Atos remporte en partenariat un mégacontrat en Australie

 |   |  296  mots
Atos fournira des services de Cloud Computing et d'infrastructures réseaux & communications dans le cadre de ce contrat pluri-ministériel de cinq ans au gouvernement d'Australie-Occidentale
Atos fournira des services de Cloud Computing et d'infrastructures réseaux & communications dans le cadre de ce contrat pluri-ministériel de cinq ans au gouvernement d'Australie-Occidentale (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Le groupe de services du numérique français a remporté un contrat de cinq ans, renouvelable pour cinq années supplémentaires, avec le gouvernement d'Australie-Occidentale. Un contrat dont le montant peut atteindre jusqu'à 3,16 milliards de dollars australiens (2,2 milliards d'euros).

En partenariat avec deux autres prestataires, le groupe de services du numérique français Atos a remporté un contrat de cinq ans, renouvelable pour cinq années supplémentaires, avec le gouvernement d'Australie-Occidentale. Un contrat dont le montant peut atteindre jusqu'à 3,16 milliards de dollars australiens (2,2 milliards d'euros). Cette compétition a été remportée face à... 56 entreprises sollicitées pour participer au programme GovNext-TIC, qui sera le pilier de la stratégie des technologies de l'information et de la communication du gouvernement d'Australie-Occidentale lancé en 2016.

"Le choix d'Atos comme l'un des trois prestataires d'infrastructures TIC du gouvernement d'Australie-Occidentale marque le début d'une nouvelle ère digitale passionnante pour le secteur public. Les nouvelles mesures vont moderniser les technologies de l'ensemble du gouvernement et lui fourniront la plateforme technique nécessaire à la poursuite de sa stratégie", a souligné le ministre d'Australie-Occidentale de l'Innovation, Bill Marmion, cité dans le communiqué d'Atos publié mardi.

Un nouveau modèle

En tant que l'un des trois prestataires sélectionnés, Atos fournira des services de Cloud Computing et d'infrastructures réseaux & communications dans le cadre de ce contrat pluri-ministériel de cinq ans. Parallèlement, le groupe français, présidé par Thierry Breton, accompagnera la transformation digitale du gouvernement pour l'aider à passer d'un modèle "propriétaire" à celui basé sur la consommation réelle. Selon Atos, qui réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 12 milliards d'euros dans 72 pays, le gouvernement d'Australie-Occidentale gagnera ainsi "en efficacité et en rentabilité tout en offrant de meilleurs services à travers le territoire à des citoyens de plus en plus mobiles et connectés".

"Le gouvernement d'Australie-Occidentale est précurseur dans son approche de consommation technologique efficace", a.résumé le directeur général d'Atos en Asie-Pacifique, Herbie Leung, cité dans le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2017 à 10:53 :
"le groupe français, présidé par Thierry Breton, accompagnera la transformation digitale du gouvernement pour l'aider à passer d'un modèle "propriétaire" à celui basé sur la consommation réelle."
donc passage du propriétaire au SaaS ou apparenté quelle revolution... Vous avez oublier de dire que par définition le SaaS est proprio et que c'est un moyen détourné d'encore plus tenir le client...
a écrit le 24/01/2017 à 9:04 :
J'ai vu la photo, je n'en croyais pas mes yeux j'ai donc lu l'article et oui c'est bel et bien thierry breton...

Démocratie ? Non, oligarchie.
Réponse de le 24/01/2017 à 15:41 :
Il semble pourtant qu'il ne démérite pas ?
Réponse de le 24/01/2017 à 16:26 :
"Les affaires dans lesquelles Thierry Breton est cité" http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20050825.OBS7468/les-affaires-dans-lesquelles-thierry-breton-est-cite.html

pour la partie visible de l'iceberg.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :