une sorte de dépendance. Oui des vrais GEEK, bon tu peux changer de partenaire :-)
Réponse de le 14/08/2017 à 13:51 :
Non je suis bien un homme mais un d'autodérision ne peut pas faire de mal :)
a écrit le 14/08/2017 à 7:15 :
Il est vrais stranger que mon argumentaire semble basé sur une totale ressemblance hommes / femmes . Pour ma part je l'assume uniquement dans celui des compétences .

Les hommes et les femmes perçoivent ils les mêmes choses avec la même intensité ?
A l'évidence non et cela entraîne des choix différents du a des intérêts différents ...?
On peut supposer que cela provient des hormones , de l'éducation ... Ou d'autres contextes .

Et quand est il des choix pris dans la petite enfance ( avant la puberté )?
Outres la couleur sur les tartines , l'enfant n'a que des choix basics a faire souvent influencés par les parents ...
Pour les enfants voulant apprendre la musique et dont les parents ont laissés le choix de l'instrument ; il s'avère que ce choix relève déjà des différences entre les 2 sexes alors que la parité est respecté dans les conservatoires ; les cordes pour les filles , le vent pour les garçons ( Le violon est réservé aux filles , la clarinette aux garçons - en % ) ...Ce qui n'exclut pas les exceptions ( la flûte traversière est plutôt féminin ).
Certains seront très doués , d'autres moins et certains carrément nuls ... Le talent n'a pas de sexes de prédilection .

Quand est il de ceux qui voudront en faire leur profession ( concertiste )?
Force est de constater que ce métier attire plus les hommes que les femmes !!! ( a ma connaissance il n'y a pas de parité 50/50 dans les orchestres )

Est ce que les hommes sont plus talentueux que les femmes avec les instruments de musique ? Je ne pense pas ... Néanmoins la gente féminine n'est pas attiré dans cette branche pour en faire un métier ,

Mon exemple veut montrer que même dans un domaine ou " l'intelligence " n'est pas un critère de sélection , force est de constater que la parité n'existe pas !

Pourquoi existerait elle dans divers métiers dit " intellectuels "?
Mon entreprise a une forte part d'ingénieurs dans divers domaines, nous avons un pourcentage de plus de 30% avec la gente féminine ( supérieur au % dans les écoles ) et une parité au niveau salaire ... Il faut reconnaître que celles ayant choisis cette branche sont plutôt talentueuses ( il y a des exceptions ... Mais on les trouve aussi dans la gente masculine ).A noter que leur choix a souvent été un choix familial ( père ingénieur dans la majorité des cas ) mais statistiquement parlant un individu à 50% de chance de faire un des métiers des parents .

La femme est capable de faire n'importe quelle métier intellectuel ( bien entendu en fonction de ses capacités ) mais elle choisira ( comme ses collègues masculins ) en fonction de ses attirances ... ( et la c'est plutôt au niveau éducation ).

C'est une caractéristique humaine!
Alors évité de dire qu'un métier ( votre 1 er post ) est difficilement réalisable par les femmes sous prétexte d'incompatibilité " cérébral ".

Bonne journée , ça a été un plaisir de dialoguer avec vous .
Réponse de le 14/08/2017 à 12:16 :
Je suis d'accord avec votre position, l'éducation joue beaucoup dans les choix des uns et des autres.
Réponse de le 14/08/2017 à 12:20 :
En introduction vous parlez de compétences: c'est ce qui est bien avec le web, n'importe qui peut-être compétent en n'importe quoi.
Réponse de le 14/08/2017 à 21:02 :
Sauf que votre position tien du manque d'information sur des domaines très spécialisés comme les travaux sur la perception de perkins, la cognition et la perception, pour ce qui est des choix, je te conseil un sujet "le conditionnement classique", c'est mal choisir l'aspect scientifique de la chose, c'est l'un de mes sujets d'étude, tout comme l'influence de l'analyse conversationnelle...

Je pense qu'en te donnant le temps d'explorer ces thèmes, nous pourrons parler véritablement du fond, le déterminant "psychologie de l'enfant"/"analyse transactionnelle" et encore, j'essaie de ne pas trop m'éparpiller, c'est une multitude de domaine déterminant qui font que nous prenons x chemins et que nous possédons "y" perception, façonné dès le départ par nos différences physiologique, comme Pascal, c'est les gens du commun qui ne voient pas de différence.
a écrit le 14/08/2017 à 3:37 :
Qui a lu le document de 10 pages de ce monsieur , à mon avis personne ?
Réponse de le 16/08/2017 à 0:49 :
Exactement, sinon les gens comprendraient assez vite pourquoi le gars s'est fait offert une job chez Wikileaks et pourquoi tant de monde le soutienne.
a écrit le 14/08/2017 à 1:54 :
"Il poussait le bouchon jusqu'à affirmer que la firme de Mountain View est intolérante... avec les idées "conservatrices""

Google l'a viré pour avoir osé exprimer des arguments contre la bien pensance gochiste satisfaite, mais c'est LUI qui "pousse le bouchon".
a écrit le 13/08/2017 à 13:19 :
Je ne partage pas le point de vue de James Damore mais les questions qu'il soulève sont légitimes : le sexe permettrait-il d'avoir des prédispositions dans certains domaines ? Le sexe a-t-il un incidence sur le comportement et sur les centres d’intérêts ?
Une certaine idéologie pense que tout est culturel et n'accepte pas la contradiction, pourtant les études scientifiques tendent à montrer qu'il y a une part de biologique. Par exemple l'influence de la testostérone sur le comportement.
Réponse de le 13/08/2017 à 20:15 :
Ben tu fais l'expérience : tu injectes la testesterone sur ta meuf...
Et tu regardes le résultat.
Tu nous diras, hein ?
Réponse de le 14/08/2017 à 1:56 :
Le cerveau se forme pendant la grossesse...
Réponse de le 14/08/2017 à 10:14 :
@chercheur
J'ai injecté de la testosterone à ma femme, résultat:
elle s'est acheté un ordinateur pour coder en java, elle ne se lave plus, se nourrit de pizza et boit des tonnes de café pour lutter contre la fatigue, elle laisse trainer ses chaussettes partout.
@corrector
Oui le cerveau se forme pendant la grossesse, ça serait dommage de naître sans.
a écrit le 13/08/2017 à 10:10 :
Celui qui programme du code qui ne fonctionne pas
et Celle qui programme du code qui fonctionne.
Par chance le supérieur hiérarchique de tous ces ingénieurs ne fait aucunement la différence entre les 2 car il est plus occupé par le rendement de son portefeuille d'actions.
Quant au Grand Chef, qui ne sait même plus qui il est, americain, indien, chinois..., ni ce qu'il fait, informatique, cuisine...veut juste garder la place le plus longtemps possible jusqu'à ce que le conseil d'administration le vire avec à la clé un golden parachute.
C'est tout. Alors homme ou femme chez Google, si vous n'êtes pas chef, tout le monde s'en fout de ce que vous êtes ou de ce que vous faites, personne n'ira pas regarder sous le bureau.
Réponse de le 13/08/2017 à 12:15 :
Ce n'est pas ça :
Dans la société terrienne si si tu n'as pas de réseau, si tu n'a pas d'argent tu es personne, c'est partout pareil.
Alors inutile de ressentir haine et ressentiments pour x y ou z raison.
La base de ce monde c'est ça.
a écrit le 13/08/2017 à 8:03 :
Nous avons tous un ADN différent et nous sommes TOUS différents.

Contrairement au religions les démocraties nous ont progressivement et péniblement déterminés égaux en droit,les démocraties n'ont jamais prétendu nous rendre identiques.

Catégoriser les individus en genre amène à des généralisations ineptes.

Le sport à créé des catégories pour mettre de l'équité entre individus différents et c'est ainsi qu'une judokate poids lourd femme mettra une tôle a un judoka poids léger homme.

L'égalité c'est la liberté pour tous et chacun de choisir sa voie sans qu'un prédéterminisme arbitraire imposé par des tiers entrave cette liberté.

Et enfin ,j'ai pas lu le mémo du gars,mais à l'heure ou les fondamentalistes de tous bord font violence pour renvoyer les femmes en cuisine et réchauffer les couches,catégoriser les individus en hommes femmes et leur attribuer des talents génériques,forcément en démocratie il faut que ça dérange.
a écrit le 12/08/2017 à 20:39 :
Saviez vous que "l’extrême droite" est à gauche comme "l'extrême gauche" est à droite?
Réponse de le 13/08/2017 à 12:12 :
Mort de rire,
Les extrêmes ce sont les 2 pôles de chute d'une balance non équilibrée.
Pour la métaphore : comme toutes les sociétés terriennes.
a écrit le 12/08/2017 à 20:38 :
Saviez vous que "l’extrême droite" est à gauche comme "l'extrême gauche" est à droite?
a écrit le 12/08/2017 à 19:33 :
Les combats de l'extrême droite sont d'un autre temps, c'est une dérive politique validée par les politiciens de tout bord à cause d'une part de notre héritage politique et économique nazi et aussi parce que cela a donné un semblant de légitimité aux autres partis politiques corrompus.

Mais ils meurent, idéologiquement ils sont aux abois ils n'ont plus rien à penser, avec des gens comme cela il vaut mieux ne pas en parler, les gens sur internet les voient et si Twitter n'a pas décollé c'est à cause de son idéologie d'extrême droite dont ils ne veulent pas se séparer.
Réponse de le 14/08/2017 à 1:58 :
Il n'existe pas d'extrême drouat. Invention journalistique.
Réponse de le 14/08/2017 à 9:01 :
Le révisionnisme et le négationnisme sont les penchants naturels de l'extrême droite. Je comprends parfaitement que vous ne vouliez pas assumer les sales idées de cette idéologie et c'est bien cela qui fait que vous ne gagnerez jamais, cette lâcheté qui veut que ce qui vous arrive est forcément la faute de votre voisin le plus dépourvu.

L'extrême droite n'est pas vraiment une idéologie j'en suis bien conscient, c'est d'abord et avant tout l'expression d'une pathologie profonde générée par une éducation déroutante reposant sur l'intolérance.

L'extrême droite existe tout autant que l'extrême gauche la seule différence est que cette dernière est fréquentable elle.
Réponse de le 14/08/2017 à 16:24 :
Qu'est-ce que l'extrême drouat, ce mouvement sans idéologie?
Réponse de le 15/08/2017 à 18:35 :
"Qu'est-ce que l'extrême drouat"

L'extrême droite incarnée par le FN en france est un parti hérité de notre héritage nazi de la seconde guerre mondiale quand de gaulle n'a pas voulu punir les collaborateurs français qui ont fait assassiner des milliers de leurs citoyens pour gagner du fric la plupart du temps. De puissantes familles françaises se sont fourvoyées avec les idées les plus ignobles qu'il soit et pour les sauver de gaulle a déclaré l'amnistie.

Un sale héritage qui nous fait énormément de mal.

Une autre question peut-être ?
a écrit le 12/08/2017 à 16:19 :
Je suis une femme , j'ai lu ce mémo , je ne comprend pas en quoi il est sexiste . Il explique clairement que les femmes, tout comme les hommes ont des avantages et des faiblesses et que ce serait plus intelligent d'investir dans ces differences plutôt que d'agir comme si tout le monde était pareil .
Je n'apprécie pas la fausseté intellectuelle de ces accusations ...
Réponse de le 12/08/2017 à 19:29 :
Merci pour votre intervention Robert.
a écrit le 12/08/2017 à 12:38 :
Mais c'est affreux de donner un avis divergent au comité éthique approuvé par le forum mondial sur l'éthique approuvé lui même par l'univers.
Le licencier était le minimum. Mais franchement, il mérite la chaise électrique. Soyons clair, un avis pareil, c'est au minimum 2 passages sur la chaise électrique.
a écrit le 12/08/2017 à 12:13 :
Il y a un truc que j'ai pas compris dans la société terriennes : pourquoi l'extrême droite existe et pourquoi c'est autorisé comme de la liberté d'expression ? Pourquoi haïr les autres seraient une liberté d'expression. Je comprends pas ce paradoxe.
Cet ingénieur il a fait une note interne, un dialogue avec un avertissement aurait suffit mais je connais pas le type.
Bref si c'est pour saboter l'entreprise alors il faut porter l'affaire en justice.
Réponse de le 14/08/2017 à 1:59 :
"pourquoi l'extrême droite existe et pourquoi c'est autorisé comme de la liberté d'expression"

1) Cela n'existe pas. Il n'existe que des variantes d'ultra gauche.
2) La liberté de ne pas aimer les autres est une liberté fondamentale.
Réponse de le 15/08/2017 à 0:29 :
A Corrector

Il vrai qu'on est libre d'aimer ou de ne pas aimer, la question n'est pas là.
Certains haïssent jusqu'à vouloir la "mort" de son prochain et ceci n'est pas une liberté fondamentale mais une deviance profonde de l'homme, si on peut encore appeler quelqu'un qui est rongé par la haine encore
" un humain".
a écrit le 11/08/2017 à 23:01 :
ils ont voulu faire un exemple : le virer et ensuite le mettre sur le bûcher médiatique.
Mais patatra, la mayonnaise n'a pas pris et le grand Gourou a du annuler sa grande réunion qui devait annoncer au monde entier que tous les ingénieurs de Google, hommes et femmes, sont d'accord sur le fait que l'eau ça mouille et que le Soleil dans le ciel est jaune.
Alors il ne reste plus au PDG de Google, qui est qqn de fun et de connecté et qui aime tout le monde parce que tout le monde il est beau et gentil à dire que c'est de la faute de Trump.
a écrit le 11/08/2017 à 21:38 :
Dire qu'un homme est naturellement plus fort qu'une femme c'est un fait, dire qu'un homme a des aptitudes différentes de la femme c'est un fait ou des dispositions, des facilités, bref, il y a des synonymes et des nuances à revoir pour pas mal de journaliste et divers personnes s'exprimant sur le sujet.

J'invite cordialement a lire et méditer les pensées de blaise pascal...

faire du code avec scratch c'est très accessible, mais à partir d'un niveau, la demande en capacité d'abstraction est "importante" et là, désolé mesdames, mais il est LARGEMENT ET GRANDEMENT plus facile pour un homme qu'une femme et ce n'est pas les rares cas féminin qui me feront mentir, il existe des tests mais juste un petit test pour vous faire une idée mesdames, achetez donc le livre "au pays des paradoxes" de Jean-Paul Delahaye, puis un petit tours du coté de "la logique floue" ça vous donnera une idée des qualités requises pour un niveau au dessus de simple codeur.
Réponse de le 12/08/2017 à 8:16 :
mais à partir d'un niveau, la demande en capacité d'abstraction est "importante" et là, désolé mesdames, mais il est LARGEMENT ET GRANDEMENT plus facile pour un homme qu'une femme et ce n'est pas les rares cas féminin qui me feront mentir,

Je ne mets pas en doutes vos propos ...Mais votre avis est basé sur quels critères.
Il faut donc me prouver avec la rigueur d'un scientifique cette facilité qu'on les hommes par rapport aux femmes ?

Prouvez moi qu'il existe une différence " cérébrale " fondamentale entre l'homme et la femme ?
Ou dite moi si cela relève plus d'un contexte d'éducation du a nos sociétés ... ?

Je pense que cette différence que vous dénoncez n'est pas une facilité mais bien un choix ( volontaire - intérêt - ou involontaire - éducation - ) .
Le peu de gente féminine dans cette profession en est elle la preuve ?

Mais peut être que mes pensées sont faussés ( pourtant je pourrais argumenter sans problèmes ).
A vous de me le dire .
Réponse de le 12/08/2017 à 12:45 :
C'est le licenciement sans préavis par votre femme qui guette.
Déjà un an à dormir sur le canapé et un abonnement de deux ans à Libération et Le Monde pour vous rééduquer.
Avec obligation de soin et de vous présenter au commissariat matin, midi et soir chaque jour.
Réponse de le 12/08/2017 à 15:22 :
Polémique, un simple exemple, l'homme quand il cherche quelque chose, regarde les choses une à une, la femme à une vision globale, donc voilà pourquoi l'homme perd ses clefs et la femme retrouve les clefs.

De mémoire il me semble que le documentaire allemand "l'homme vient de mars et la femme de venus" en parle très bien de ces choses là, la femme et quelques hommes sont incapables de se faire une représentation spatiale et dynamique des objets (structure, forme géométrique 3d, plan etc) et ce n'est pas dû à l'éduction mais bien à nos dispositions, après il y a bien un livre qui porte le nom du documentaire que j'ai donné.

Vous allez quand même pas nier les différences de force (naturel) entres hommes et femmes quand même, je ne sais pas pour vous mais ça remonte au cours de svt au collège ça...

Il ne faut surtout pas voir nos différences comme des oppositions mais comme complémentaire, la femme a d'autres choses à apporter que l'homme ne dispose pas ou difficilement, attention quand même, il y a bien des femmes extrêmement talentueuses en tech, nous devons notamment la programmation à une femme.

Faites une recherche sur Ada Lovelace, mère de la programmation.
Réponse de le 12/08/2017 à 18:49 :

Stranger , de la rigueur scientifique s'il vous plaît ... Pas des exemples qui ne prouvent rien !

Différence hommes / femmes parlons en :
La différence morphologique est lie aux organes de reproduction ; elle implique une forme de bassin différente entre les 2 sexes .
On peut reconnaître le sexe d'un squelette par cette différence ( la taille n'est pas une preuve ) alors que différencier un sexe quand on dispose d'un unique crâne est très difficile voir impossible .
Êtes vous d'accord ?

Votre exemple sur le pas a pas ou la globalité ne prouvent absolument rien .
Si telle était le cas , les femmes seraient omniprésente dans mon domaine ( la conception ) ... Et force est de constater quelle ne sont pas la majorité , de plus tous ceux travaillant avec moi ont une vision globale ( c'est une obligation )...D'où tenez vous pour acquis que les hommes perdent des objets et que les femmes les retrouvent ?
Exemple non recevable !

Votre 2 eme exemple est plus nuancé ( il repose sur un documentaire : ce documentaire fait il référence ? )...
Vous dites que la représentation spatiale est du a des disponibilités ( d'où viennent elles ? ) et non à une éducation ...en êtes vous sur ?
Vous êtes en train de me dire ( en schématisant ) qu'une part d'innée prédispose certaines personnes dans la représentation spatiale et dynamique des objets .
De la rigueur scientifique stranger !!!

Prenez n'importe quel enfant de 8 ans et offrez lui un mécano ( fille ou garçon ) et vous verrez aisément que vous pourrez former en quelques années n'importe qui a la représentation spatiale ! Ce point relève de l'éducation et non de l'inné .

Maintenant , en tenant vos argumentaires comme faisant référence : le métier d'infirmière est du a une disposition particulière de la femme par rapport à l'homme dans le métier des soins et d'aide a la personne .
Il s'avère que ce métier c'est ouvert aux hommes et que ceux ci présentent les même caractéristiques que leurs collègues féminins ...
Il n'y a pas d'inné ni de prédispositions particulières avérées entre hommes et femmes dans les métiers qui ne sont pas sujet à la force musculaire !!!

Telle est mon avis et votre argumentaire ne m'a pas convaincu .
Hommes et femmes sont complémentaires ; il n'y a aucune prédisposition ( d'ailleurs d'où viendrait elle ? ) , l'homme ou la femme n'a d'innée que l'instinct de survie ...
Tout le reste repose sur l'éducation .

Mais vous convenez comme moi que certaines personnes peuvent sortir du lot et développer cette part de génie qui n'appartient pas a un sexe particulier ...Alors ou est cette différence intellectuelle entre hommes et femmes dans les métiers dit " intellectuels "?

PS : ne m'en veuillez pas de défendre mon point de vue sur la question ...



Réponse de le 13/08/2017 à 10:58 :
C'est en effet grâce à cette différence génétique qu'une femme a inventé le concept de programmation, pour que tous les geeks petiteub de ton genre puissent occuper leur temps a tenter de faire marcher leur poupée gonflable entre deux revues pornos ;-)
Réponse de le 13/08/2017 à 12:39 :

@ ada ...Grâce a vous , vous me permettez de valider mes propos . Merci!

Sachez d'abord que la génétique est " une carte d'identité " ! Elle appartient a une race ; si des différences génétiques existent d'un individu a un autre c'est un héritage ( la transmission héréditaire est transmise et ce n'est pas une question de sexe ) ... Vous en êtes la preuve !!!

" L'intelligence "n'appartient pas a un sexe déterminé ( pour moi c'est une chose acquise ) ... Et par la même je dirais que l'imbécilité n'est pas représentatif d'un sexe .

Disons que si l'homme et la femme sont égaux dans leur volume cérébrale , une différence existe au niveau des connections des neurones entre individus ( à mettre en image avec la génétique ! ).
Réponse de le 13/08/2017 à 21:47 :
Je ne vous en tien pas rigueur, je fais simple au possible pour éviter d'être "lourd", nous dialoguons, les oppositions sont saines, je précise que mon appréciation du sujet n'est en rien insultant envers les femmes ni les hommes, que trois thèmes à explorer pour comprendre :

Hormones, évolution. héritage.

Ah aussi un autre et pas des moindres, je vous conseils david perkins de harvard, le sujet : la perception.

Étrangement, l'homme et la femme dès son premier regard clair à une perception différente donc une construction différente, tout passe par la perception des choses, la perception conditionne la compréhension, l'acquisition etc... (bonne lecture sur le sujet !)


Ma femme est une scientifique, une chimiste plus exactement et elle n'a pas de problème avec le fait que nous sommes différent et plus apte à un domaine qu'à un autre, un en particulier qui manque de femme alors qu'elles possèdent des dispositions pour, c'est les mathématiques.
Réponse de le 13/08/2017 à 21:53 :
Je ne vous en tien pas rigueur, je fais simple au possible pour éviter d'être "lourd", nous dialoguons, les oppositions sont saines, je précise que mon appréciation du sujet n'est en rien insultant envers les femmes ni les hommes, que trois thèmes à explorer pour comprendre :

Hormones, évolution. héritage.

Ah aussi un autre et pas des moindres, je vous conseils david perkins de harvard, le sujet : la perception.

Étrangement, l'homme et la femme dès son premier regard clair à une perception différente donc une construction différente, tout passe par la perception des choses, la perception conditionne la compréhension, l'acquisition etc... (bonne lecture sur le sujet !)


Ma femme est une scientifique, une chimiste plus exactement et elle n'a pas de problème avec le fait que nous sommes différent et plus apte à un domaine qu'à un autre, un en particulier qui manque de femme alors qu'elles possèdent des dispositions pour, c'est les mathématiques

Pour la personne portant le pseudonyme Ada Lovelace, votre propos montre votre méconnaissance du personnage et de la programmation, un geek ? j'en suis loin, d'ailleurs, rien à voir avec les geek la programmation, je perd mon temps à vous répondre mais j'aime l'idée de vous guérir de votre ignorance.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :