PLTJE 2017 Industrie : et les finalistes sont...

 |   |  472  mots
(Crédits : DR)
[ #1000SUP ] Près de 300 jeunes ont posé leur candidature pour cette 5e Édition des Prix La Tribune Jeune Entrepreneur #PLTJE. Le jury a sélectionné, avec bien des difficultés, 40 finalistes issus de toutes les régions françaises. Le nom des sept lauréats nationaux sera révélé lors de la soirée de cérémonie le 28 mars au Grand Rex à Paris. Voici, en quelques lignes, les portraits des finalistes dans la catégorie Industrie...

Mikael Aubertin, 36 ans, Nord-Est

GOOD GOÛT

Papa d'une tribu de quatre enfants et passionné par la gastronomie, Mikael a créé Good Goût en 2010. Pour développer le goût des bébés, il propose des recettes bios élaborées par des chefs étoilées. Sept ans plus tard, ils distribuent 55 produits dans 7 000 points de vente en France et sont présents dans plus de 20 pays. Leur ambition : devenir la marque leader de l'alimentation infantile bio en France.

--

Aymeric Barthès et Gaëtan Severac, 29 et 30 ans, Centre Sud

NAÏO TECHNOLOGIE

En créant leur entreprise en 2011, Ameyric et Gaëtan ont trois buts : respecter l'environnement, réduire la pénibilité du travail d'agriculteur et augmenter la productivité agricole. Ils décident alors de concevoir et fabriquer des robots automatisés d'assistance au désherbage. Une réussite commerciale et trois prototypes plus tard, ils sont seuls sur le marché de la robotique agricole et cherchent à se développer à l'international.

--

Guillaume Chelius, 38 ans, Centre Est

HIKOB

Ancien chercheur, Guillaume a créé Hikob en 2011 pour concevoir des systèmes d'acquisition de données sans fils, autonomes et multipoints. Ses deux produits, Hikob Pulse et Hikob Sentinel, permettent de développer la connaissance et la compréhension de notre environnement et favorisent donc la prise de décision avisée dans l'exploitation, l'innovation et la maintenance des infrastructures et du matériel.

--

Bruno Geoffrey, 26 ans, Ile-de-France

ENOVASENCE

Comment faire pour contrôler la qualité de l'épaisseur d'un revêtement industriel sans avoir à le détruire ? Bruno Geoffrey et son associé Jean Inard-Charvin ont la solution : un appareil de contrôle intégré dans le processus de production. Avec cette innovation et l'invention d'une mesure par laser, sans contact et instantanée, Enovasense a disrupté le marché du contrôle de qualité et intégré un réseau de distribution mondial.

--

Nicolas Plumier, 33 ans, Sud Est

TECHNO CONCEPT

Nicolas Plumier a gagné son ticket vers le grand oral grâce au dispositif Vibramoov lancé par Techno Concept. Cette solution s'adresse aux professionnels de la santé et sollicite le système nerveux par des stimulations, ce qui permet de traiter précocement les troubles de la marche ou de la mobilité du haut du corps. Seul dépositaire de cette technologie, Vibramoov cherche maintenant à s'implanter en Europe, Moyen-Orient et États-Unis avant 2020.

--

Pierre-Yves Sempere, 40 ans, Sud Ouest

EMS PROTO

EMS PROTO est né d'un constat : les bureaux d'études en électronique ne peuvent pas recevoir une petite quantité de cartes électriques en qualité industrielle, besoin indispensable à la réalisation de leurs prototypes. Leur solution : un site sur lequel le client peut choisir son prototype et la liste des composants. Le devis est édité automatiquement. Résultat, ils livrent leurs clients en 2 jours, là où leurs concurrents mettent 15 jours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :