La Tribune

Citigroup embauche le super-ordinateur d'IBM

DR
DR
latribune.fr  |   -  221  mots
La banque américaine Citigroup annonce son intention d'utiliser le "super-ordinateur" Watson d'IBM. Les deux entreprises américaines ont signé un accord en ce sens ce mardi.

Le calcul quantique au profit de la banque. L'ordinateur Watson, lancé le 28 février par IBM, doit contribuer à améliorer les outils bancaires ainsi que le service client de la banque américaine Citigoup.

Celle-ci veut utiliser les compétences de  "Watson" pour analyser les besoins des consommateurs en traitant "dans la minute de nombreuses données financières, économiques en corrélation avec les attentes des clients et les produits qu'ils détiennent", indique IBM dans un communiqué.

"Nous travaillons pour repenser et redessiner les différentes manières dont nos clients intéragissent avec l'argent", explique Don Callahan, directeur administratif en charge de la technonlogie chez Citi, dans ce même communiqué.

L'ordinateur qui rivalise avec l'homme

Ce super-ordinateur, qui tire son nom de l'un des fondateurs d'IBM, Thomas J. Watson a été mis au point afin de "rivaliser avec la capacité humaine à répondre aux questions dans un langage naturel et avec rapidité justesse et précision". Aucune précision ne figure dans ce communiqué sur le tarif auquel l'ordinateur quantique prêtera ses services.

La machine est déjà utilisée par l'assureur "WellPoint", pour aider à diagnostiquer d'éventuels problèmes médicaux chez les assurés. Elle a eu son heure de gloire à la télévision américaine en gagnant plusieurs fois au jeu "jeopardy".

 

Réagir