La Tribune

Google serait sur le point d'ouvrir sa librairie en France

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr (Source AFP)  |   -  324  mots
La plate-forme Google Play pourra bientôt proposer des livres en France, indique ce vendredi le magazine Livre Hebdo qui s'est procuré un courrier de Google envoyé aux éditeurs déjà partenaires de son moteur de recherches Google Livres.

Google devient libraire en France. A la veille de l'inauguration pour le public du 32e Salon du Livre de Paris, le moteur de recherche américain a envoyé un courriel aux éditeurs français adhérents du programme Google Livres pour les avertir de l'ouverture imminente de Google Play. Cette plate-forme permet aux internautes d'acheter en ligne de la musique, des films, des applications, des jeux et bientôt des livres.

"Les internautes qui iront sur le site Google eBooks Store accèderont automatiquement au site Google Play où ils pourront acheter les livres numériques mais aussi des applications Android", précisent les auteurs de ce courriel, cité par le magazine Livre Hebdo, qui s'en est procuré une copie."Les utilisateurs pourront aussi accéder à Google Play sur leur téléphone et tablette grâce à une application", ajoute Google dans ce courriel.

48% de marge pour Google

Les éditeurs intéressés pourront signer un avenant à leur contrat avec la holding européenne de Google, basée en Irlande pour des raisons fiscales. Ce document précise, dans sa version standart, que Google pourra conserver 48% de marge s'il parvient à vendre directement le livre numérique au client final. Au cas où l'internaute préfèrerait cliquer sur un lien le menant vers un autre revendeur, le moteur de recherche conservera 52% du prix, à partager avec ce libraire. La proportion de ce partage n'est pas explicitée dans le contrat.

Pour l'instant, les grands éditeurs français restent méfiants à l'égard de ce "nouveau" libraire. Aucun n'a, pour l'instant, autorisé la consultation d'ouvrage par Google Livres. En revanche, sur les 15 millions de titres disponibles dans le monde, des milliers en français, provenant de maisons indépendantes, dont L'Harmattan, Le Petit futé, Michelin, Vrin, ou des presses universitaires y figurent déjà. Et, aux Etats-Unis, la branche américaine d'Hachette Livres a conclu un accord pour la vente de ses titres sur Google Play.

Réagir