Le clavier Azerty bientôt remplacé par un clavier franco-français ?

 |   |  818  mots
Les caractères spéciaux comme À, É, Ç, œ, ñ ou ≤ sont très difficiles à écrire sur le clavier Azerty.
Les caractères spéciaux comme À, É, Ç, œ, ñ ou ≤ sont très difficiles à écrire sur le clavier Azerty. (Crédits : Reuters)
Le ministère de la Culture veut créer un clavier informatique spécialement adapté aux spécificités de la langue française et des langues régionales, comme les caractères accentués en majuscules, les doubles chevrons ou les ligatures.

« Étonnamment, l'œuvre de Lætitia exposée à L'Haÿ-les-Roses et intitulée « Señor » a été vendue 2 800 €. » Oui, écrire cette phrase a demandé à l'auteur de ces lignes une bonne minute. Et pour cause : elle comprend un accent sur une majuscule, des doubles chevrons (des guillemets "à la française"), les deux ligatures que compte la langue française - à savoir l'e dans l'o et l'e dans l'a -, une espace insécable pour garantir qu'un saut à la ligne ne séparera pas le 2 et le 800 de 2 800, un tréma sur le y, une tilde sur le n et le signe € (euro). Tout ça, c'est la faute au clavier Azerty, vraiment pas adapté aux spécificités de la langue de Molière.

Le ministère de la Culture s'en est ému. "Il est presque impossible d'écrire correctement avec un clavier commercialisé en France", déplore-t-il dans un rapport, publié le 15 janvier, de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Effectivement, il existe une grande diversité de claviers sur le marché français. Mais, selon son fabricant et le système d'exploitation (Mac OS, Windows...) certaines touches ne sont pas disposées au même endroit (les symboles @ et € notamment), ou ne sont pas disponibles du tout.

D'où des "difficultés dactylographiques" importantes qui peuvent ralentir la lecture d'un texte écrit en majuscules, voire aboutir à des contresens fâcheux.

"Les défauts techniques des claviers français introduisent de nombreux biais, à commencer par des erreurs de prononciation de mots, de noms de lieux et de noms de famille, souvent écrits uniquement en capitales. D'autres conséquences, orthographiques cette fois, sont observées, par exemple du fait de l'impossibilité de saisir en majuscule le "ç", explique le rapport.

Essayez donc d'écrire rapidement ‰,  ≥ ou ≤ !

Certes, des sites existent pour trouver facilement les caractères spéciaux. Les internautes partagent aussi des conseils pour décrypter les subtilités de leur clavier. Et des correcteurs automatiques transforment automatiquement un "oe" en œ sur certains mots, par exemple. Mais ce sont des palliatifs insuffisants car tous les utilisateurs n'ont pas accès à ces informations ni à ces logiciels. De plus, certains correcteurs sont plus complets que d'autres.

Pour mettre fin à cette incongruité déjà déplorée par l'Académie française et l'Imprimerie nationale, le ministère de la Culture a chargé l'Association française de normalisation (Afnor) d'élaborer un nouveau modèle de clavier. Avec une méthode collaborative : l'été prochain, lors de la présentation du projet de clavier, les citoyens pourront déposer leurs avis et contributions pour l'améliorer.

"Ce projet peut être mené à bien sans bouleverser la disposition Azerty à laquelle la plupart des usagers sont habitués", précise Philippe Magnabosco, le chef de projet. Certains caractères utiles, comme les symboles "supérieur ou égal" (≤), "inférieur ou égal" (≥) et le "pour mille" (‰) pourraient être ajoutés. Si la norme est validée, les fabricants et distributeurs de claviers pourront l'adopter, mais sans contrainte. Sauf dans le cas de l'administration, qui pourrait exiger la mise en conformité des matériels à cette norme.

Les langues régionales et européennes prises en compte

Le ministère demande également que le futur clavier bleu-blanc-rouge s'adapte non seulement au français, mais aussi aux langues régionales et étrangères, notamment européennes. Les défis sont nombreux. "En occitan, il doit être possible d'ajouter des accents graves et aigus sur toutes les voyelles, que ce soit en majuscule ou en minuscule", indique le rapport. Les Catalans apprécieront aussi de pouvoir recourir au point médian (·). Même les Outre-Mer ne seront pas oubliés. L'usage du "tārava" ou longueur vocalique, représentée par la voyelle surmontée d'un macron (ē), est très fréquent dans les langues polynésiennes.

Du côté des langues européennes, la nouvelle norme devra permettre de "saisir plus facilement" des caractères courants utilisés dans les langues à alphabet latin, comme l'espagnol, l'allemand, le polonais ou le hongrois. La tilde, que les Espagnols utilisent sur le n et les Portugais sur les voyelles comme dans le mot mãe (mère), les points d'interrogations et d'exclamation inversés castillans (¿ et ¡) ou encore le O barré (Ø) des langues danoise et norvégienne, sont particulièrement attendus.

Quelques conseils en attendant

En attendant de profiter d'un vrai clavier français, La Tribune vous donne quelques astuces pour mieux écrire avec un clavier Azerty.

Le site Lexilogos permet de copier-coller en quelques secondes les accents sur les majuscules et certains autres caractères (très utile pour la rédaction de cet article).

Cette page Wikipédia explique comment obtenir des lettres majuscules accentuées pour chaque système d'exploitation.

Le logiciel JLG, gratuit, permet d'insérer des caractères spéciaux sur un clavier Qwerty (pratique quand on est aux Etats-Unis).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2016 à 0:32 :
faire un Ç sous Linux: majuscule+ç...
a écrit le 21/01/2016 à 7:46 :
Tout d'abord en bon français il n'y a ni accent ni cédille sur les majuscules, ensuite, le texte d'exemple que vous présentez est frappé sans aucun problème sur mon Mac ou mon iPad. C'est uniquement une question de logiciel de clavier et non de matériel. Une fois de plus nos fonctionnaires enfoncent des portes ouvertes.
Réponse de le 21/01/2016 à 8:17 :
@Degun vous devriez vérifier vos informations : c'est précisément l'inverse !
Les accents et cédilles sont obligatoires sur les majuscules¹.
Ensuite ce que préconise l'AFNOR c'est de préciser, corriger et surtout unifier les logiciels de claviers, il s'agit de corriger la disposition, pas le matériel (bien qu'il en aurait bien besoin aussi, mais c'est une autre question) !
Une fois de plus les commentateurs ne lise pas bien les infos, commentent sans se renseigner et ont des affirmations péremptoires… et fausses !
Donc, non, nos fonctionnaires n'enfoncent pas des portes ouvertes : ils creusent une question plus que vous pour avoir une expertise juste.

[1] : Cf l'Académie Française par exemple http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#5_strong-em-accentuation-des-majuscules-em-strong mais aussi de très nombreuses autres ressources.
Réponse de le 21/01/2016 à 8:32 :
A 2800€ la porte ouverte avec 52 messages sur ce sujet ...

Soit les français ce passionnent pour le sans importance au détriment d'autres problèmes qui méritent attention ou alors y a un réel problème d'ego qui lui est bien plus français que n'importe quel clavier AZERTY modifié .
Réponse de le 21/01/2016 à 10:16 :
Ah bon, en bon français… cette affirmation est péremptoire. Voir le site de l'Académie française : http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#5_strong-em-accentuation-des-majuscules-em-strong
Accentuation des majuscules : « en français, l’accent a pleine valeur orthographique.»
Cdlt, GGAL
Réponse de le 22/01/2016 à 11:25 :
Inventer un clavier franco-français de plus est un peu à contre courant dans un monde sans frontières culturelles.
Il serait bien plus utile de comprendre d'abord que tous les caractères peuvent être "altérés" par des accents, des cédilles et autres, et intégrer ceci dans un clavier transfrontalier.
A l'instar des vieilles machines a écrire mécaniques qui demandaient de frapper l'accentuation avant le caractère, on peut imaginer un clavier (carrément qwerty, pour une compatibilité avec tous les OS) dont la rangée numérique permet de frapper l'accentuation demandée sur la lettre en cours de frappe.
Cela marcherait dans tout le monde latin et un peu au delà...
http://hpics.li/b38e8ac
a écrit le 20/01/2016 à 20:53 :
La photo est mal adaptée, c'est un clavier cyrillique, un parmi d'autres, y en a quantité (de mes souvenirs sous Windows 3.1, un bulgare venu avec son clavier mais qui ne correspondait à aucun pilote standard).
a écrit le 20/01/2016 à 20:20 :
Ces claviers existent déjà. Le BÉPO s'achète dans le commerce. Il y a aussi le BvoFRak, le dvorak et d'autres solutions.
En plus ces claviers par leurs conceptions facilitent la frappe à deux mains et pourraient limiter les TMS
Réponse de le 21/01/2016 à 8:20 :
Il n'est pas nécessaire d'acheter quoi que ce soit pour passer au bépo¹. C'est un simple changement de disposition. Et comme le bépo est conçu pour être utilisé avec une frappe à l'aveugle et à 10 doigts… avoir le bépo inscrit sur son clavier n'est pas du tout une nécessité.

[1] : http://bepo.fr
a écrit le 20/01/2016 à 20:16 :
Mdr ! Sous Windows, le clavier accentué est une horreur, mais sous linux, c'est simple comme bonjour. Bien évidement, sous Mac c'est encore une autre histoire..... Alors, au lieu de changer de clavier, ne faudrait-il pas changer de système d'exploitation (OS) pour se simplifier la vie : La France sous Linux, "osez inventer l'avenir" pour reprendre le titre d'un livre de Tomas Sankara.
a écrit le 20/01/2016 à 20:16 :
Faut rajouter une touche "RSI" pour les entreprises!
a écrit le 20/01/2016 à 18:24 :
Après tout le français n'est pas une langue minoritaire, puisque parlée par 274 millions de personnes (700 millions en 2050), c'est la langue officielle unique de 13 état et co-officielle dans 19 autres états.

Ça mérite bien un clavier adapté, d'autant plus que les pratiquants de l'informatique sont de plus en plus jeunes et de moins en moins éduqués, il est donc important de leur faciliter l'écriture de notre langue dans toute sa subtilité sans avoir à bidouiller les raccourcis, les sous-sous menus et les applications externes.

Bref, en dépit des avis négatifs exprimés sur le forum, je suis preneur.
Réponse de le 20/01/2016 à 20:24 :
Sauf qu'avant d'UTILISER un clavier, encore faut-il savoir écrire la langue. Et là, franchement... "Le problème est ailleurs..."
Réponse de le 20/01/2016 à 21:32 :
Certes, mais il ne vous a pas échappé que des centaines de milliers de djeun's s'envoyent des millions de messages chaque jour, et même s'ils connaissent l'orthographe accentuée, ils ne l'appliquent pas parce que les caractères accentués sont planqués au fond du tiroir en dessous des boites des caractères cyrilliques... et en plus il faudrait les chercher à chaque fois puisqu'ils se rangent tous seul.

Donc, en bons humains qui zappent ou contournent quand les processus sont compliqués et pas totalement nécessaires, puisque leur correspondant comprend un texto même non accentué, ils finissent pas attraper et conserver de mauvaises habitudes... qui déteignent sur la qualité orthographique et syntaxique de leurs devoirs (et plus tard de leurs rapports d'études et pour finir de leurs rapports professionnels).
a écrit le 20/01/2016 à 18:11 :
Il existe un logiciel très facile à utiliser à l'adresse suivante :
http://soft.translator.free.fr/clavier_fr_esp_maj.htm
il suffit de l'installer et le tour est joué
a écrit le 20/01/2016 à 18:06 :
La reconnaissance vocale, ça n'est pas une alternative ? Pourquoi vouloir faire de la frappe, ça fatigue les doigts, et c'est compliqué. :-) Couplé avec un dictionnaire (sceau, sot, seau, ..).
a écrit le 20/01/2016 à 17:41 :
Il faudra aussi penser aux claviers adaptés aux langues régionales(Corse,Breton,Arabe).Fleur aurait pu y penser.
Réponse de le 20/01/2016 à 18:45 :
... Moi je suis pour les régions ( mais il faut me citer une région arabe française depuis la fin du colonialisme - le sujet étant un clavier 100% pour la langue française - ).

2800 € pour un truc qui sert pas a grand chose ... Je me demande combien peut coûter un truc qui sert à rien ?
a écrit le 20/01/2016 à 17:30 :
C'est fou que personne ne parle du US International qui est présent par défaut sous tous les OS... Il faut arrêter de vouloir rajouter des logiciels pour faire des accents sur un QWERTY, tout est déjà là, on accentue les lettres minuscules et majuscules avec les touches mortes `, ', ˜, ", ˆ, et les œ et æ sont accessibles en 2 touches (ALT+q, et ALT+')...
Le QWERTY est le clavier le plus utilisé, et il fait tout tout seul, pas besoin de rajouter quoi que ce soit, il sufit de le paramétrer en US International....
Bien plus pratique pour taper toutes les langues et en particulier le français.
Après il y a les bépo et autres, mais je n'y crois pas, trop d'apprentissage, il faudrait tout changer, et c'est un clavier plutôt réservé aux écrivains à mon sens.
Réponse de le 23/01/2016 à 1:05 :
Ces claviers sont assez sympa, historiques, mais ils demandent de "deviner" les combinatoires de touches nécessaires a la frappe d'un caractère "spécial". En supposant (a peu près vrai) que tous les caractères spéciaux sont une combinaison de deux moitiés très facilement visualisables, on peut plus simplement admettre que tout caractère est obtenu par le caractère socle (les 26 de base par exemple) "surchargé" par une altération (accent, cédille, etc...) en simultanée. http://hpics.li/b38e8ac
a écrit le 20/01/2016 à 17:01 :
Le e dans le o, une espace insécable. J'ai arrêté là.
Réponse de le 20/01/2016 à 17:32 :
Vous appuyez sur la touche Alt et vous taper sur le clavier numérique 0156 et vous avez œ c'est y pas beau le progrès !!! (info trouvée sur internet suite à la question de mon épouse !!!)
a écrit le 20/01/2016 à 16:53 :
Ok, j'aime la France, j'aime ma culture, j'aime parler Français, mais franchement, il n'y pas plus urgent à régler comme problème en France ? Rien que dans le domaine du numérique !?
a écrit le 20/01/2016 à 16:43 :
et les enfants auxquels on interdit de savoir lire ecrire ou compter, voire de faire du grec ou de l'allemand, ils savent placer les accents?
Réponse de le 20/01/2016 à 20:27 :
"on interdit". Encore une fois de plus à nouveau une incertitude évasive hasardeuse, churchill..?? C'est donc ça, le "libéralisme"..?? l'absence de certitudes..?? Seulement la "chance"..??
a écrit le 20/01/2016 à 16:39 :
Et hop! Une norme de plus! C'est sans doute ce que l'on appelle la simplification...
Qu'il est doux d'être un ministre de la culture inoccupé pour avoir le temps de s'occuper de cela ! Car il n'y a sans doute rien d'autre à faire dans le domaine de la culture !
a écrit le 20/01/2016 à 16:38 :
Et on remplace le clavier par... un stylo et une tablette graphique !
a écrit le 20/01/2016 à 16:31 :
..suite: d'autant plus que dans un pays de plus en plus islamisé (la France), l'adoption d'un clavier arabe serait beaucoup plus approprié :-)
Réponse de le 20/01/2016 à 18:04 :
Arabisé, ou islamisé (catholique à la base, si je me convertis, je 'serai' musulman mais pas islamique, -ste, ou autre variation) ? Ne pas oublier l'hébreu pour une partie de la population, le grec aussi pour les lettrés,
On va avoir un clavier à 200 touches, le choc de simplification !
a écrit le 20/01/2016 à 16:23 :
Si l'auteur a utilisé bloc-note, tu m'étonnes qu'il lui a fallu du temps pour écrire cette phrase
a écrit le 20/01/2016 à 16:03 :
Je vous signale qu'il existe d'autres systèmes d'exploitation que Mac ou Windows...
a écrit le 20/01/2016 à 15:54 :
"surmontée d'un macron". La pauvre...
a écrit le 20/01/2016 à 15:48 :
Tant qu'à inventer un truc nouveau, pourquoi ne pas créer un clavier européen avec tous les signes, les consonnes accentuées polonaises, le Ø qui n'existe pas en Suédois (même si certains le pensent, de loin) ? On ne serait pas dépaysés avec les claviers des pays voisins, à chercher les touches (déjà sur Mac il faut se repérer), sauf à emporter le sien.
Les espaces obligatoires précédant les : ; ! ? (et peut-être aussi ¿ ¡ espagnols) sont gérés par les traitements de texte.
Pour le ‰, j'ai une touche sur un pavé numérique extérieur USB, bien rangé, avec le 000 parfois utile. :-)
Les dactylos vont devoir suivre une formation adaptée pour changer leurs habitudes, Microsoft, Apple, et la communauté Linux créer un pilote de clavier adapté.
Ma vieille machine à écrire Brother Deluxe900 a le é sous le 2, le è sous le 7, le ç sous le 9 et le à sous le & (le ^ est à part, le chariot n'avance pas, on peut en mettre un sur n'importe quelle lettre !). Est-ce normal de devoir passer en majuscule sur les touches numériques du haut du clavier ? On traine ce boulet depuis des lustres finalement..... :-)
a écrit le 20/01/2016 à 15:22 :
C'est vraiment stupide, un clavier Qwerty pour tout le monde, et on a les chiffres en direct snas besoin de majuscule. supprimons les accents circonflexes trémas entrelacements cédilles de langue française qui n'apportent strictement rien
Réponse de le 20/01/2016 à 15:42 :
La cédille inutile? tu dirais pas ça si tu t'appelais Groçon! ^_^
a écrit le 20/01/2016 à 15:18 :
L'auteur de ces lignes devrait se doter d'un logiciel avec correcteur orthographique et il gagnerait du temps. Sous un simple Chrome (gratuit donc accessible à tous): 20 secondes pour taper le texte 'Étonnamment l’œuvre de Laetitia exposée à l’Haÿ-les-Roses et intitulé « Señor » a été vendue 2800€' et accepter les corrections (il n'y a que Señor qu'il n'a pas corrigé : Ce n'est pas du Français mais de l'Espagnol...). Pour ceux qui ont déjà l'habitude du clavier Azerty, le passage à BEPO ou autre n'est pas neutre. Reste à savoir ce qui sera plus efficace, apprendre à utiliser les rares touches dont on a besoin ou apprendre à réutiliser un clavier entier...
Réponse de le 01/02/2016 à 17:19 :
Je suis passé au clavier bépo il y a quelques années (j'ai acheter mon premier clavier en 2009). Cela n'a pas été une mince affaire mais le jeu en vaut la chandelle. Mon but n'étais pas de d'écrire plus vite mais de limiter les déplacements de la main sur le clavier. Le bépo est redoutable pour ça! L'autre intérêt pour moi, qui aime les langues étrangères, c'est la possibilité d'accéder avec un même clavier à plusieurs d'entre elles : espagnol, allemand et le pinyin chinois. Pour commencer à apprendre le bépo, mieux vaut ne rien acheter mais juste indiquer à votre ordinateur que vous avez un clavier bépo (tout en continuant à utiliser votre clavier azerty) afin de taper en aveugle.
a écrit le 20/01/2016 à 15:16 :
Diable, voilà un ministre qui agit! Une révolution qui ne coûtera qu'aux français par l'achat de nouveaux claviers ( TVA 20%) et un réapprentissage ! Que d'emplois créés !
a écrit le 20/01/2016 à 15:09 :
L'utilisation de OpenOffice règle le problème instantanément. Suffit d'utiliser les bons outils !
a écrit le 20/01/2016 à 15:07 :
Encore un truc typiquement franchouillard pour ceux qui n'ont rien à faire que de palabrer sur la sexualité des champignons :-) Les gens qui parlent plusieurs langues connaissent déjà par coeur les codes ASCII qui les concernent (http://www.theasciicode.com.ar). D'autre part, on peut toujours aller dans Insérer > Symboles. Je crains donc que ce projet ne soit du type "Xavière Tiberi", à savoir, tu me paies 100 000 euros pour une page de texte bourrée de fautes d'ortographe. Les copains d'abord, n'est-ce pas :-)
a écrit le 20/01/2016 à 15:02 :
J'utilise le logiciel gratuit 'Holdkey' avec windows. Laissez le doigt appuyé 1 secondes sur la lettre et le logiciel propose tous les caractères spéciaux. Le fonctionnement est très similaire à un clavier Mac ou d'un mobile.

http://www.holdkey.eu/
a écrit le 20/01/2016 à 15:02 :
Le clavier canadien-français a déjà résolu ce problème depuis un demi-siècle!
Message envoyé depuis un Mac Book Pro canadien
Réponse de le 20/01/2016 à 15:42 :
Le clavier suisse romand aussi.
a écrit le 20/01/2016 à 14:56 :
Sinon, laissez tomber ce bon vieux Windows et les claviers qui l'accompagnent et passez à Mac OSX, la quasi-totalité des difficultés rencontrées n'y sont pas ;-)
Réponse de le 20/01/2016 à 15:35 :
Je voulais utiliser {} pour mes programmes (C) ou les [] mais les ai point trouvé sur le Mac Pro FR (faut faire un pomme truc machin). Mon frère avait un clavier US au début, sur son vieux vieux Mac, en Lisp, les ((((( ça sert par "tonnes" et il vaut mieux les avoir d'une simple frappe.
On va finir avec un clavier comme les chinois....
(AltGr E, pour €, c'est pas très compliqué, sauf vieux clavier de l'époque du DOS, et on se plaint des engins qui durent, durent, jamais obsolètes, dui moins mécaniquement :-) )
a écrit le 20/01/2016 à 14:22 :
Bref.. compliqué ce qui marche bien afin de le faire disparaitre a terme par un clavier anglo-saxon! La politique européenne est justement de faire disparaitre tout ce qui a une âme ou une histoire soit disant en améliorant les choses!
Réponse de le 20/01/2016 à 14:45 :
Bref... On constate surtout que clavier déficient ou pas, c'est l'orthographe qui nous jouera toujours des tours! Compliquer, disparaître, à terme, soi disant. Pas mal.
Réponse de le 20/01/2016 à 14:44 :
Bref... On constate surtout que clavier déficient ou pas, c'est l'orthographe qui nous jouera toujours des tours! Compliquer, disparaître, à terme, soi disant. Pas mal.
Réponse de le 20/01/2016 à 14:46 :
En ce qui concerne l'âme et l'histoire de AZERTY, 'faudrait voir à pas dépasser les bornes des limites (de la conjugaison, entre autre)

http://www.dvzine.org/zine/01-toc.html
a écrit le 20/01/2016 à 14:17 :
\og~\'{E}tonnamment, l'\oe{}uvre de L\ae{}titia exposée à L'Haÿ-les-Roses et intitulée \og~Señor~\fg a été vendue 2~800 €.~\fg


Et encore, sous une disposition 'FR' avec Xorg, seule l'espace insécable manque.

Ceci dit, l'initiative est intéressante; le clavier AZERTY n'a pas d'intérêt pour les francophones.
Mais, dans ce cas, pourquoi ne pas partir de BEPO ?
a écrit le 20/01/2016 à 14:13 :
"un espace insécable" <= en typographie le mot "espace" est féminin.
Réponse de le 20/01/2016 à 14:34 :
...ou pas.

Tant qu'à jouer les puristes: une fois imprimé, l'espace est masculin.

L'emploi de l'espace au féminin est d'un usage courant chez les typographes, mais n'est une norme pour autant.

( de plus, l'usage féminin est tirée d'une lamelle qui imprimait un espace entre deux lettres, pas du caractère qui sépare entre deux mots)
Réponse de le 20/01/2016 à 16:22 :
@TurtleCrazy : Le commentaire de « À corriger » fait référence, comme l’article, au caractère typographique, qui est bien féminin.

Et oui, bien entendu que le genre est antérieur au numérique, ce qui ne veut pas dire que le morphisme numérique de l’espace physique ne prend pas le même genre. Dans ça, on pourrait parler de glisser des icônes sur la bureau.

L’espace au masculin c’est, en print comme en display, le vide induit par la présence de l’espace au féminin.

Sinon, chez les typographes, on aime aussi utiliser les caractères « points de suspension », mettre des espaces avant les ponctuations doubles, mais pas après les parenthèses ouvrantes. Sans vouloir pinailler, bien sûr.
a écrit le 20/01/2016 à 14:05 :
La démarche évoquée est légitime et les efforts de l'auteur de cet article sont louables, mais il ne faudrait pas négliger l'orthographe pour autant...

Selon l'usage que vous en faites dans ce texte, le mot « espace » est un terme spécifique à la typographie et il est de genre féminin. On dit en français « une espace insécable ».


Merci de corriger.

[noter que ce commentaire a été rédigé avec un clavier américain QWERTY. Comme quoi les particularités typographiques françaises sont disponibles avec celui-ci...]
a écrit le 20/01/2016 à 14:04 :
Le ministère de la Culture à oublié de se renseigner, ça existe déjà les clavier spécifiques pour la langue française, ça s’appelle clavier BEPO : http://bepo.fr/
Au lieu de réinventer la roue ils feraient mieux de promouvoir ce projet déjà existant.
a écrit le 20/01/2016 à 13:56 :
Pourquoi ne pas promouvoir le clavier BÉPO ???
Réponse de le 20/01/2016 à 22:24 :
M. Dvorak avait déjà pensé à ce problème… Francis Leboutte et la communauté BÉPO s'en sont inspiré sérieusement, voir cet article :
http://www.emploitheque.org/actualite-185-Le-Dvorak---clavier-d-ordinateur-revolutionnaire-09062010

Et entre nous je tape sous BÉPO, l'apprentissage est vraiment très rapide :)
a écrit le 20/01/2016 à 13:52 :
Est-ce que vraiment utile de travailler sur un projet mort-né (http://www.geekinfos.fr/?p=3418) plutôt que sur les vraies préoccupations du ministère de la culture ?
a écrit le 20/01/2016 à 13:41 :
Sinon on peut utiliser la table des caractères...
Réponse de le 20/01/2016 à 18:09 :
et retenir les raccourcis pour ceux qu'on utilise souvent. J'ai ß Alt 0223) ¿ (Alt 168) å (Alt 0229) sous le coude.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :