Data City : voici les cinq startups qui vont (peut-être) changer Paris

 |   |  568  mots
Les cinq startups sélectionnées devront répondre aux défis de la gestion de l'énergie, de la mobilité et de l'aménagement urbain.
Les cinq startups sélectionnées devront répondre aux défis de la gestion de l'énergie, de la mobilité et de l'aménagement urbain. (Crédits : CC0 Public Domain)
Pour créer de nouvelles solutions smart city, ces startups sélectionnées dans le cadre de l’appel à projets DataCity bénéficieront d’un terrain d’expérimentation grandeur nature à Paris.

La ville intelligente de demain s'expérimente aujourd'hui. C'est pourquoi cinq startups triées sur le volet vont bénéficier dans les mois à venir d'un terrain de jeu grandeur nature pour tester leur innovation dans les domaines de l'optimisation et la gestion de l'énergie, de la mobilité et de l'aménagement urbain.

     | Lire Data City : quand Paris devient un laboratoire géant de la Smart city

Padam, Qucit, Openergy, Sensewaves et Egreen sont les cinq startups sélectionnées, parmi 200 candidatures, dans le cadre de l'appel à projets Data City. Organisé par l'incubateur Numa avec la Ville de Paris, l'Etat et des entreprises du secteur privé comme Vinci Energies, Setec, Suez Consulting, Nexity et Cisco, ce concours vise à développer des collaborations entre des startups agiles porteuses d'idées innovantes, et des grands groupes à l'expérience reconnue. Revue de détail des projets sélectionnés.

Padam, des minibus répondant à la demande en temps réel

Et si les transports en commun fonctionnaient comme Uber ou Heetch ? La startup parisienne Padam, créée en mai 2014, ambitionne de développer des minibus qui répondent à la demande en temps réel. Chacun peut commander son trajet sur une application smartphone et voyager avec d'autres personnes allant dans la même direction. L'objectif de ces bus à proximité flexible ? Gagner du temps, optimiser les trajets, créer des transports sur-mesure.

     | Lire aussi Padam, le "Uber des noctiliens", réinvente le transport en commun de nuit

Qucit, l'aménagement urbain en fonction des besoins des citadins

A priori, les décisions d'aménagement de l'espace public sont déjà censées améliorer l'existant pour mieux répondre aux besoins des habitants et des passants. Mais la startup Qucit veut automatiser le processus grâce à l'analyse prédictive. En partenariat avec Cisco, la jeune pousse va mettre au point, à partir du traitement d'un grand nombre de données, un indicateur de confort des passants. Ces données permettront de "quantifier l'impact des réaménagements sur les places publiques". La place de la Nation servira de terrain d'expérimentation.

eGreen, des capteurs partout dans la ville

Modifier les comportements énergétiques des citoyens pour réduire la consommation d'énergie dans le logement est l'un des défis de la smart city. La startup eGreen, connue pour ses capteurs qui mesurent en temps réel les consommations d'énergie, d'eau, de gaz et la température intérieure, sera chargée de travailler, avec Suez Consulting, sur de nouveaux outils pour coupler les mesures d'efficacité technique avec des mesures d'efficacité liées aux comportements.

Openergy et Sensewaves à l'assaut des économies d'énergie

Grâce au data-mining et à la simulation énergétique, la startup Openergy a développé une plateforme de suivi énergétique des bâtiments. Désormais, elle va s'appuyer sur son innovation pour créer une méthode d'estimation et de suivi des gains apportés, dans les bâtiments en exploitation comme des équipements municipaux, des résidences ou des locaux tertiaires, par la mutualisation des flux énergétiques. Avec pour objectif de réaliser de nouvelles économies d'énergie.

De son côté, la startup Sensewaves travaillera, à partir de l'analyse des données des habitants dans le temps, sur l'évolution des comportements de consommation énergétique. Identifier les habitudes des consommateurs pour repérer les progrès à effectuer et les sensibiliser aux économies d'énergies.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :